Évitez les pièges ! Les étapes essentielles avant de peindre sa toiture en blanc

Évitez les pièges ! Les étapes essentielles avant de peindre sa toiture en blanc

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4/5 - (10 votes)

Peindre la toiture de votre maison en blanc est une solution intelligente pour éviter d’accumuler de la chaleur et pour préserver la fraîcheur de votre intérieur. Si vous voulez entreprendre ce projet, vous devez d’abord prévoir le budget et obtenir les autorisations nécessaires à sa réalisation.

Alors, on veut passer sa toiture au blanc ? Attendez, y a des papiers à régler d’abord !

Si cette méthode du « cool roofing » tant appréciée en Grèce vous intéresse, vous devez entreprendre quelques démarches administratives avant de vous lancer dans ce projet. En effet, lorsque vous envisagez d’opter pour une peinture blanche réfléchissante sur votre toiture, vous devez tout d’abord vous renseigner sur les autorisations que vous devez obtenir pour réaliser ces travaux de peinture.

Pour cela, vous devez vous rapprocher du service d’urbanisme de votre commune et demander une consultation du plan local d’urbanisme (PLU). Ce dernier est conçu dans le but d’uniformiser l’apparence des habitations en imposant certaines règles de construction. Selon le PLU de votre commune, vous saurez si vous avez le droit, ou non, de peindre votre toiture en blanc. Si vous en avez le droit, il faudra alors déposer une déclaration préalable de travaux. Dans le cas où votre toiture est déjà peinte en blanc, vous n’aurez besoin d’aucune autorisation pour rafraîchir cette peinture.

À lire Tempête en vue ? Voici comment protéger votre toiture des intempéries

Parlons budget ! Combien ça va vraiment vous coûter ? 

Il y a deux dépenses principales à prendre en considération pour entreprendre ce projet : le matériel nécessaire et la main d’œuvre. Découvrez leur coût ci-dessous.

Coût du matériel nécessaire 

Si vous avez l’intention de commencer vos travaux de peinture sur votre toit, il faudra vous munir du matériel nécessaire. Prévoyez donc une dépense d’environ 200 € pour le pistolet, les pinceaux et l’échelle. Ajoutez à ces outils le coût de la peinture qui dépendra de la surface de votre toiture. Si vous avez une petite toiture, un pot de peinture de 2 litres et demi vous suffira amplement et vous coûtera environ 50 €. À l’inverse, si la surface de votre toiture est assez grande, prévoyez un pot de peinture de 10 litres qui coûte environ 170 €.

Coût de la main d’œuvre 

Si vous envisagez de réaliser vos travaux de peinture sur le toit par vous-même, ce n’est pas une bonne idée. En effet, plusieurs étapes doivent être réalisées par un professionnel avant de peindre votre toit. Il faudra effectuer un démoussage et un nettoyage de la toiture, puis procéder à une application d’une sous-couche d’accroche pour enfin appliquer deux couches de peinture réfléchissante blanche. Il ne faut également pas oublier que travailler sur le toit est dangereux. C’est pourquoi il est préférable de confier ces travaux à un professionnel compétent. En ce qui concerne le coût de ces travaux, comptez entre 25 et 50 € le mètre carré pour la main d’œuvre.

Une fois que vous aurez obtenu les autorisations nécessaires pour peindre votre toit en blanc, rapprochez-vous de plusieurs professionnels pour obtenir des devis et comparer leurs tarifs. N’hésitez pas également à leur demander conseil concernant le matériel et la quantité de peinture à prévoir. De cette manière, vous planifierez à la perfection vos travaux de peinture réfléchissante sur votre toiture.

À lire Fuite d’eau par la toiture : évitez la catastrophe avant l’hiver !

Partagez votre avis