Bâtiment Réaliser des travaux de rénovation étape par étape

Faire une étude du projet

Qu’il s’agisse d’une rénovation complète, d’un aménagement structurel, de travaux d’entretien ou de décoration, tout part d’une étude de projet. Une étude permet de définir toutes les étapes du projet, mais aussi la faisabilité de cette entreprise. L’étude est la phase où il faut également obtenir le maximum d’informations tant sur la rénovation que sur le budget. À cet effet, c’est aussi le moment de déterminer si vous souhaitez entreprendre la rénovation par vous-même ou faire appel à un professionnel. Toutefois, sachez que la loi oblige de passer par un architecte si la surface du plancher total après travaux de rénovation dépasse les 150 m².

Inspecter les installations de base

Cette étape vous permettra de dresser la liste des besoins après avoir identifié ce qui existe déjà. En partant des installations de base, vous pouvez être en mesure de déterminer quelle partie ou quelle structure nécessite la rénovation (électricité, plomberie, chauffage, peinture, carrelage, etc.) Afin d’estimer correctement les travaux, vous devez faire appel à un professionnel pour vérifier les installations actuelles et chiffrer les rénovations. C’est le moment également de demander des devis auprès des acteurs concernés (électricien, plombier, etc.).

Lister les travaux de rénovation

Une fois que vous avez pris connaissance et fait un état des lieux, vous pouvez dresser la liste des travaux. Commencez par noter tout ce dont vous souhaitez rénover : salle de bain, cuisine, chambre, salon, sol, plafond, etc.

Ensuite, classez les travaux par importance : gros œuvre, second œuvre, finitions. N’oubliez pas que les travaux doivent suivre un ordre précis. Il faut d’abord commencer par la démolition, puis les gros œuvres, les emplacements, la façade, l’isolation, la toiture, le revêtement de sol, la menuiserie, et la peinture en dernier.

Lorsque vous dressez la liste des travaux, il ne faut pas oublier d’envisager sur le long terme, et tout ce que cela implique. Maintenant que vous avez plus ou moins une idée des travaux à réaliser, il est important de vous renseigner si certaines entreprises demandent des démarches spécifiques.

Vérifier les démarches

En général, si vous entreprenez une rénovation de maison, vous devez demander une autorisation auprès de la mairie. Vous devez également consulter le plan d’urbanisme et obtenir un permis si cela s’avère nécessaire. De manière générale, un permis est indispensable si vous devez réaliser de gros œuvres. Il faut également se renseigner sur les codes et règlements de la région. Si les travaux ne nécessitent pas de permis, il est possible qu’on vous demande de remettre une déclaration préalable de travaux. Si vous vivez en appartement, vous devez aviser le syndicat de copropriété et vérifiez que vos travaux sont en accord avec le règlement, s’ils ne gênent pas le voisinage et s’ils se font dans les règles de l’architecture.

Comparer des devis poste par poste

Une fois votre plan de rénovation établi et que vous ayez fait connaissance de toutes les démarches à suivre, il est temps d’estimer le coût des travaux. Pour avoir une idée de prix, comparez-les. Prenez le temps de bien relever les différents coûts, poste par poste :

  • Démolition et nettoyage de chantier
  • Gros œuvre : fondation, pose des briques, mise en place de charpente et toiture
  • Second œuvre : raccordement et installation plomberie, électricité, planché
  • Les finitions : revêtements, isolation, pose de sanitaire, peinture, etc.

 

Pour se faire rapidement une idée de prix, n’hésitez pas à demander à vos proches qui ont récemment réalisé des rénovations. Vous pouvez aussi vous rendre dans plusieurs magasins de construction ou dans des salons professionnels de bâtiment pour comparer les prix. Se renseigner sur la satisfaction générale des acheteurs est aussi un bon moyen de se faire une idée de prix.

Si vous envisagez de faire rénover par des professionnels, demandez au moins 3 devis pour chaque poste de travail. Demandez un devis auprès d’un entrepreneur, d’un constructeur ou d’un architecte. Pour mieux budgétiser vos travaux, il est préférable de prendre une marge de 10 à 15% pour éviter les mauvaises surprises.

Les aides financières à la rénovation

Il est possible d’avoir des aides financières à la rénovation. Si les travaux se portent sur l’isolation, la rénovation de façade, de toiture, le remplacement des châssis ou encore le basculement vers l’énergie verte, vous pouvez prétendre à des aides. Il y a les aides comme MaPrime Rénov’, l’aide Habiter mieux sérénité par l’Anah, les certificats d’économies d’énergie, les aides à la rénovation énergétique d’Action Logement et bien d’autres. Vous avez également les prêts comme le PTZ, le prêt d’accession sociale, le prêt à l’amélioration de l’habitat, etc.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !