Faut-il éteindre ou baisser son chauffage lorsqu’on part au travail ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

Absence journalière : vaut-il mieux baisser ou éteindre son chauffage ?

Quelle que soit la durée de votre absence, tout dépend de la maison dans laquelle vous vivez. En particulier l’isolation. En effet, une maison bien isolée aura une bonne inertie thermique, c’est-à-dire une bonne conservation de la chaleur. Une maison bien isolée réduit également les déperditions de chaleur. Il est donc possible de couper le chauffage et, plus généralement, d’économiser l’énergie.

A l’inverse, une vieille isolation peut laisser échapper la chaleur. Dans cette situation, il est conseillé d’arrêter complètement le chauffage, surtout si votre maison est humide !

Vous pouvez couper le chauffage dans une seule situation Si vous avez une isolation idéale

Votre maison se refroidira plus lentement si vous avez une maison isolée et un niveau d’inertie élevé et vous devez penser à couper votre chauffage lorsque vous vous absentez toute la journée pour vous rendre au travail ou pour faire autre chose.

À lire Comprendre les tarifs de gaz et d’électricité en France

Note importante : ne pas confondre inertie et isolation. L’inertie thermique est la capacité à stocker de la chaleur puis à la restituer. L’isolation permet de limiter les pertes de chaleur. Ces deux éléments peuvent contribuer à conserver la chaleur de votre maison, ce qui vous permet de réduire le chauffage.

Il n’est pas conseillé d’éteindre votre chauffage lorsque vous vous absentez pour un certain temps ?

Avec un niveau d’isolation moyen dans la maison ou une faible inertie thermique, il n’est pas recommandé d’éteindre votre chauffage au fioul, mais plutôt de réduire la température de quelques degrés seulement.

En réalité, si vous éteignez votre chauffage après être parti au travail ou pendant la journée, les pièces de votre maison auront besoin d’un certain temps pour se réchauffer après avoir rallumé le chauffage. De plus, la consommation de mazout sera plus élevée pour réchauffer une température plus froide que pour maintenir la température à un niveau modéré pendant la journée.

Si vous prévoyez de vous absenter pendant plus de deux ou trois jours, vous pouvez régler votre chauffage en “mode hors gel” pour réduire la consommation de carburant.

À lire “Dites adieu aux moisissures : votre spray maison (recette simple et efficace)”

Ne baissez pas la température en dessous de 14 degrés Celsius.

C’est bien de pouvoir baisser son chauffage, mais de combien de degrés ?

Si vous vous absentez de chez vous pour travailler ou pour d’autres raisons pendant la journée ou même pour quelques heures seulement, vous ne devez pas baisser votre chauffage en dessous de 14°C. En effet, la maison a tendance à se refroidir rapidement et vous aurez besoin de plus d’énergie pour retrouver un confort thermique. Si vous réduisez trop la température, votre consommation d’énergie pourrait être supérieure aux économies réalisées lors de l’arrêt du chauffage. Une température basse peut également augmenter l’humidité dans la maison.

Si vous n’êtes pas à la maison, il n’est cependant pas nécessaire de chauffer la pièce à plus de 19°, car votre facture pourrait augmenter de façon excessive.

À lire Bloqué chez vous ? Découvrez comment débloquer un rideau métallique en un clin d’œil

A savoir : La source d’énergie la plus abordable est celle que vous n’utilisez pas Un degré de moins permet de réaliser une économie de 10% sur le chauffage.

Absence de courte durée : réduisez le chauffage

En cas d’absence de courte durée, il est conseillé de réduire de quelques degrés la température de votre chauffage. C’est notamment le cas lorsque vous vous absentez pour une courte période, pour vous rendre au travail, par exemple.

Pourquoi voulez-vous faire cela ? Parce qu’un intérieur plus froid est beaucoup plus difficile à chauffer qu’un intérieur plus chaud ! Cela prendra plus de temps, et votre consommation d’énergie sera soudaine et cruciale, plus importante que les économies que vous ferez pendant votre brève absence. En outre, il n’est pas recommandé de réduire la température en dessous de 14 degrés Celsius.

Sachez que baisser d’un degré la température de votre chauffage peut réduire votre consommation d’énergie jusqu’à 7 %, selon l’Ademe (Agence française pour la transition écologique).

À lire Ce produit dans votre cuisine qui anéantit les termites (Vous ne le devinerez pas !)

Si vous vous absentez pour une courte période ou même un week-end, vous pouvez également réduire la température ou mettre vos radiateurs ou chaudières en mode hors gel pour qu’ils fonctionnent au minimum.

Faites attention à l’apparition de l’humidité dans votre maison. Si votre maison est suffisamment froide, cela peut provoquer de la condensation et des moisissures. L’utilisation constante de la ventilation contribuera à prévenir ce phénomène, quelle que soit la durée de votre absence.

Comment gérer la température en votre absence ?

Heureusement, la domotique existe ! Divers outils de contrôle peuvent être mis en place pour vous aider à contrôler votre chauffage, quelle que soit la durée de votre absence. Ils peuvent non seulement vous apporter un plus grand confort mais aussi vous aider à faire des économies.

Chauffage programmable

Vous pouvez choisir un thermostat réglable ou des radiateurs réglables. Vous pouvez déterminer une heure précise à laquelle votre chauffage doit se mettre en marche. Vous vous absentez entre 9h et 19h ? Réglez vos radiateurs pour qu’ils se mettent en route à 18 heures dans vos espaces de vie et à 20 heures dans la chambre à coucher, par exemple. Certains thermostats peuvent être réglés pour fonctionner sur la base d’un horaire quotidien (jour/nuit) ou encore régulier (jours de travail et week-ends/jours de repos).

À lire Révélation : Comment le vinaigre et le bicarbonate rendent votre lave-linge comme neuf ?

Quelques modèles sont reliés entre eux. C’est certainement l’une des meilleures options pour les absences de courte ou de longue durée. Cette technologie ne doit pas empêcher les utilisateurs de suivre les directives mentionnées précédemment, il s’agit simplement d’une option de confort. Après l’avoir installé, vous pourrez gérer le chauffage à distance et le régler sur votre température idéale.

Qui n’a pas envie d’arriver dans sa résidence secondaire déjà chauffée ? Peut-être pour trouver un intérieur accueillant après un long week-end ? Vous pourrez régler la température au plus bas proposé pendant votre absence, puis l’augmenter de quelques degrés avant votre arrivée. Cet outil est accessible via une application sur tablettes ou smartphones.

Un capteur extérieur

Il est également possible de mettre en place un capteur extérieur lorsque vous résidez dans une maison. Il surveille la température extérieure et la transmet ensuite à votre chaudière, ou au système de chauffage. Il permet à votre système de chauffage de réagir à la température, aux conditions météorologiques et d’anticiper les vagues de chaleur ou de froid.