L’hiver est là ! Voici comment les professionnels procèdent au désembouage de votre chaudière

L’hiver est là ! Voici comment les professionnels procèdent au désembouage de votre chaudière

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.2/5 - (18 votes)

Le désembouage constitue une étape essentielle dans l’entretien de la chaudière et de l’ensemble du système de chauffage. Souvent incontournable, il assure un fonctionnement optimal du chauffage et des radiateurs, contribuant ainsi à éviter une surconsommation énergétique et la détérioration prématurée de la chaudière. Voici un guide pratique pour un désembouage réussi !

Qu’est-ce que le désembouage d’une chaudière ?

Le désembouage d’une chaudière est un processus visant à éliminer les boues et les impuretés accumulées dans le circuit de chauffage, optimisant ainsi le rendement du système. Voici les étapes typiques  :

  1. Préparation : arrêt de la chaudière ou du système de chauffage pour permettre le refroidissement.
  2. Nettoyage chimique : injection d’un produit chimique dans le circuit pendant 24 à 48 heures pour dissoudre les dépôts de boues et de calcaire.
  3. Rinçage : après la période d’injection, le circuit est rincé pour éliminer les impuretés dissoutes.
  4. Traitement complémentaire : parfois, un additif protecteur est introduit pour prévenir la réapparition des boues.

Le désembouage peut être réalisé par des professionnels du chauffage ou par des particuliers avec des kits spécifiques. C’est une opération cruciale pour améliorer l’efficacité énergétique et la durabilité du système de chauffage.

À lire Chauffez votre piscine et économisez gros : Découvrez comment !

Quand procéder au désembouage ?

Le désembouage d’une chaudière doit être effectué à des intervalles réguliers pour maintenir les performances du système de chauffage :

  1. Général : idéalement, il devrait être réalisé tous les 5 à 10 ans pour préserver l’efficacité du système de chauffage. Cette périodicité peut varier en fonction de la configuration de l’installation et de l’apparition de signes de dysfonctionnement.
  2. Indications spécifiques : des symptômes tels qu’une baisse d’efficacité de chauffage, des bruits inhabituels dans le circuit ou des problèmes récurrents peuvent nécessiter un désembouage plus fréquent pour rétablir les performances.
  3. Changement d’installation : lors de l’installation d’une nouvelle chaudière, en faire un avant la mise en service est recommandé pour éviter les dommages ou la contamination de la nouvelle installation.

La régularité du désembouage, bien que généralement suggérée tous les 5 à 10 ans, dépend des besoins spécifiques de chaque système de chauffage et des signes de dysfonctionnement observés.

Comment se déroule un désembouage ?

Le désembouage, opération vitale pour les systèmes de chauffage, implique plusieurs techniques professionnelles :

  1. Chimique : introduction d’un produit chimique dans le système de chauffage pour dissoudre les particules de boue. Il s’effectue en trois étapes : l’injection du produit pendant 24 à 48h, le rinçage du système, et l’ajout d’un inhibiteur de corrosion pour préserver l’intérieur du circuit.
  2. Hydrodynamique : méthode spécifique aux chaudières gaz utilisant de l’air sous haute pression pour évacuer les boues. Elle est rapide, mais généralement plus coûteuse, ne nécessitant pas de produit chimique.

En prévention, pour éviter la formation de boues :

À lire 3 changements surprenants pour rendre votre maison écolo (et pourquoi vous devriez le faire !)

  • Des inhibiteurs de corrosion peuvent être ajoutés au système.
  • Les pots à boues ou désemboueurs magnétiques, souvent installés lors du changement de chaudière, protègent le système dès le départ.
  • La purge des émetteurs de chauffage limite la présence d’oxygène, réduisant les risques de corrosion. Des fuites pouvant causer une chute de pression et des problèmes d’embouage doivent être réparées pour préserver le système.

L’entretien annuel du circuit de chauffage est crucial pour prolonger sa durée de vie.

Est-il possible de désembouer soi-même sa chaudière ?

Dans certains cas, oui, il est possible de le faire, mais pour des résultats optimaux et éviter d’endommager l’installation, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Combien coûte un désembouage ?

Les kits de désembouage à réaliser soi-même coûtent entre 200 € et 300 €. Fait par un professionnel, cela varie entre 400 € et 800 € selon la technique et la taille du réseau de chauffage. Une prime énergie de 50 € peut être obtenue pour cette opération depuis octobre 2022.

Pourquoi procéder au désembouage de sa chaudière ?

  • Économies d’énergie : en éliminant les boues, la circulation de l’eau est améliorée, réduisant jusqu’à 10 % la consommation d’énergie.
  • Prolongation de la durée de vie : préserve le matériel et limite l’usure des équipements de chauffage.

Autres systèmes de chauffage concernés

Outre les chaudières, le désembouage concerne les autres systèmes de chauffage fonctionnant via un circuit de chauffage central hydraulique.

À lire Été sans canicule ? Voici comment installer votre climatisation avant les fortes chaleurs !

Partagez votre avis