Nettoyage des façades : quelles techniques/solutions ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

Dégradées par les intempéries, les pollutions et les effets du temps, les façades de votre maison ne ressemblent plus à ce qu’elles étaient ? Parfois, un simple nettoyage suffit à leur redonner un coup d’éclat avant d’envisager un ravalement de façades. Quand les dégradations ne concernent que la surface et que la structure est encore intacte, il existe, en effet, des techniques efficaces pour nettoyer les surfaces. Et vous pouvez les réaliser vous-même si vous êtes bien équipés. Quelles solutions pour se débarrasser des mousses, des moisissures, des lichens et autres marques disgracieuses qui ont envahi les façades de vos maisons ? Nettoyeur haute pression, pulvérisateur pour les pro, antimousse, produits nettoyants de façades, on vous dit tout !

Le nettoyeur haute pression, pour la performance

Le nettoyeur haute pression est un appareil rapide et très performant pour nettoyer rapidement les façades de vos maisons. Toutefois, la prudence est de mise quand on utilise ce type d’appareil. Une pression trop élevée et le crépi est susceptible de décoller. Les risques de fissures ne sont pas à écarter non plus. Il convient en particulier aux façades en pierre, en béton ou en briques. Il faut se limiter à une pression de travail de 120 bars, encore moins sur des murs de bois ou du crépi. Bien sûr, il faut y mettre le prix pour avoir un karcher fiable et performant.

Le pulvérisateur professionnel, pour la polyvalence

Plus économique et plus confortable à utiliser, on a également le pulvérisateur, capable à la fois de nettoyer les façades, les toits et différentes surfaces de la maison, mais également d’entretenir les jardins ou bien les espaces verts. Il permet un nettoyage à pression et débit élevés, donc efficace pour désincruster et démousser les petites aux plus grandes surfaces. Vous pouvez notamment utiliser des produits de traitements divers avec le pulvérisateur d’où sa polyvalence. Il peut servir à démousser, désinfecter les végétaux, les piscines, les étables, etc.

À lire Ce produit transforme radicalement votre façade : mythe ou réalité ?

L’antimousse, pour l’économie

Les murs en briques et en crépi sont les plus sujets aux lichens, mousses et aux moisissures. Dans ces cas, un traitement antimousse peut résoudre le problème. Il est efficace, mais vous serez amené à appliquer le produit à l’aide de brosse. La tâche risque d’être un peu plus ardue si la surface à nettoyer est importante. Sinon, le pulvérisateur est aussi un excellent allié. Vous pulvériserez le produit antimousse plus facilement à l’aide de ce dispositif, puis laissez agir quelques jours et appliquez une finition, type imperméabilisant afin d’éviter de futures infiltrations.

Les produits chimiques, pour chaque type de façade

Lors d’une opération de nettoyage de façade, on peut communément utiliser de la Javel très concentrée, des nettoyants à base de Javel ou des cristaux de soude que l’on trouve dans le commerce tels que les magasins de bricolage. On vient vaporiser ou appliquer le produit sur la surface, ensuite on frotte et on rince. Mais il existe des produits spécifiques pour différents types de façades. Le procédé d’application est quasiment le même.

  • Les bases, destinés aux décapages de revêtement en pierres, de peinture ou encore tout en éliminant les micro-organismes.
  • Les produits solvants (organiques), des formules idéales pour le décapage de peintures sur façades.
  • Les acides tels que l’acide fluorhydrique pour le décapage de béton et de surfaces en acier inoxydable, en aluminium, etc.
  • Les produits tensio-actifs, sous-formes de savons industriels mélangés avec de l’eau pour pierre, béton et enduits.

Le nettoyage professionnel, pour le gain de temps

Le nettoyage par un professionnel est à privilégier si vous souhaitez gagner du temps et vous conformer aux règlementations sur le ravalement de façade. Vous éviterez ainsi les casse-têtes et de vous tuer aux travaux. Les spécialistes proposent également plusieurs techniques :

  • Le sablage: projection de sable et de matière abrasive, adaptée aux murs en béton, briques, pierres et bois.
  • Le gommage : projection de matière non abrasive sur façade de brique, béton, pierre ou bois.
  • L’hydrogommage: décapage avec un mélange d’eau et de poudre sur murs en brique, béton, pierre ou bois.
  • Le ponçage: nettoyage à sec de traces de peintures, poussières, taches noires, etc., convient aux façades en béton, en bois, en marbre, en pierres ou surfaces dures.
  • La nébulisation : technique généralement associée au nettoyage au karcher (soit ruissellement d’eau + nettoyage haute pression)

Le peeling de façade : technique de nettoyage extrêmement chère, réservée aux béton, briques et pierres de bâtiments historiques.

À lire Évitez les pièges : 8 astuces clés pour se blinder contre les fraudes en rénovation !