Bâtiment Comment réaliser une bonne isolation phonique d’une pièce de sa maison ?

L’isolation phonique ou acoustique et l’isolation thermique permettent de vivre confortablement dans sa maison, loin des bruits et de la chaleur pour avoir plus de calme dans sa maison. Mais quelle est la différence entre isolation phonique, acoustique et thermique ? Pour répondre à cette question, dans notre sujet du jour, parlons découvrons comment différencier l’isolation phonique ou acoustique, de l’isolation thermique.

Les principes de l’isolation acoustique

Également appelée isolation phonique, l’isolation acoustique a pour principal but d’atténuer, de réduire ou de supprimer la propagation des bruits extérieurs à la maison.

Voici les quatre principes indispensables et indissociables de l’isolation acoustique :

  • Principe N°1 : L’étanchéité à l’air de la couche isolante acoustique,
  • Principe N°2 : La désolidarisation,
  • Principe N°3 : La diversification des matériaux,
  • Principe N°4 : La limitation de l’effet tambour.

Comment bien isoler phoniquement ses murs ?

Voici les meilleures idées pour isoler votre logement.

Choix des cloisons

Pour isoler phoniquement le mur de votre maison, la première solution consiste à poser une cloison contre le mur.

Voici les trois possibilités :

  • Contre-cloison insonorisante à poser directement sur le mur,
  • Les panneaux sandwich qui sont composés de plaques de plâtre isolant. Ces cloisons sont faciles à poser.
  • L’isolant ossature qui peut également être utilisée pour isoler le plafond.

Les matériaux phoniques

Il existe une multitude de matériaux phoniques qui peuvent être utilisés pour isoler phoniquement vos murs.

  • Les isolants phoniques minéraux : la laine de verre obtenue à partir de silice, la laine de roche, la perlite, l’argile expansée, le verre cellulaire, la vermiculite.
  • Les isolants phoniques synthétiques : le polyuréthane, la mousse phénolique, les polystyrènes expansés et extrudés.
  • Les isolants phoniques naturels : le liège, la laine de mouton, la paille, le torchis, etc.

En fonction des matériaux de la structure

L’isolation phonique d’un mur se fait également en fonction des matériaux de la structure. Les murs se déclinent en plusieurs catégories : murs en béton, murs en bois, murs en briques, mur en pierre, mur en terre crue, etc.

La mise en œuvre

Pour mettre en œuvre votre isolation phonique, vous pourriez doubler vos murs. Mais avant de commencer les travaux, pour s’assurer de sa fiabilité, n’hésitez pas à réaliser une étude acoustique.

Doublage des murs

Le doublage des murs va vous permettre de réduire les bruits aériens venant d’une autre pièce de votre appartement ou de votre maison. Pour ce faire, vous pouvez poser une ossature en bois ou une ossature métallique sur le mur déjà existant. À noter que l’ossature métallique est plus avantageuse, car elle vous offre un meilleur confort acoustique.

Une fois l’ossature posée, vous pourriez installer un isolant souple en panneau tel que la ouate de cellulose par exemple. Ensuite, un plâtre recouvre l’ensemble.

Comment isoler phoniquement le plafond ?

Les bruits de pas ou de voix en dessus peuvent se révéler gênants. Alors, il faut penser à insonoriser votre plafond.

La technique

Voici les techniques que vous pourriez utiliser pour isoler phoniquement votre plafond.

  • Poser des plaques de plâtres,
  • Poser des mousses isolantes comme le chanvre, la laine de bois, la laine de verre, la laine de roche.
  • Poser une mousse polyuréthane : ce type d’isolant est facile à poser et on le place facilement tout le long du plafond.
  • Le liège : c’est un isolant écologique et peut s’adapter à n’importe quel support.
  • Le polystyrène, expansé ou extrudé. Ils sont appréciés pour leur performance et leur robustesse.

Différence entre isolation par le dessous ou par le dessus

Technique d’isolation du plafond : isolation par le dessous ou par le dessus ? Cette question se pose souvent lorsqu’on se lance dans l’isolation phonique du plafond. Mais sachez qu’il y a une différence entre ces deux termes et que le choix ne dépend que du type de plafond. L’isolation par le dessous consiste à traiter le problème au niveau du plancher d’en haut. L’isolation par le dessus consiste à traiter le problème au niveau du plafond.

Comment supprimer les bruits de pas et de talons ?

Pour supprimer les bruits de pas et talons de vos voisins d’en haut, vous pourrez les voir et leur expliquer la situation pour qu’ils puissent adopter les meilleurs gestes : installer des moquettes, mettre quelques cm de mousse sous le parquet, etc. Sinon, vous pourriez également isoler vos plafonds en les doublant.

La mise en œuvre

Voici comment faire l’isolation phonique d’un plafond.

Doublage du plafond

Doubler un plafond consiste à poser de faux plafonds suspendus : une pose sur structure métallique ou une pose collée. Le vide qui se forme entre les deux plafonds permet une excellente isolation de bruit et résonance.

Pose d’un sol isolant

La pose d’un sol isolant vous évitera de dépenser une fortune dans l’isolation de vos plafonds. Pour ce faire, vous pourriez poser un revêtement de sol flottant, mettre en dessous une couche d’isolant et poser une masse.

Vous pourriez également poser la laine de roche, la laine de verre, de la cellulose, de la laine de bois, de la fibre de bois, de la fibre de liège.

Comment s’isoler du bruit extérieur ?

Pour isoler du bruit extérieur, il est important de porter une attention particulière sur le choix des fenêtres et des portes surtout s’ils sont en très mauvais état.

Choix des fermetures fenêtres et portes

Il est toujours conseillé d’opter pour les fenêtres et les portes triples vitrages. Si vous les changez par double vitrage, conservez le dormant existant. Sinon, optez pour un double vitrage à très haute performance.

Il faut également noter que vous pourriez mettre une double fenêtre avec un espace d’au moins 15 cm avec la fenêtre existante. Cependant, n’oubliez pas de respecter les normes pour la ventilation de votre maison.

Pour les portes, notez que plus le vantail ou le battant sera grand, plus l’isolation phonique sera bonne.

Choix de l’isolant phonique

Voici quelques conseils et astuces pour bien choisir l’isolant phonique.

Calcul de la performance acoustique de l’isolant

L’unité de mesure du bruit est le décibel ou dB et son échelle va de 10 dB (silencieux) à 130 dB (bruyant). Pour calculer la performance acoustique de l’isolant, vous pourriez le faire à l’aide d’un Smartphone. En effet, il existe plusieurs applications destinées à calculer cela. Si elles ne sont pas fiables à 100%, notez qu’elles vous permettront de réaliser un avant et après des travaux d’isolation phonique réalisés.

Les différents matériaux

Il faut considérer le pour et le contre des différents matériaux pour bien choisir l’isolant phonique. En effet, certains matériaux sont plus efficaces que les autres.

Cas particulier : comment isoler le bruit d’une pièce de la maison ?

Voici comment isoler le bruit d’une pièce de la maison.

Studio de musique

Dans un studio de musique, il est conseillé d’installer des panneaux d’isolation comme absorbeurs à large bande sur les murs et les plafonds. Ces derniers vous permettront d’éviter les réflexions du bruit, mais également de réduire les temps de réverbération.

Salle de jeux / home cinéma

Pour isoler une salle de jeu et/ ou un home cinéma :

  • Scellez toutes les brèches (petites et grandes) dans les murs,
  • Posez de l’isolant en fibre de verre entre les montants de cloison des murs extérieurs,
  • Enfin, fixez la cloison de plâtre à l’aide d’une vis.
Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !