Bâtiment Quelle isolation pour mur en brique : que choisir ?

Au sein d’un logement, 20 à 25% de déperditions d’énergie se font à travers les murs. Pour les maisons anciennes en briques, malgré la grande épaisseur et l’inertie des mûrs, leurs performances isolantes restent médiocres.

C’est pourquoi, si vous prévoyez des travaux de rénovation pour votre maison ancienne, il est indispensable d’effectuer une isolation. Celle-ci permettra de vous offrir un meilleur confort et des économies dans vos factures d’énergie.

Quels sont les isolants utilisés ?

Pour les murs, différents isolants sont utilisés :

  • La laine de verre;
  • La laine de roche;
  • La laine de chanvre;
  • Le polystyrène;
  • La plume de canard;
  • Le polyuréthane;
  • La fibre de bois;
  • La laine de mouton;
  • La laine de lin;
  • La laine de coton;
  • Les textiles recyclés.

Notre choix s’orientera vers un isolant rigide ou semi-rigide avec une bonne tenue mécanique.

Il est conseillé de privilégier les isolants naturels comme la fibre de bois : ce sont des matériaux qui laissent circuler l’air et permettent au mur de respirer, ce qui le protège contre les problèmes d’humidité et de condensation.

Comment se font les isolements des murs en brique ?

 

L’isolation des murs en rénovation est une opération complexe. Trois procédés d’isolation existent. Le choix de ces procédés se fait selon des aspects techniques, urbanistiques, patrimoniaux ou économiques. Donc selon le contexte on s’orientera vers l’une ou l’autre des techniques suivantes :

Remplissage de la coulisse

Elle s’effectue dans le cas d’un mur creux, par remplissage de la lame d’air dans le mur.

Avantages Inconvénients
  • Aspects intérieur et extérieur conservés;
  • Technique simple et pas encombrante;
  • Coût moindre.
  • Possible seulement si la coulisse est régulière et a une largeur minimale de 4 cm;
  • Pas applicable si parement étanche : évacuation de la vapeur d’eau empêchée;
  • Risque d’accentuation des ponts thermiques;
  • Refroidissement du mur de parement;
  • Épaisseur d’isolation limitée.

Isolation par l’extérieur

Elle consiste à entourer la façade externe d’un revêtement qui contient la matière isolante.

Avantages Inconvénients
  • Pas de risques de ponts thermiques grâce à la continuité de l’isolant;
  • Protection du mur du gel et de la fissuration;
  • Amélioration de l’aspect extérieur dans certains cas : revêtement abimé ou pas homogène;
  • Finitions intérieures préservées;
  • Pas de perte de surface d’intérieur.
  • Modification de l’aspect extérieur;
  • Coût élevé;
  • Remplacement ou adaptation des descentes d’eaux et des gouttières.

Isolation par l’intérieur

Elle consiste à placer une cloison intérieure dans laquelle sera disposée l’isolant.

Avantages Inconvénients
  • Aspect extérieur préservé;
  • Diversité de choix au niveau des isolants;
  • Faible coût;
  • Réalisation simple et à l’abri des intempéries.
  • Risques de condensation et de formation de moisissures;
  • Risque de surchauffe par diminution de l’inertie thermique;
  • Risque de gel et d’efflorescence des sels;
  • Diminution de la surface interne d’habitation.

Bien que l’isolation par l’intérieur semble être la solution la moins bonne, elle présente un avantage primordial : la préservation de la façade externe de la maison ancienne !

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !