10 avantages d’isoler avec la ouate de cellulose

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

10 avantages techniques d’isoler avec la ouate de cellulose

La laine de cellulose ou ouate de cellulose est l’isolant le moins cher, mais certainement pas le moins performant pour refaire ou lancer des travaux d’isolation. Elle est à la fois écologique, peu coûteuse et très efficace. Découvrez tous les avantages techniques de la ouate de cellulose.

Comment isoler avec la ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose est, en fait, un isolant naturel obtenu après le recyclage de papier, chutes de papeterie, journaux invendus et résidus de scierie. Le matériau est déchiqueté, défibré ou broyé pour constituer des flocons qu’on traitera avec du sel de bore. C’est ce qui lui permet par la suite de résister au feu et de lutter contre les moisissures et les rongeurs.

À lire Comprendre les tarifs de gaz et d’électricité en France

mousse ouate de cellulose

En raison de ses excellentes qualités thermiques, la ouate de cellulose est largement utilisée pour isoler des combles, des murs et des rampants, surtout dans les constructions dotées d’ossature en bois. Elle est également capable de protéger l’intérieur des maisons de la chaleur de l’été.

3 formats pour utiliser la ouate dans les travaux d’isolation

  • La ouate de cellulose en vrac

Très performante et très pratique pour isoler les combles perdus ou non aménageables. La fibre est soit projetée sur une surface humide, cas de flocage vertical ou horizontal, soit insufflée dans des caissons étanches. Ici, on trouve généralement des sacs de 10 à 15 kg.

À lire “Dites adieu aux moisissures : votre spray maison (recette simple et efficace)”

  • La ouate de cellulose panneaux semi-rigides

Très efficaces pour l’isolation des combles aménageables, rampants et murs intérieurs ou ITI. Avec un prix un peu plus élevé que la fibre de cellulose en vrac, elle résiste cependant mieux au temps. Ici, le panneau est en réalité composé d’ouate de cellulose et d’autres matières pour assurer leur liaison et leur souplesse.

Quels sont, alors, les principaux avantages de la ouate ?

La ouate de cellulose présente différents avantages non négligeables en termes de caractéristiques techniques, et seulement quelques inconvénients.

  1. Matériau naturel biosourcé = écologique
  2. Isolant thermique performant, résistance thermique estimée entre 0,035 et 0,041 W/m2.K
  3. Très bonne résistance au feu
  4. Régulateur d’humidité grâce à sa capacité d’absorption (15 % de son poids en eau)
  5. Résistant et stable dans le temps, car se dégrade peu
  6. Résistant aux champignons, mousses et rongeurs
  7. Contribution au confort d’été (suivant sa densité) grâce à un déphasage thermique
  8. Performant en isolation acoustique en atténuant les bruits aériens et en absorbant les vibrations des structures
  9. Faible empreinte carbone
  10. Rapport qualité-prix imbattable à 25 à 35 € le m²

En revanche, la ouate de cellulose est sensible au tassement, avec un pourcentage de tassement d’environ 20 %, il peut être nécessaire de la renflouer de temps en temps. Elle contient du sel de bore, qui peut s’avérer nocif au-delà d’un certain seuil (concentration 8,5 % et plus). La qualité et la longévité de cette isolation peuvent également être variables selon le fabricant. Malgré tout, son usage demeure sans risques et très avantageux côté rapport qualité-prix, d’où sa popularité grandissante auprès des particuliers et des artisans professionnels.

À lire Bloqué chez vous ? Découvrez comment débloquer un rideau métallique en un clin d’œil

format ouate de cellulose

Important : Pour obtenir un coefficient thermique suffisant, il faut respecter l’épaisseur de ouate de cellulose minimum recommandée, variable selon les surfaces et le mode de conditionnement. Une installation dans les règles de l’art garantit également son efficacité et sa performance sur le long terme.

Comment poser ouate de cellulose ?

Pose de ouate manuelle

À vrai dire, le décompactage de la ouate à la main est possible, mais pas recommandé. L’aération non mécanique n’étant pas réellement régulière, l’opération peut laisser des blocs persistants et des zones vides, donc mal isolées. De préférence, on réserve l’épandage manuel aux isolants conçus à cet effet, exemple : chènevotte, laine de mouton, granulés de liège….

Si vous tenez quand même à décompresser la ouate de manière manuelle, voici de petits conseils techniques utiles :

À lire Ce produit dans votre cuisine qui anéantit les termites (Vous ne le devinerez pas !)

  • Mettre la ouate « en bloc » dans la grande poubelle.
  • Mélanger les fibres à l’aide d’une perceuse équipée d’un malaxeur ou mélangeur à peinture
  • Poser la ouate décompactée

Pose de ouate par soufflage

isolation des combles

Quand il s’agit d’isoler des combles perdus, la pose par soufflage est le procédé le plus utilisé et le mieux connu des gens, en général. La ouate en vrac est étalée à sec à l’aide d’une machine qui la comprime et la souffle ensuite dans les combles perdus. En raison de la densité typique d’environ 30 kg/m3, il est essentiel de prévoir un tassement moyen de 20 % au fil du temps, soit une
densité de pose de 23 à 35 kg/m3.

Résistance thermique Épaisseur de l’installation L’épaisseur finie Sacs en 15 kg (pour 100 m2)
7 m2.K/W 34,6 cm 27,3 cm 54

Pose de ouate par insufflation

Cette technique est utilisée pour poser la ouate de cellulose, dans les murs ou les rampants ou sous les caissons de pente. La ouate est insufflée sèche par pression dans des volumes étanches. Dès 50 kg/m3, la ouate crée un effet de ressort sur la paroi du caisson l’empêchant de se déplacer et de glisser. Gare au remplissage, la densité doit être respectée pour éviter la formation de poche de vide qui se transformera en pont thermique. Voilà pourquoi vous devez faire appel à un artisan qualifié et expérimenté. La densité de pose requise sera de 50 à 60 kg/m3.

À lire Révélation : Comment le vinaigre et le bicarbonate rendent votre lave-linge comme neuf ?

pose paroie isolation ouate

Résistance thermique Épaisseur de l’installation Sacs en 15 kg (pour 100 m2)
3,8 m2.K/W 16 cm 54

 

Il vaut mieux insuffler la ouate en verticale au-dessus d’un pare-vapeur au lieu de l’insuffler sur un panneau opaque. Ainsi, le technicien peut voir et contrôler le niveau de remplissage, surtout quand il y a des gaines et autres obstacles sous les caissons. Nous expliquons la pose de frein vapeur plus bas.

Pose de ouate en panneaux par projection humide

Lors de l’isolation par l’intérieur de caissons ouverts comme les plafonds, les murs ou les sous rampants, on utilise communément les panneaux de ouate de cellulose. On suit alors les mêmes consignes de pose que les panneaux d’isolation en d’autres matériaux. La seule différence est que la condition nécessaire pour obtenir la résistance thermique souhaitée sera d’atteindre au moins une densité de 45 kg/m3.

projection isolant comble

  Résistance thermique Épaisseur à utiliser
Dans les pentes 6 m2.K/W 24 cm
Planchers et plafonds 7 m2.K/W 28 cm
Murs 3,70 m2.K/W 12 + 4,5 cm

 

Recevez 5 devis ICI

 

 

Doit-on utiliser un pare-vapeur en ouate de cellulose ?

Pour rappel, la pare-vapeur est une membrane étanche à l’air et perméable à la vapeur d’eau qu’on pose parfois en même temps que l’isolant. Sa présence permet d’obtenir une étanchéité à l’air parfaite afin d’éviter la perte d’air chaud en hiver, dans les combles et la zone en dessous.

Puis, elle laisse écouler la vapeur d’eau sur toute la surface de l’isolant, plutôt que de se glisser dans les espaces entre la dalle et le mur sachant qu’une personne en produit environ 2 l par jour dans la maison.

Oui, installer un pare-vapeur est nécessaire dans plusieurs cas :

  • Isolation de combles non ventilés et perdus
  • Isolation de toiture traditionnelle type tuiles ardoise, bardeaux…
  • Isolation de combles aménagés
  • Isolation de murs par l’intérieur ou doublage
  • Isolation de maisons à ossature bois ou maison MOB
  • Isolation de maisons situées en région montagneuse

Comment poser un pare-vapeur ?

On commence par dérouler la membrane frein vapeur sur la surface. On place les lés sur l’isolation. On fait chevaucher ces derniers sur 10 cm et on fixe avec de la colle, du scotch double-face ou des agrafes de manière à garantir une parfaite continuité de la membrane et à créer un raccord étanche. On réalise l’étanchéité des raccords contre les murs en jointant avec du mastic adapté.

 

Quelles précautions pour poser la ouate de cellulose ?

Lors de la pose d’une isolation en ouate de cellulose, il est indispensable de prendre certaines précautions. En particulier, lors du soufflage, la ouate génère beaucoup de poussières composées de sels de bore et de fibres, qui peuvent être nocives par inhalation.

  • Portez un masque respiratoire et des lunettes fermées ainsi qu’une combinaison de protection.
  • Aérez bien le lieu afin d’évacuer autant que possible les poussières générées durant l’opération.
  • Dégagez ou protégez des appareils électriques et sources de chaleur tels que les spots, projecteurs, etc.
  • Isolez le conduit de fumée de la ouate avec une boîte remplie d’argile expansée pour laisser un espace de 18 cm entre les deux et un débordement en hauteur équivalent à 20 % de la hauteur totale d’isolation conformément à la norme DTU 24.1.

Isoler soi-même sa maison avec de la ouate, bonne ou mauvaise idée ?

C’est parfaitement faisable ! La pose de la ouate est à la portée de tout bricoleur, qu’il soit expérimenté ou amateur. Sous forme de panneaux, elle ne demandera pas plus d’efforts que la pose d’un panneau de laine de bois, par exemple.

Avec le soufflage ou l’insufflation à sec, vous aurez besoin d’équipements supplémentaires. Pensez à vous protéger et à louer une cardeuse souffleuse. Attention ! Souffler contre une paroi opaque demandera plus d’expérience puisque vous ne pouvez pas voir à travers le mur.

La projection humide demandera déjà un bon équipement et la connaissance du réglage approprié pour la ouate et l’eau. Au vu de la délicatesse du processus, il est recommandé de faire appel à un expert.

Quel panneau de ouate de cellulose pour une meilleure performance acoustique ?

L’isolation phonique est particulièrement efficace entre 30 et 50 kg/m3. À densité plus élevée, ses performances ont tendance à diminuer.

Si vous avez besoin de panneaux isolants capables de réduire les bruits, vous avez les panneaux Pan-terre, à base de ouate de cellulose et de lin compressés à chaud d’à peine 12 à 35 mm d’épaisseur. On les installe souvent sous les planchers afin de réduire les bruits d’impacts au sol. On les colle aux surfaces à l’aide d’une plaque Fermacell ou d’un OSB.

La ouate résiste-t-elle au feu ?

Oui, la ouate de cellulose résiste étonnamment bien au feu. La ouate la plus efficace est classée M1 en France ou EN B-S2, d0 pour l’Europe Euroclass. Ce matériau s’avère même extrêmement efficace pour empêcher la propagation des flammes en cas d’incendie. Elle ne provoque pas d’émissions nocives.

Sa densité restreint l’apport d’oxygène, ce qui limite le développement des flammes. Lorsque la surface est en contact avec la flamme, la ouate se « carbonise » et forme une couche noire à la surface, qui agit comme une barrière.

La ouate de cellulose, quel impact sur l’environnement ?

La ouate de cellulose est un excellent choix si vous êtes sensibles à la question écologie, car elle a un faible empreinte carbone. Dans la majorité des cas, l’énergie grise (énergie requise dans sa fabrication) est modérée pour la ouate en vrac, mais elle est beaucoup plus élevée pour la production des panneaux. Le matériau lui-même est disponible en très grandes quantités et le restera tant que l’industrie du recyclage du papier fonctionne. Les polluants les plus importants causés par sa production sont les additifs et les fibres de liaison utilisés dans les panneaux.

Ouate de cellulose a-t-il des effets sur la santé ?

Deux facteurs doivent être pris en compte lorsqu’on tente d’évaluer l’impact du projet sur la santé, d’abord la présence de composés de bore dans la ouate, ensuite la poussière générée au cours du processus.

Le sel de bore est un minéral naturel qui est utilisé depuis l’Antiquité et encore largement employé dans le monde moderne à la place des produits nocifs utilisés auparavant depuis une vingtaine d’années. Il ne faut pas l’utiliser en grande quantité, il peut être nocif par ingestion ou inhalation. Il peut aussi irriter les yeux et les voies respiratoires. C’est la raison pour laquelle tout produit qui contient plus de 8,5 % de sel de bore doit comporter un logo informatif. Les ouates de cellulose disponibles sur le marché contiennent moins. Vu que comme tous les matériaux isolants, elles sont utilisées dans des espaces fermés, elles ne libèrent pas de fibres dans l’espace environnant, donc pas de danger !

La ouate de cellulose est-elle un bon isolant phonique ?

Grâce à ses propriétés d’absorption Grâce à ses propriétés d’absorption, la ouate de cellulose peut être une solution idéale pour lutter contre la propagation du bruit, notamment le bruit aérien. Pour l’isolation acoustique, la ouate de cellulose en vrac ou en panneaux donnera d’excellents résultats, vous pouvez d’ailleurs vous rapprocher d’une société spécialisée en isolation acoustique bio comme Biofib, le leader de ce secteur. Elle peut être utilisée sur n’importe quel type de murs ; son score Rw pour la réduction du bruit peut réduire le son de manière significative, assurant ainsi plus de paix acoustique. Cependant, pour que l’isolation acoustique soit efficace, l’utilisation de la ouate de cellulose doit être associée à un isolant solide capable d’absorber les ondes sonores.

CARACTÉRISTIQUES POUR 45MM POUR 100MM
Densité 45kg/m3 45kg/m3
Réduction des sons (impacts) 47db (Moyenne) >60db (Moyenne)
Réduction des sons (aériens) Non communiqué Non communiqué
Résistance au charges > 5 Tonnes au m² > 5 Tonnes au m²
Conductivité thermique (Lambda = 0,040 W / m°C) R= 1,12  R = 2,50
Résistance au Feu F F

Ouate de cellulose : le bilan

La ouate de cellulose fait partie des isolants les plus efficaces. Elle est soutenue par de nombreux avis professionnels et certifications, et présente le meilleur rapport environnement/coût. Elle est extrêmement rentable en auto construction et en rénovation, notamment sur les grandes surfaces où la location de machine de location ou le recours à une équipe professionnelle sont vite rentabilisés.

Critères Notation sur 20
Résistance thermique   18
Résistance à l’humidité 18
Confort d’été 16
Isolation acoustique 16
Empreinte écologique 18
Résistance au feu 18
Durée de vie 15
Facilité de mise en œuvre 16
Prix 18
Note moyenne 17

Le coût de la ouate de cellulose en vrac (par kilo)

Si vous avez choisi de le faire sans l’aide d’un professionnel ou si vous envisagez de faire chauffer votre maison par une entreprise experte, il est toujours important de connaître le coût de l’isolation. Disponible dans les magasins de bricolage, la ouate de cellulose fait partie des produits d’isolation les plus employés. Son coût au kilo est d’environ 1,25 à 1,5 euros. Cependant, la ouate est généralement conditionnée en grande quantité et emballée dans des sacs de 10 à 15 kilogrammes soit 12,5 à 22,5 euros pour un sac.

Le coût de l’isolation en ouate de cellulose par soufflage en par m2.

C’est l’épaisseur que vous souhaitez obtenir qui détermine les performances de l’isolant qui détermine la quantité de ouate de cellulose nécessaire. Si vous recherchez une épaisseur de 20 cm, il vous faudra environ 7 kg/m2, soit un prix moyen au m2 de la ouate de cellulose compris entre 8,75 et 10,5 euros. La résistance thermique ainsi obtenue est de R = 5. Si vous souhaitez atteindre 30 centimètres d’épaisseur d’isolant, il vous faudra environ 10,5 kg par mètre carré.

Pour cette épaisseur, le coût de la ouate de cellulose se situe entre 13 et 15,75 euros, cependant avec ces 30cm de ouate, on peut prévoir une valeur R de 7,5. Attention, ces prix ne comprennent pas la location du matériel de soufflage (de 80 à 130 euros par jour).

Un panneau d’isolation en ouate de cellulose Quel est son prix ?

Sachez qu’en plus du vrac, la ouate de cellulose est également proposée en panneaux. Sous cette forme, il est possible d’isoler les sols, les murs et les cloisons. En moyenne, le coût de la ouate de cellulose en panneaux peut varier de 5 à 20 euros par mètre carré. La quantité de matériau peut plus ou moins affecter ce prix. Au final, les panneaux de 40 mm, 35 millimètres et parfois 60 millimètres coûtent entre 5 et 10 euros par mètre carré.

Le prix augmente entre 10 et 15 euros par mètre carré pour les panneaux dont l’épaisseur est comprise entre 60 et 80 millimètres. Si vous êtes prêt à investir un peu plus (un coût de plus de 15 euros/m2), vous pouvez obtenir des panneaux de cellulose d’une épaisseur de 100 à 120 millimètres. Une cloison peut coûter entre 10 et 20 euros de plus par mètre carré.