Attention ! Votre maison frissonne ? Passez à l'isolation naturelle

Attention ! Votre maison frissonne ? Passez à l’isolation naturelle

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.8/5 - (36 votes)

Il existe une grande variété d’isolants. Chaque famille possède son propre lot d’avantages et d’inconvénients à prendre en compte. Voici un guide pour vous renseigner un peu plus sur les isolants dits « naturels » qui sont disponibles sur le marché.

Une solution écologique pour isoler votre maison

Les isolants naturels sont parmi les premiers matériaux que l’homme a exploités afin de lutter contre les caprices de la nature. Même de nos jours, les propriétaires ou les locataires utilisent ce que la faune et la flore ont à offrir pour isoler leurs domiciles sans avoir un impact néfaste sur l’environnement. Bien que les isolants naturels aient de bonnes performances, il est important de noter que leur efficacité peut varier. Il faut également prendre en considération leur prix, qui est relativement élevé par rapport aux autres types d’isolants synthétiques. De plus, ils nécessitent un traitement additionnel contre le feu, la moisissure et les rongeurs.

Quels types d’isolants naturels pouvons-nous trouver sur le marché ?

Il existe un large éventail de matériaux naturels que vous pouvez utiliser pour isoler convenablement votre maison, en voici quelques exemples :

À lire L’isolation thermique extérieure : économisez gros et bénéficiez d’un confort optimal !

La laine de verre

C’est le produit le plus utilisé pour l’isolation de vos murs et de vos toits. La laine de verre est facile à installer et peu couteuse. C’est un choix respectueux de l’environnement, mais cela dit, il faut tenir compte des éventuelles irritations au niveau des yeux et de la peau qu’elle peut provoquer. Nous vous recommandons ainsi de toujours procéder à la pose de ce matériau en étant bien équipé.

Laine de roche

C’est un matériau confectionné à partir d’une roche volcanique ; le basalte. La laine de roche est un isolant certifié pour l’utilisation dans le bâtiment aussi bien pour l’isolation thermique que l’isolation phonique. Il est adapté à toutes les applications nécessitant une forte résistance mécanique en plus d’être résistant au feu.

La perlite expansée

C’est un matériau volcanique obtenu après broyage et chauffage pour donner des billes 10 à 15 fois plus grandes que leur volume initial. Fournie en vrac ou en sac, elle est très perméable à la vapeur d’eau. Cependant, la perlite expansée est souvent composée d’un enrobage de bitume qui n’est pas très écologique.

Le verre cellulaire

Il est obtenu via la fusion de différentes matières minérales comme le sulfate de sodium, l’oxyde de manganèse, l’oxyde de fer ou le feldspath. Il peut être utilisé pour isoler aussi bien des murs que le sol ou les toits. Le verre cellulaire convient parfaitement à l’isolation de vos façades extérieures. Il se fixe généralement sur le support à isoler à l’aide d’une colle spéciale, mais il faut, au préalable, s’assurer que la surface est prête à recevoir l’isolant. Vous profitez ainsi d’une pièce étanche et sans humidité.

À lire Comprendre les tarifs de gaz et d’électricité en France

Les matériaux isolants à base de minéraux peuvent contribuer à réduire l’empreinte écologique de votre domicile, à condition d’y consacrer le budget nécessaire. Dans le doute, contactez un professionnel afin de bénéficier de son expertise et de ses conseils lors de vos travaux d’isolation.

Partagez votre avis