Sableuse VS Aérogommeuse : Qu'est-ce qui les distingue ?

Sableuse VS Aérogommeuse : Qu’est-ce qui les distingue ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.8/5 - (34 votes)

Aujourd’hui, le marché du décapage fait appel à diverses techniques et à des machines qui permettent d’accomplir un travail précis et de qualité. Il existe, par exemple, des sableuses et des aérogommeuses. Pour autant, pour l’amateur, pas facile de distinguer ce qui fait la différence entre la sableuse et l’aérogommeuse ? Quelles sont les spécificités relatives à ces outillages ? On vous explique tout sur le sujet dans cet article.

Sableuse et Aérogommeuse : Quels sont leurs usages spécifiques ?

La sableuse et l’aérogommeuse sont deux machines qui tirent leurs noms de deux techniques de décapage de surface.

  1. L’aérogommage : l’aérogommage est un procédé qui repose sur un principe simple. Le décapage s’obtient en projetant un produit abrasif à basse pression sur une surface à décaper. Le décapage se fait à sec.
  2. Le sablage : le sablage, comme son nom l’indique, est un procédé qui consiste à projeter à l’aide d’une machine un filet continu de sable sur des surfaces dures qui peuvent être en pierre, en verre ou en métal afin de les décaper (ou de les graver). Cette technique s’effectue sans y ajouter d’eau et par pression d’air qui projette le sable.

Bien qu’il existe une divergence entre sableuse et aérogommeuse, toutes deux sont particulièrement efficaces et permettent d’obtenir des résultats sur différents types de supports.

À lire Avis aux bricoleurs, voici les modèles de ponceuses excentriques sans fil choisir !

Usages courants de la sableuse

La sableuse est une machine qui traditionnellement était utilisée dans l’industrie. Désormais, les particuliers s’en servent pour des usages multiples. Qu’elles soient fixes ou mobiles, les sableuses se raccordent à un compresseur d’air qui va permettre de projeter le sable sur la surface à décaper.

usage courant de la sableuse

Selon la surface à traiter et la quantité de matière à enlever, la technique va différer. C’est ainsi que les utilisateurs de sableuses feront appel à différentes machines comme :

  • La sableuse à dépression qui est utilisée pour des décapages occasionnels. Elle est pratique, car elle ne nécessite pas un grand débit d’air (du coup le compresseur n’a pas besoin d’être très puissant). Elle utilise un pistolet de sablage équipé d’un flexible court pour un travail proche de la surface à traiter. Elle se destine plutôt à des petits travaux.
  • La sableuse à pression est un modèle professionnel. Son fonctionnement est différent. Le sable (ou les granulats) se trouve dans une cuve étanche et on les libère par pression à l’aide d’un pistolet qui envoie un flux continu d’air. Cette technique favorise les décapages qui ont besoin de puissance. La longueur du flexible n’est pas essentielle, mais le compresseur se doit d’être puissant.
  • La cabine de sablage permet de nettoyer de petites pièces en intérieur. Elle s’utilise en glissant les mains dans des gants et on regarde à travers une fenêtre l’évolution du travail accompli. Cette technique se destine à un travail de précision. Elle offre l’avantage de ne pas déposer de poussière.

Usages courants de l’aérogommeuse

L’aérogommeuse est une machine qui permet un décapage à basse pression. C’est une technique novatrice qui permet de projeter un produit abrasif de quelques microns sur la surface à traiter. L’avantage de faire appel à cette technique est de pouvoir travailler tous les types de surfaces imaginables. On l’utilise très fréquemment pour nettoyer et décaper :

À lire Bricorama à Rennes : la date d’ouverture 2024 est désormais connue !

  • Des meubles en bois.
  • Des fenêtres.
  • Des volets.
  • Etc.

La qualité première de l’aérogommeuse est de permettre un travail de finition impeccable et soigné de la surface à traiter. Néanmoins, son utilisation requiert d’être bien équipé pour ne pas s’exposer aux projections de poussières. Des gants, une visière, des chaussures fermées sont nécessaires pour être bien protégé.

La qualité de l’aérogommeuse repose sur la puissance du moteur du compresseur. Plus celui-ci est puissant et plus il permet une réalisation de travaux de qualité et importante.

Quand utiliser la sableuse et quand utiliser l’aérogommeuse ?

L’aérogommage se distingue du sablage. En effet, c’est une méthode beaucoup plus douce. Elle fait appel à des abrasifs naturels qui sont projetés à une très faible pression. Ainsi, cela ne détériore pas le matériau et permet à l’utilisateur de faire appel à des produits moins nocifs pour la santé.

La sableuse est, quant à elle, plus abrasive. Elle se destine à des utilisations qui nécessitent une haute pression. Elle permet de traiter des surfaces comme les sols, les murs ou encore les façades. Le travail s’effectue très rapidement, mais n’est pas réservé à des surfaces fragiles, car il peut déformer les matériaux comme le bois, par exemple.

À lire Quel revêtement de sol choisir pour consommer moins d’énergie de chauffage en cet hiver 2024 ?

La sableuse et l’aérogommeuse sont deux machines performantes qui sont, par ailleurs, complémentaires. Néanmoins, elles se destinent à des usages légèrement différents qui nécessitent que l’utilisateur choisisse entre l’une et l’autre en fonction de la surface ou des objets qu’il est amené à traiter. Si vous hésitez sur la machine à utiliser, il est conseillé de se tourner vers un professionnel du secteur pour recueillir des conseils qui vous aideront sans conteste à faire le bon choix.

Partagez votre avis