Image vmc double flux

Bâtiment Nous avons testé la VMC double flux : qu’en penser ?

Pour se sentir à l’aise dans son habitat, le confort et la qualité de l’air sont primordiaux. En jouant sur ce fait, les constructeurs et fabricants d’équipement de maison ne cessent d’innover pour être dans la course dans ce marché en pleine expansion. Climatisation, ventilation, radiateur, etc., il existe tout de même une panoplie de choix qui s’offre aux consommateurs. Mais qu’en est-il de la VMC double flux ?

Qu’est-ce que la VMC double flux et comment fonctionne-t-elle ?

VMC Double flux schema fonctionnement

La VMC double Flux ou la ventilation mécanique contrôlée double Flux est tout simplement un système de ventilation d’un bâtiment. Son fonctionnement est assez simple : elle permet d’extraire l’air à l’intérieur d’une maison et de la renouveler par de l’air neuf venant de l’extérieur. L’air à pulser dans l’habitat passe tout d’abord par un filtre pour éliminer les éléments gênants comme des poussières ou autres débris et polluants. Et mieux encore, quand l’air trop froid, il peut-être aussi préchauffé par une résistance électrique en traversant un échangeur de chaleur avant d’être introduite à l’intérieur de la maison. Pour assurer plus de confort d’utilisation et une meilleure qualité de l’air, et dans le but d’améliorer l’efficacité de la VMC, pensez à utiliser une régulation électronique et une sonde CO2.

Quels sont les critères de choix d’une VMC double flux ?

montage vmc double flux dans les combles

Le choix d’une VMC double flux repose sur plusieurs critères. Toutefois, on peut énumérer quelques exemples pratiques pour vous aider à trouver le produit adéquat. Il faut trouver un équipement :

  • Certifié ;
  • Adéquat au volume de la maison ;
  • Confort acoustique ;
  • Avec des gaines efficaces et durables ;
  • Facile à entretenir.
  • Un équipement certifié

Pour ce qui est de la certification des modèles de VMC double flux, on peut trouver 2 types assez pertinents, notamment, la norme française avec la NF 205 et la norme allemande du Passivhaus Institut Phi. L’une des meilleures VMC double flux certifié sur le marché actuellement est de la marque Aldes (entreprise française existant depuis 1925). Pour une exigence plus poussée, mieux vaut opter pour la norme Phi. À titre d’exemple, vous allez trouver dans le tableau ci-dessous 2 critères de choix selon ces 2 normes.

Désignation des critères NF 205 Phi
Rendements satisfaisants > 90% > 84%)
Consommation électrique des 2 ventilateurs raisonnable < 50 W-Th-C Autour de 0,30 Wh/m³
  • Un équipement adéquat au volume de la maison

Le choix d’une VMC double flux ne se fait pas au hasard, il faut un équipement adéquat au volume de la maison. C’est un critère permettant d’assurer le bon fonctionnement de votre équipement avec une consommation d’énergie optimale. En effet, un surdimensionnement entraîne une surconsommation et un assèchement de l’air. Et inversement, pour un équipement sous-dimensionné, son fonctionnement ne sera pas efficace. Pour avoir la bonne installation, l’équilibrage des débits doit s’effectuer bouche par bouche à l’aide d’un anémomètre. Cette action est généralement faite par des professionnels.

VMC_double_flux__553a0f78506d1_1

  • Un équipement avec un confort acoustique

Les ventilateurs produisent du bruit.  Cependant, pour avoir un confort acoustique optimal, assurez-vous d’avoir un équipement dont le bruit provoqué, par chaque ventilateur, avoisine les 40 dB. Aussi, Il ne faut pas oublier l’isolation acoustique des gaines.

  • Un équipement avec des gaines efficaces et durables

Pour optimiser débit d’air, on propose de bien choisir les gaines pour limiter la perte de charge.  En effet, mieux vaut utiliser les gaines rigides ou éventuellement les semi-rigides que des gaines souples. Car, d’après les expériences, la longévité et la limitation les pertes de charge sont plus accrues avec ce type de gaine. Et pour éviter l’apparition de condensation, il convient d’adopter les gaines isolées.

  • Un équipement facile à entretenir.

Avant d’acheter une VMC double flux, il faut, tout d’abord, se mettre en tête que pour être performante, elle doit être entretenue périodiquement. Pour vous aider, on va regrouper dans le tableau ci-après quelques exemples d’entretien à faire.

Type d’entretien Périodicité
Changement des filtres 6 mois
Dépoussiérage de l’échangeur et des bouches, nettoyage des conduits 10 ans

C’est pour dire qu’il faut choisir une VMC double flux avec un dispositif facile accès, avec des pièces faciles à trouver (ex : des filtres avec des références bien précisées) et à des prix raisonnables. (Aux alentours de 20 euros)

En résumé :

Pour choisir la VMC double flux adaptée à vos besoins, il faudra donc considérer l’ensemble de ces critères de sélection. Dans les bonnes conditions, ce système assurera votre confort, surtout en matière de qualité de l’air (bonne température, propre, etc.). Question bruit, si vos portes et fenêtres sont bien insonorisées, la ventilation de l’intérieur est assurée par la VMC double flux. De ce fait, il y a une réduction notable des bruits extérieurs. Cependant, gardez toujours en tête que votre système ne sera pas parfait sans quelques efforts de votre part. En effet, sa consommation énergétique est assez élevée. De ce fait, si vous oubliez de remplacer ou nettoyer les filtres, les ventilateurs vont être plus sollicités, car ils vont tourner de plus en plus. Ajoutée à cela, pour assurer une qualité d’air optimale, elle ne doit pas être arrêtée trop longtemps au risque d’entrainer l’apparition de moisissures qui vont venir polluer l’air soufflé, ce qui est dangereux pour la santé. Tout cela augmentera votre consommation en énergie et réduira inopportunément la longévité des moteurs.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !