Comment crépir un mur extérieur ou une façade ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

Crépir un mur extérieur est une solution pratique pour ravaler une façade vieillissante à moindres frais. Cette technique consiste à appliquer du crépi extérieur en guise de revêtement de finition pour mieux protéger les murs des intempéries et les décorer. Bien sûr, cette rénovation implique de préparer correctement les surfaces, de choisir le bon crépi et de maîtriser les méthodes d’application. Comment faire du crépi, avec quels matériels et pour quels coûts ? Explications en détail.

Liste des équipements
  • Brosse métallique
  • Échelle ou échafaudage
  • Tuyau d’arrosage
  • Nettoyeur à haute pression
  • Nettoyant façade
  • Produit anti-mousse
  • Sous-couche
  • Crépi
  • Pinceau
  • Rouleau
  • Taloche
  • Rouleau spécial façade
  • Mastic/Enduit de rebouchage extérieur
  • Bâche de protection
  • Ruban de masquage
  • Protections individuelles (gants, masques, lunettes, etc.)

 

À lire Votre trottoir toujours occupé ? Voici comment bloquer légalement le stationnement !

Comment choisir le bon crépi ?

Déjà, le crépi est à différencier de l’enduit même si les deux sont des revêtements muraux à base de mortier. Ils n’ont ni le même le même dosage ni les mêmes utilités. L’enduit est destiné au support nu, type murs en brique, en béton ou en pierre. Il est utilisé pour réparer des dégradations, protéger les façades et les imperméabiliser. Le crépi quant à lui est posé par-dessus l’enduit, soit une couche de finition. Il sert plutôt de parement décoratif en vue de rehausser l’esthétique des murs extérieurs. Il est possible d’appliquer une peinture façade sur un mur crépi pour renforcer la protection et l’embellir.

Ensuite, le crépi s’applique à l’aide d’une taloche, d’un rouleau spécial crépi ou d’une machine spécifique appelée tyrolienne. On peut choisir 4 types de finitions selon l’outil utilisé, le coup de main et le rendu recherché :

  • La finition traditionnelle brute ou projetée = crépi laissé à l’état après projection tyrolienne
  • La finition écrasée = crépi écrasé et lissé avec un aspect moiré, moderne et travaillé
  • La finition grattée = crépi lissé à l’aide de règle de grattage ou taloche à clous
  • La finition projetée talochée = crépi lissé à l’aide de taloche, délicat et long à réaliser.

Si vous avez un projet de ravalement de façades, il faut se référer à la PLU de votre commune pour connaître les types de revêtement autorisés, d’autant plus si vous souhaitez peindre le crépi.

À lire Plexiglas : a-t-il réellement sa place chez vous ?

Comment préparer son mur à crépir ?

Le crépi se pose sur un support parfaitement régulier, sain et sec. Voilà pourquoi les préparatoires des murs sont incontournables avant l’application proprement dite.

Protéger les zones alentours

Avant toute chose, n’hésitez pas à recouvrir le sol, les portes, les volets, les rebords de fenêtres, les grilles d’aération et l’environnement immédiat avec des bâches en plastique ou des papiers journaux ou un adhésif de masquage, par exemple. Déplacez les fleurs et les objets fragiles.

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

Nettoyer la façade

Il faut enlever toutes les saletés et les salissures sur les façades à l’aide de brosse métallique. C’est la vraie première étape. Pour ce faire, installez un échafaudage ou une échelle si nécessaire. Frottez et utilisez un nettoyant de façade. Servez-vous ensuite d’un nettoyeur haute pression pour éliminer les saletés très incrustées et bien rincer la surface.

Traiter la façade

À lire Thermographie : l’outil qui met en avant vos défauts d’isolation thermique

Il peut s’avérer utile de traiter les façades contre les mousses, notamment quand elles semblent noircies ou envahies par les lichens. Pulvérisez le produit anti-mousse adapté sur toute la surface et respectez le temps de pause recommandé par le fabricant.

Réparer les fissures

En présence de fissures ou de craquellements, aussi petites soient-elles, on doit les réparer pour avoir un résultat impeccable. Grattez, dépoussiérez et rebouchez avec du mastic ou de l’enduit de rebouchage. Laissez sécher avant de poursuivre l’opération pose de crépi.

Comment réussir la pose du crépi

Sur une façade assez dégradée, une sous-couche ou bien un fixateur de fond sera la bienvenue pour une meilleure adhérence du crépi. On va donc appliquer cette base d’accroche au rouleau, en insistant sur les angles et en la surface à crépir, de préférence en passes croisées. Puis, on va attendre qu’il sèche (entre 12 à 24 heures). Si les dégradations sont trop avancées, on refera l’enduit.

À lire La VMC peut-elle rendre votre vie plus facile ?

Suivre quelques recommandations de pose

Quel est le meilleur moment pour crépir une façade ? Vous pouvez vous lancer tant qu’il n’y a pas de fortes chaleurs ou de pluies tout le long des travaux. Pas de crépissage le matin pour éviter l’humidité. L’idéal est de procéder par m2 avec des mouvements de haut en bas sur la surface à crépir. Appliquez uniformément.

Crépir le mur

Préparez le mélange crépi suivant la formule : ciment et sable 50/50 + eau. Malaxez jusqu’à obtention d’un mélange homogène boueuse. C’est là que l’on doit ajouter les colorants si vous avez opté pour une déco originale.

À la taloche

  • Chargez votre taloche
  • Passez de haut en bas en appliquant sur environ 2 mm d’épaisseur
  • Égalisez en effectuant de grands mouvements circulaires
  • Rincez fréquemment votre taloche
  • Laissez 10 à 15 minutes avant de lisser ou de gratte suivant la finition souhaitée.

Au rouleau

  • Chargez le rouleau spécial crépi
  • Appliquez de haut en bas
  • Travaillez par bandes parallèles
  • Passez un rouleau de finition, exemple : nid d’abeille, de bas en haut en finition.

À la tyrolienne

C’est la méthode des professionnels. La technique est d’utiliser la machine, qu’on peut d’ailleurs louer à la journée, pour projeter le crépi. L’épaisseur est réglée au préalable. On lisse ensuite le revêtement avec une règle. Ici, la réalisation est rapide et offre un résultat optimal.

Prix et devis pour refaire un crépi extérieur

 

Le prix pour crépir une façade est aux environs 15 à 70 € au m², y compris la main d’œuvre. Par contre, certains facteurs pourront alourdir ou alléger la facture finale.

Type de crépi Prix
Crépi projeté 15 à 50 euros/m2
Crépi taloché 50 à 70 euros/m2
Crépi écrasé 15 à 40 euros/m2
Crépi gratté 30 à 50 euros/m2
Crépi avec isolation 100 à 130 euros/m2

Comme toujours, on recommande de demander plusieurs devis détaillés et de bien les comparer si vous souhaitez faire ravaler votre façade par un artisan façadier ou professionnel. L’état de vos murs extérieurs, l’accessibilité du chantier, la technique et les finitions du crépi impacteront forcément le coût des travaux.

Néanmoins, en faisant appel à un pro, vous bénéficiez des meilleurs conseils sur le type de crédit le mieux adapté à la maison, d’une réalisation sans failles avec des résultats professionnels et une prise en charge pleine et entière du chantier du début au nettoyage fin travaux. Sans compter que le ravalement de façade augmente la plus-value de votre maison.