Moteur de portail en panne : changez-le vous-même

Imaginez que vous êtes sur le point de partir en vacances, mais votre portail refuse de s'ouvrir ou de se fermer. Vous appelez un professionnel pour résoudre le problème, mais il vous dit qu'il ne peut pas arriver avant plusieurs jours. Et si vous pouviez résoudre le problème vous-même ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

Voici quelques conseils à suivre si vous voulez changer le moteur de votre portail en panne vous-même.

Identifiez le modèle de motorisation qu’il vous faut

La première étape pour changer un moteur de portail consiste à trouver le modèle de motorisation adapté. Il existe différents types de moteurs et chacun convient à un type de portail spécifique. Vous devrez donc vérifier les caractéristiques de votre dispositif, telles que son poids, sa taille et la façon dont il s’ouvre et se ferme. Vous pouvez également consulter un manuel d’instruction ou demander l’aide d’un professionnel pour identifier le type de moteur qu’il vous faut. Par exemple, il existe sur le marché une pléthore de dispositif qui sont compatibles avec les portails battants. Si vous souhaitez trouver une solution de motorisation pour portail battant, faites appel à un professionnel pour bénéficier de précieux conseils.

Par ailleurs, si vous constatez une panne au niveau d’un composant, vous devez identifier les bonnes pièces de rechange afin de les remplacer par des versions compatibles avec celles du concepteur. Le modèle est généralement indiqué sur la plaque signalétique du motoréducteur. Elle fournit des informations telles que le type, la version et le numéro de série du système d’automatisation. La marque et la date de fabrication de l’appareil sont aussi mentionnées sur cette plaque. Son emplacement peut varier d’un fabricant à un autre : cylindre, arrière, couvercle, dessus du moteur.

À lire Ne peignez JAMAIS sur du papier peint sans savoir ceci !

réparer son moteur de portail

Démontez l’ancien moteur de portail sans faire de dégâts supplémentaires

Une fois que vous avez identifié le type de moteur dont vous avez besoin, vous pouvez commencer par le démonter l’ancien. Assurez-vous de couper l’alimentation électrique avant de commencer les travaux. Pour éviter les dégâts supplémentaires, il est recommandé de prendre des photos de l’emplacement du dispositif avant le démontage. De cette façon, cela vous sera utile pour installer le nouveau moteur.

Avant de commencer le démontage, vous devrez desserrer les vis qui maintiennent l’ancien moteur en place. Dans la plupart des cas, il s’agit de 4 à 8 vis selon le type et la taille du portail. Une fois que les vis sont desserrées, vous pouvez retirer l’ancien moteur avec précaution.

Les étapes à suivre pour monter le nouveau système de motorisation

Pour monter le nouveau moteur, vous devez suivre les instructions fournies avec le dispositif. Toutefois, le montage du nouveau système de motorisation varie en fonction du modèle et de sa taille. Voici les étapes que vous devez suivre :

À lire Combien devez-vous économiser pour votre terrasse en pierre naturelle ? Les chiffres exacts ici !

  • commencez par fixer le moteur à l’emplacement de l’ancien en utilisant les mêmes vis ou les vis fournies avec le nouveau,
  • raccordez les câbles électriques en suivant les instructions fournies,
  • réalisez un test pour vous assurer que le moteur est correctement installé,
  • fixez le capot supérieur pour le protéger si tout fonctionne correctement.

Après le montage, vous pouvez régler les paramètres du moteur en fonction de vos besoins spécifiques. Enfin, vérifiez que le portail s’ouvre et se ferme correctement.

Partagez votre avis