Matériaux isolants que signifient les indications que l'on trouve sur l'étiquette

Matériaux isolants : que signifient les indications que l’on trouve sur l’étiquette ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.6/5 - (27 votes)

Dans les projets de construction ou de rénovation, l’utilisation de matériaux de qualité conforme à des normes et des certifications reconnues revêt une importance capitale.

Cela garantit la durabilité du bâtiment ainsi que la qualité de l’isolation recherchée.

Toutefois, il n’est pas toujours aisé pour les non-initiés au domaine du BTP de décrypter les informations figurant sur l’étiquette des matériaux et d’évaluer leur véritable qualité. Explorons donc ensemble quelques-unes des indications que l’on peut trouver sur l’étiquette d’un produit isolant.

À lire Quelles sont les normes pour la pose de carrelage extérieur ?

Quelles informations peut-on trouver sur l’étiquette d’un isolant ?

Qu’il s’agisse de laine de roche, de laine de verre, ou de fibre de bois, ces matériaux isolants sont tous accompagnés d’une étiquette apposée sur leur emballage.

Cette étiquette comporte plusieurs informations concernant le produit isolant, fournissant au consommateur des détails sur ses performances thermiques, sa résistance et sa qualité globale.

Elle précise également si le matériau est conforme aux normes et exigences européennes, avec le logo CE apposé.

En outre, des détails sur le poids, les dimensions et la classification du produit peuvent également y figurer.

À lire Ce produit transforme radicalement votre façade : mythe ou réalité ?

Quelle est l’importance de la certification CE sur l’emballage des matériaux isolants ?

La mention CE, pour « Conformité Européenne », atteste que le produit satisfait aux exigences établies par le règlement des produits de construction (RPE).

Cela autorise la mise sur le marché européen de ces matériaux tout en garantissant leur utilisation en toute sécurité.

Pour obtenir le marquage CE, un isolant doit répondre à divers critères scientifiques et techniques :

  • Une résistance mécanique et une stabilité élevées
  • Conformité aux exigences en matière de santé, sécurité et environnement
  • Capacité à protéger l’utilisateur en cas d’incendie
  • Utilisation sécurisée et facilement accessible
  • Niveau de protection acoustique déterminé
  • Performance en termes d’isolation thermique et d’économie d’énergie
  • Durabilité et respect de l’environnement dans le temps

Par ailleurs, les matériaux isolants certifiés CE doivent être classés en fonction de leur réaction au feu, conformément à l’arrêté du 21 novembre 2002 sur la sécurité incendie. Ces classes incluent A1, A2, B, C, D, E, F pour la réaction au feu, s1, s2, s3 pour les fumées, et d0, d1, d2 pour les gouttelettes et débris enflammés.

À lire Avant qu’il ne soit trop tard : le moment crucial pour nettoyer votre toit

Que signifient les autres indications présentes sur l’étiquette des matériaux isolants ?

Outre la certification CE, il est essentiel de comprendre les autres informations figurant sur l’étiquette de l’isolant, notamment en ce qui concerne les performances et caractéristiques techniques.

En général, ces indications comprennent :

  • Le nom du produit
  • La marque du fabricant et son adresse
  • La norme appliquée lors de la fabrication (par exemple : EN 13162+A1)
  • Le code et l’identité du produit
  • Le code de désignation du produit
  • Le numéro d’identification de l’organisme certifié et le numéro de certification CE

En ce qui concerne les performances thermiques, l’étiquette mentionnera la résistance thermique R, mesurée en m². K/W, ainsi que la conductivité thermique λ, exprimée en W/ (m. K). Plus la valeur de λ est élevée, moins l’isolant stocke efficacement la chaleur, ce qui réduit sa performance.

Ces deux dernières indications sont fiables à 90 %, offrant ainsi une garantie de valeur pour ceux envisageant l’utilisation de ces matériaux dans leurs projets d’isolation futurs.

À lire Comment trouver un expert du ramonage à Paris 1 ?

Partagez votre avis