Rénovation énergétique : Par quoi commencer, quel est le prix et comment être aidé ?

Rénovation énergétique : Par quoi commencer, quel est le prix et comment être aidé ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

La rénovation énergétique est un sujet de plus en plus important dans notre société, et ce, pour plusieurs raisons. De la transition énergétique aux notions plus vertes en passant par les économies, la rénovation énergétique de logements devient primordiale. Cependant, il faut savoir comment s’organiser pour commencer vos travaux s’il y en a besoin. Vous devrez aussi pouvoir déterminer un budget, mais également savoir comment vous pourrez être aidé.

Par où commencer votre rénovation énergétique ?

Quels sont les travaux qui permettent de faire la meilleure isolation ? Une rénovation énergétique peut prendre des formes variées selon les besoins de votre bâtiment, logement ou lieux de travail. Ces rénovations peuvent, par exemple, tenir de l’isolation, du changement de prises pour être aux normes, voire au changement du vitrage, ce qui peut avoir un coût important.

 

À lire Ce produit transforme radicalement votre façade : mythe ou réalité ?

Le gouvernement et les différentes aides à la rénovation favorisent la rénovation globale d’un lieu plutôt que les petits chantiers, ce qui peut avoir une incidence réelle sur les options qui sont sélectionnées par les particuliers. En effet, si un logement n’a que quelques travaux à faire plutôt qu’une réelle remise à neuf, les aides seront alors moindres. Il vous faudra donc déterminer un vrai plan pour vos travaux en essayant de déterminer un maximum de rénovations à faire.

 

Il peut être intéressant de faire venir un expert pour qu’il puisse évaluer le bâtiment en question. Ainsi, vous aurez une meilleure idée de ce qu’il va falloir faire et à quel prix.

Le coût des rénovations, un frein pour certains

L’argent restera toujours le nerf de la guerre, et ce, peu importe l’échelon social. Récemment, le gouvernement a opté pour des aides orientées sur deux sujets prédominants dans le cadre des rénovations : 

À lire Évitez les pièges : 8 astuces clés pour se blinder contre les fraudes en rénovation !

  • la rénovation globale
  • les pompes à chaleur (PAC)

 

Le problème vient du fait que si ces travaux généraux peuvent être réalisés, grâce à diverses aides et entités, les travaux plus spécifiques qui sont privilégiés dans certains logements sont donc moins soutenus. Cela a pour conséquence de rendre ces travaux de moins en moins abordables par les particuliers. Il est de ce fait important d’envisager les coûts.

 

On estime que certains de ces travaux peuvent coûter près de 80 000 euros ! Des sommes astronomiques pour certains foyers quand on sait que désormais certaines aides gravitent autour des 20 000, ce qui laisse tout de même 60 000 euros à régler de la part des particuliers. Il existe cependant certaines entités qui peuvent vous aider à réduire les coûts pour vous permettre de faire réaliser vos travaux sans que vous ayez à craindre des dépenses excessives ou inatteignables.

À lire Votre maison perd de la valeur ? L’erreur d’audit technique à éviter absolument !

Des aides pour vos projets

Il existe, en France, de nombreuses aides qui ont été mises en place pour soutenir la rénovation énergétique. Ces différentes aides vont vous permettre de diminuer la facture à votre charge, mais aussi de bénéficier du conseil de divers experts dans vos travaux et dans les démarches qui vous mèneront vers un bâtiment plus propre et moins consommateur.

Commençons tout d’abord par les deux versions de MaPrimeRénov’ : MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité. Il s’agit là d’aides dont le montant sera calculé selon les revenus du demandeur et les gains attendus en matière énergétique lorsque les travaux seront terminés ! Il faut cependant que le logement soit construit depuis au moins 15 ans déjà.

 

À lire Prêt immobilier : comment choisir la meilleure banque ?

La version Sérénité s’adresse aux ménages aux revenus modestes et très modestes en leur accordant un conseiller dans leurs démarches.

 

Il existe ensuite diverses aides financières intéressantes à considérer. Prenez, par exemple, l’éco-prêt. Il s’agit d’un prêt d’argent dont le but est de vous permettre une rénovation énergétique d’un logement. Il est à taux zéro pour en faciliter le remboursement plus tard ! Il existe aussi les fameux chèques énergies qui peuvent servir à la rénovation, mais principalement comme aide pour payer vos factures d’énergie.

 

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

De très nombreuses aides seront également disponibles en termes de défiscalisation, réduction de la TVA ou encore aides locales selon les municipalités et les plans énergétiques locaux. Pensez à bien vous renseigner en mairie pour saisir toutes les opportunités possibles sur vos rénovations. Vous pourriez bénéficier de réductions supplémentaires.

 

Le tout sera donc de bien faire évaluer vos travaux et vos besoins énergétiques afin de bénéficier d’un maximum de travaux pour éviter les dépenses par à-coups.

Les travaux d’aujourd’hui sont l’assurance de demain

Partagez votre avis