Bâtiment Quel materiaux pour isolation exterieure : quel matériaux utiliser pour une isolation extérieure optimale ?

Vous n’arrivez pas à chauffer assez votre maison en hiver, quand pourtant le chauffage est à fond. Votre climatisation ne suffit plus pour faire face aux canicules estivales, ne changez pas vos appareils d’appoint, pensez plutôt à la vérification de la qualité de votre isolation extérieure et intérieure. Si celles-ci sont défaillantes ou inexistantes et que vous ne savez pas comment y remédier. Cet article est un petit guide pratique qui vous aidera dans la réussite du projet.

Pourquoi l’isolation extérieure est importante ?

Bien isoler votre bâti de l’extérieur est une étape très importante, dans un processus de construction. Cela consiste à protéger vos murs extérieurs des agressions climatiques et autres intempéries, qui au fil du temps détérioreraient la qualité de vie dans vos espaces intérieurs. Trop souvent oubliée au détriment de l’isolation intérieure, sa non mise en oeuvre verrait la création d’importants ponts thermiques. Ce qui vous obligerait à augmenter votre consommation énergétique et vos factures par la même occasion. Elle est réalisée par des étancheurs spécialistes qui s’occupent de l’isolation et l’étanchéité de toutes vos surfaces extérieures exposées, et ce grâce à un large panel de matériaux, qui aujourd’hui sont largement disponibles sur le marché.

Quel matériaux utiliser pour une isolation extérieure ?

La mise en oeuvre d’une isolation extérieure nécessite l’utilisation de matériaux que vous choisirez selon leurs caractères thermos-physiques. Afin de ne pas vous tromper ou de vérifier le travail de votre étancheur. Il faudra :

  • Lire les fiches techniques des matériaux en insistant sur leurs conductivités thermiques, plus le coefficient est élevé moins il est isolant.
Matériaux
Conductivité thermique ( λ=W/mK)
Masse volumique (kg/m³)
Laine de bois
0.1
400
Béton cellulaire 0.09 350
Acier 50 7800
  • Eviter les matériaux polluant ou cancérigènes comme l’amiante.
  • Opter pour des matériaux isolants d’origine naturelle, comme la laine de roche qui est naturelle, recyclable et très isolante avec un λ=0.044.
  • Éviter les matériaux isolants lourds comme le béton plein, ils auront tendance à alourdir les panneaux de façade. Optez plutôt pour des matériaux fins et légers tels que les briques pleines ou même le béton cellulaire, qui sont en plus largement accessibles à toutes les bourses.
  • Faire un bon choix de fenêtres et veiller à leur installation. Car avec les jonctions poteaux-planchers ou acrotères-terrasses, les fenêtres ou même les portes sont « les points faibles thermiques » d’une construction, car elles favorisent la présence de ponts thermiques avec l’espace extérieur. Il faudra donc opter pour un double vitrage avec lame d’air d’argon de moins de 5mm.

Ces matériaux ont un coût d’achat et de pose. Pensez donc à vérifier leur qualité et faites un comparatif de prix. Afin de bien négocier votre devis, lisez attentivement votre contrat. Commandez un bilan thermique qui précisera les zones extérieures à isoler impérativement. Afin d’éviter les erreurs et autres dépenses inutiles.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !