Bâtiment Quel est le meilleur bardage bois pour extérieur ?

On peut poser un bardage autour des murs d’une maison ou d’un bâtiment pour des raisons esthétiques. Mais la pose de ce revêtement extérieur s’inscrit aussi dans des démarches d’économies d’énergie. En enveloppant les murs tel un manteau, il s’avère essentiel dans l’isolation thermique d’un bâti. Le bardage extérieur supprime notamment les ponts thermiques et habille la façade de votre maison. Pour son style authentique et ses atouts écologiques, le bardage bois est souvent privilégié aux bardages en résine, en PVC, en zinc ou encore en fibrociment. Mais entre pin, mélèze, épicéa, cèdre, châtaigner, douglas, lequel choisir ?

4 avantages du bardage en bois

Le bardage bois peut être utilisé sur les murs ou sur les terrasses, comme ce qu’on peut en trouver sur Dispano, l’enseigne spécialisée dans les produits en bois. Il vieillit avec le temps, devenant gris ou argenté au fil du temps. S’il séduit autant les Français lors de rénovation de façades, c’est grâce à ses avantages majeurs.

  • Il est esthétique et chaleureux pour rajeunir d’un coup une vieille façade, camoufler des fissures ou pour apporter une touche de modernité à une construction neuve.
  • C’est un matériau écologique et facile à poser puisque ce type de revêtement s’installe en toute simplicité sur tous les types de construction : bois, béton, pierre, briques ou autres.
  • Il forme une excellente isolation thermique si on l’associe avec un isolant adéquat. C’est une bonne solution pour se conformer aux normes énergétiques actuelles.
  • Le bois traité contre les moisissures, insectes et champignons est résistant. Il ne craint pas les intempéries, mais sa durée de vie est plus ou moins limitée selon l’essence utilisée.
  • En bonus, c’est aussi un bon isolant phonique pour contribuer au confort acoustique au sein de votre maison.

Quelle essence de bois pour un bardage extérieur ?

On utilise principalement du bois tendre pour fabriquer les lames ou clins et panneaux destinés au bardage extérieur. Les couleurs initiale et finale, la durée de vie et la stabilité sont les critères qui devront dicter votre choix. Un classement de 1 à 5 indique la résistance à l’humidité.

bardage extérieur

La résistance

Au naturel, le bardage mélèze, chêne, douglas, red cedar, chêne, châtaignier et les bois exotiques sont des bois durables de classe 3. L’épicéa, pin maritime et peuplier doivent subir un traitement pour aller dans la classe 3. C’est le minimum requis pour que le bois soit imputrescible. Le bardage douglas peut être de classe 4 après traitement.

La durabilité

Si vous recherchez du bois résistant, mais à moindre coût, vous pourrez opter pour l’épicéa, le pin sylvestre ou le mélèze. Leur durée de vie peut aller jusqu’à 15 ans avec un traitement à cœur (classe 3) suivi d’un bon entretien. Si votre budget est ouvert, le douglas, le cèdre, la red cedar, le châtaignier sont de très bon choix. Il s’agit d’essence haut de gamme ayant une durée de vie jusqu’à 25 ans.

Les couleurs

Comme le bardage est un revêtement décoratif, son aspect est un élément essentiel pour correspondre à votre style de maison.

  • Le mélèze: blond orangé à brun — grisaille au fil du temps ;
  • Le douglas: rouge ou rosé — devient gris ou noir ;
  • L’épicéa: brun clair ou miel avec nœuds — vire au noir ou au gris ;
  • Le pin: blanc, blond clair, brun, vert — grisaille et noircit ;
  • Le peuplier: blond-gris – patine vers couleur naturelle marron ;
  • La red cedar: brun ou rouge intense sans nœuds — patine vers l’argenté ;
  • Les bois exotiques: brun clair, rouge foncé ou noir.

Composite, massif ou lamellé-collé ?

Bien sûr, les lins ou panneaux en bois massif sont plus nobles et possèdent la meilleure longévité. Ils sont légers et résistants, mais reviennent chers. Le bois composite préserve garde à peu près sa couleur d’origine avec le temps, il est en revanche désavantagé par sa durée de vie limitée. Le lamellé-collé offre un bon rapport robustesse-prix ?

Prix et entretien du bardage bois

Le prix d’un bardage bois varie de 60 à 80 € le m². Pour la pose par un professionnel, il faut compter entre 30 à 50 € le m². Le coût total va donc dépendre de l’essence de bois et de la technique utilisée. Pensez aussi à inclure le prix des cornières d’angles allant de 30 à 100 € par lot de 4, indispensables à la pose de bardage.

Afin de maximiser la durée de vie du bardage bois, vous ne devez pas négliger l’entretien. Il vous faut réparer la moindre fissure, mais aussi appliquer des lasures tous les 2 ans ou de la peinture pour bois tous les 5 ans.

Huiler un bardage ou un chalet

Quelle que soit l’essence de bois utilisée pour votre bardage, votre chalet ou votre maison en bois, il existe des huiles naturelles qui peuvent être utilisées pour le traiter.

Nous vous recommandons de laisser le bois s’ouvrir pendant 3 à 6 mois avant de le traiter. Cela permettra au bois de mieux absorber les produits de finition. Si votre bois a été traité avec une teinture ou une peinture, un saturateur ou une autre huile, nous vous recommandons de décaper le bois et de le nettoyer.

Toutes les essences de bois (pin mélèze, sapin de Douglas et cèdre rouge) doivent être traitées avec le fongicide REMMERS FOND PROTECTEUR BOIS pour réduire le risque de moisissures et de champignons.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !