7 conseils et astuces pour déboucher ses canalisations en cas d’urgence

Malgré toutes vos précautions, vos canalisations peuvent se boucher à cause de dépôt de calcaire, d’amas de boues, de graisses, de cheveux, de saletés ou autres objets bloquant l’évacuation des eaux. Même les papiers toilettes, les préservatifs et les tampons que l’on y jette sont susceptibles de créer un bouchon. Que faire alors ? Avec nos 7 conseils, vous saurez les meilleures astuces et techniques pour résoudre vite votre problème.

1. Dévisser et nettoyer les tuyaux

Parfois, on suppose à tort qu’il s’agit la canalisation, mais l’obstruction se situe en réalité au niveau du siphon. Vérifier le siphon est donc le premier bon conseil pour déboucher les canalisations. Le simple fait de dévisser ce dernier et de nettoyer les tuyaux suffit pour que tout redevienne normal. Avant, pensez à mettre un seau vide sous le tuyau sous l’évier afin que l’eau ne se répande pas partout. Utilisez une clé de plombier pour dévisser et desserrer les écrous. Nettoyez les bouchons, frottez avec une vieille brosse à dents s’il le faut. Rincez ensuite le tout et remettez en place.

2. Verser de l’eau bouillante

Si le siphon n’est pas en cause, vous ne perdez rien à verser de l’eau bouillante dans votre évier. L’eau chaude est connue pour dissoudre les graisses et restes de savon qui bloquent les le lavabo et les canalisations. Elle devra normalement emporter les déchets avec elle. Avant l’opération, évacuez au mieux l’eau qui stagne. Faites couler l’eau bouillante vers le bas et en deux ou en trois fois pour qu’elle agisse quelques secondes. Par contre, on n’abuse pas de cette astuce si les joints et les tuyaux sont en PVC. Elle risque de causer des dommages.

3. Déboucher avec une ventouse

L’utilisation de la ventouse est une astuce plomberie connue depuis longtemps pour débloquer des conduits ou des w.c. bouchés. Elle marche généralement très bien en cas de petit bouchon. L’idée est de faire des mouvements de va-et-vient afin de faire bouger les déchets bloquants. Pour cela, on vient mettre la ventouse au-dessus du trou d’évacuation d’eau pour la recouvrir entièrement, on bouche le trop-plein avec un chiffon, par exemple. Ensuite, on fait pression et on la bouge de bas en haut pour faire remonter les déchets et laisser l’eau s’écouler à nouveau.

4. Déloger à l’aide d’un furet

Il est aussi possible d’utiliser le furet pour le débouchage de vos conduits. Il va d’abord falloir retirer le siphon si vous avez un siphon plat ou droit. Introduisez la tête de votre furet déboucheur par la suite. Tournez la manivelle tout en avançant jusqu’à ce qu’elle atteigne le bouchon. Là, faites tourner le furet sur lui-même pour déloger, ressortez la tête du furet, nettoyez-la et refaites l’opération en douceur. Ne vous arrêtez pas que lorsque tout est dégagé.

5. Débloquer avec le serpent drain

Le serpent de vidange fait partie de l’outillage du plombier professionnel pour le débouchage de lavabos, toilettes, baignoires, etc. Il se présente sous forme de tarière rotative. Il peut être manuel ou motorisé. Comme avec le furet, un siphon plat ou droit doit être préalablement démonté. On insère le bout du serpent drain petit à petit en tournant la manivelle. On effectue une rotation plus vigoureuse face à l’obstacle. On retire et on nettoie et on répète jusqu’au débouchage complet. Avec le serpent motorisé, plus puissant s’utilise plutôt depuis l’extérieur, depuis les conduits d’égouts.

6. Dissoudre avec les produits ménagers

Si les solutions mécaniques ne fonctionnent pas, il y a aussi les produits ménagers à tester.

  • Le produit déboucheur: suivez rigoureusement la notice et les précautions d’utilisation indiquées. Attention, il s’agit souvent de formules à base d’acide sulfurique ou de soude caustique extrêmement agressifs, dangereux et nocifs pour l’environnement.
  • Le liquide vaisselle: on n’y pense pas systématiquement, mais il peut dépanner si les toilettes sont obstruées. Faites couler ½ tasse de liquide vaisselle pour briser les résidus graisseux et lubrifier les tuyaux. Versez de l’eau bouillante à sa suite.
  • Sel + bicarbonate de soude: mélangez la même dose de bicarbonate et de sel de table et versez dans la tuyauterie bloquée. Laissez agir 10 à 20 minutes et faites couler de l’eau bouillante. Le but est créer une réaction chimique pour éliminer les déchets.
  • Bicarbonate de soude + vinaigre: avec cette autre formule, on débouche la canalisation de douche ou de baignoire avec le mélange ces deux ingrédients. Versez d’abord ce mélange, puis fermez le bouchon. Au bout de 45 minutes, remplissez votre baignoire et retirez le bouchon.

7. Rien à faire, faire appel à un professionnel

Rien n’y fait, alors qu’il faut intervenir très rapidement ? Il serait bien compliqué de vivre ne serait-ce qu’une journée sans toilettes ou sans douches. Faites appel à un plombier professionnel. C’est le spécialiste le plus qualifié face à ces travaux d’urgence. Il est à la fois compétent et équipé pour arriver au bout des plus grands bouchons sans endommager vos installations. Le prix d’un débouchage professionnel coûte en moyenne 120 €, mais peut aller jusqu’à 300 € selon la complexité des travaux et du curage.

Qui paie le débouchage de canalisations quand on est locataire ?

La question ne se pose pas si vous êtes propriétaire. C’est à vous de payer la facture suivant la couverture comprise dans votre assurance habitation. Mais on peut s’interroger quand on est locataire.

Alors oui, le débouchage de canalisations que ce soit via les produits déboucheurs ou par un professionnel est de la responsabilité du locataire. Vous devrez vous acquitter des dépenses, car vous vous engagez à entretenir le bien et les installations présentes sur les lieux à la signature du contrat de location. Ces travaux d’entretien incluent canalisations, la climatisation et le chauffage. La seule exception est l’appartement où les copropriétaires se partagent la responsabilité sur les installations externes (hors des murs de votre appart).

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !