Les 3 détails qui indiquent une mauvaise isolation de votre maison selon l'ADEME

Les 3 détails qui indiquent une mauvaise isolation de votre maison selon l’ADEME

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.4/5 - (25 votes)

L’isolation des maisons est une étape à ne pas prendre à la légère. Il ne suffit pas d’isoler vos parois pour assurer l’étanchéité et la salubrité de votre foyer. Au contraire, certains détails doivent être pris en considération. C’est pourquoi l’ADEME (Agence de la Transition Écologique) met un point d’honneur à ce que lors de vos travaux, vous vérifiez certains critères primordiaux.

Découvrez dans notre article du jour quels sont ces critères et comment vous assurer de bien isoler votre maison.

Votre maison est-elle correctement isolée ? On vous dit tout !

Certains signes ne trompent pas : si vous constatez que votre logement est souvent froid et que votre facture de chauffage augmente considérablement, cela indique probablement une isolation défaillante.

À lire Maman débordée ? 10 astuces étonnantes pour nettoyer vite et bien

En effet, une mauvaise isolation favorise la déperdition thermique à travers les murs, les toits et les fenêtres. Lorsque vous entreprenez des travaux de rénovations, veillez à ce que les matériaux utilisés soient de bonne qualité et certifiés par les fabricants. Il est également recommandé, avant de louer un logement, de faire appel à des professionnels pour réaliser un bilan thermique.

Si vous observez des champignons, des moisissures ou des parois noircies, cela indique une forte humidité ou la présence de ponts thermiques, résultant d’une mauvaise isolation.

Les 3 points à vérifier impérativement lors de l’isolation de votre maison

La bonne isolation de votre maison dépend de ces trois critères à vérifier, énoncer dans les lignes qui suivent :

La ventilation

L’humidité provenant de la douche, de la cuisine et de la respiration peut s’accumuler à l’intérieur de votre espace de vie, entraînant des odeurs stagnantes et une atmosphère étouffante. C’est pourquoi il est recommandé d’équiper votre foyer d’un système de ventilation pour évacuer l’humidité et prévenir les problèmes respiratoires ainsi que la condensation des équipements.

À lire Guide pratique pour un diagnostic énergétique efficace

L’étanchéité 

Selon l’ADEME, vérifier l’étanchéité de l’air est primordial, car cela indique la sensibilité de votre demeure aux infiltrations ou aux fuites d’air. Les infiltrations d’air augmentent votre consommation énergétique et apportent un inconfort acoustique en laissant pénétrer le bruit, tout en dégradant la qualité de l’air intérieur.

Pour éviter ce problème, assurez-vous auprès d’un professionnel que les sources potentielles telles que les fissures, les joints et les encadrements sont bien scellées avec des matériaux appropriés.

Les ponts thermiques 

Un pont thermique est un endroit où il y a un défaut d’isolation entraînant une déperdition de chaleur et diminuant la résistance thermique de votre maison. Cela peut être dû à une mauvaise conception lors des travaux de construction, à l’utilisation d’équipements de mauvaise qualité ou peu performants, ou à l’humidité. Ils sont principalement retrouvés au niveau des murs, des plafonds, des balcons, des fenêtres, des portes, mais aussi au niveau des prises électriques et des sorties de câbles.

Une maison très bien isolée vous garantit de passer un hiver bien au chaud, mais cela dépend uniquement de sa qualité. Certaines personnes ont tendance à négliger cette étape, mais elle s’avère être très importante si vous souhaitez maintenir votre confort thermique et économique.

À lire Quelle puissance de pompe à chaleur pour 160m2 ?

Partagez votre avis