Bâtiment Quelle isolation pour des combles : comment choisir son isolant ?

L’isolation thermique d’une habitation est une étape importante à ne pas négliger lors de sa rénovation. Elle permet de supprimer les ponts thermiques afin d’améliorer les performances énergétiques de la maison en question, et par conséquent, réduire de la consommation d’énergie. Mais il faut savoir que toutes les matières isolantes ne sont pas forcément adaptées à tous les espaces. En effet, quand il s’agit d’isoler des combles, il est important de bien choisir son isolant afin d’éviter les déperditions de chaleur notamment en hiver.

Les différents isolants adaptés pour des combles

Pour l’isolation thermique des combles, plusieurs matières peuvent être utilisées. A titre indicatif, on peut évoquer :

  • la laine de verre qui est largement utilisée en France et peut être employée aussi bien pour les toitures, les parois et le sol,
  • la laine de roche reste le meilleur isolant pour des combles étant donné qu’elle peut être adaptée à de nombreuses configurations spatiales,
  • la laine de bois, traitée contre les insectes, permet à la fois d’isoler des combles tout en assurant une bonne longévité,
  • le polystyrène qui reste sans doute l’isolant le moins cher du marché et qui offre de bonnes propriétés d’isolation thermique,
  • le chanvre, un isolant naturel et qui offre d’aussi bonnes propriétés d’isolation thermique pour vos combles.

Bien évidemment les isolants destinés aux combles sont multiples. Il vous revient de choisir le matériau qui convient en fonction des prix, de la longévité et du caractère naturel ou synthétique du produit.

Quel isolant pour des combles perdus ou aménagés ?

Avant de choisir votre isolant, il est important de définir la nature de vos combles. En effet, on ne choisit pas le même isolant pour des combles perdus que pour des combles aménagés.

Pour des combles perdus, l’idéal serait de choisir un isolant à insufflation. Ce dernier est non seulement facile à installer et à petit prix. Il est également possible d’opter pour du textile recyclé ou du papier afin d’installer un isolant qui soit à la fois performant et écologique.

Pour des combles aménagés, tous types d’isolants peuvent être utilisés pour peu qu’ils aient un bon indice d’isolation. L’isolant est également à choisir en fonction de votre budget. Il est de préférence compact afin de réduire au maximum son épaisseur et éviter de réduire la surface habitable dans une maison.

Pour conclure, sachez que pour l’isolation des combles, des aides financières peuvent être attribuées par l’Etat dans l’objectif d’inciter les foyers à réduire de leur consommation d’énergie. Ces aides se présentent sous différentes formes telles que le PTZ, le CITE, le CIDD, etc.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !