Pompe à chaleur air-eau : principe, avantages et prix d’installation

Alors qu’on est en pleine transition énergétique, les Français sont fortement encouragés à utiliser de systèmes de chauffage plus écologiques. Pourquoi ne pas vous équiper d’une pompe à chaleur air-eau ou PAC air-eau ? Car il est polyvalent, plus performant et moins énergivore, cet équipement est de plus en plus plébiscité. Fonctionnement, avantages/inconvénients, installation, prix, on vous dit tout !

Qu’est-ce que c’est ?

La pompe à chaleur air-eau est un système conçu pour puiser les calories de l’air extérieur et les transformer en chaleur, puis les transmettre dans de l’eau afin d’alimenter le réseau de chauffage et de produire de l’eau chaude sanitaire. Elle dispose d’un bloc extérieur, dédié à l’extraction des calories de l’air extérieur et d’un bloc intérieur. Elle s’installe aussi bien sur une construction neuve qu’en rénovation avec un coût de fonctionnement très faible. On fait donc ici face à une pompe à chaleur alliant performance, économie d’énergie et écologie.

Pompe à chaleur air-eau

Aujourd’hui, on peut aussi s’équiper pompe à chaleur air eau réversible. Autrement dit, le système propose une fonction « rafraichissement ». Il peut chauffer le logement en hiver et rafraichir la température intérieure (et non l’air intérieur comme le ferait un climatiseur) en été. Il faudra par contre poser un plancher chauffant ou bien utiliser des radiateurs ventilo-convecteurs pour profiter de tout le confort thermique que la PAC apportera. Les modèles les plus performants font donc office de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude d’habitation.

Comme fonctionne ce type de pompe à chaleur ?

Pour faire simple, l’unité extérieure de la PAC air-eau, installé à l’extérieur du logement, est-ce qu’on appelle l’évaporateur. Son unité intérieure comprend un compresseur, un condenseur et un détendeur. Ce sont ces 4 éléments qui assurent le circuit de la pompe à chaleur. Toutefois, il existe aussi des modèles monoblocs dont les composants sont embarqués dans une seule et même module.

  • L’évaporateur puise la chaleur contenue dans l’air et la transfère au fluide caloporteur ou fluide frigorigène circulant en boucle dans les 4 éléments du PAC.
  • Le fluide chauffé se transforme en gaz sous basse pression et passe au niveau du compresseur. Celui-ci augmente la pression et la température du fluide à l’état gazeux.
  • Le condenseurtransmet la chaleur du gaz à l’eau de vos points d’eau et de votre système de chauffage (radiateur, plancher chauffant, etc.) par phénomène de condensation.
  • Le détendeur réduit la pression d’où le changement du fluide caloporteur de l’état gazeux à l’état liquide. Il achemine ce dernier vers l’évaporateur pour un nouveau cycle.

Quelles sont les différentes pompes à chaleur ?

Sur le marché des pompes à chaleur écologiques, il y a plusieurs types de pompes à chaleur. Si le principe de fonctionnement reste un peu semblable, elles diffèrent au niveau des énergies renouvelables servant de sources.

  • Les pompes à chaleur aérothermiques: dont les PAC air-eau qu’on vient de voir et les PAC air-air qui captent également l’énergie de l’air et produisent du chaud, du froid et/ou de l’eau chaude.
  • Les pompes à chaleur géothermiques : ces PAC fonctionnent grâce au chauffage par géothermie. Elles ont plutôt des capteurs souterrains qui vont transmettre l’énergie puisée dans le sol au logement.
  • Les pompes à chaleur hydrothermiques : ces types de PAC se servent d’une source d’eau, généralement située près du logement, pour prélever les calories et les transformer en énergie de chauffage.

Côté performance, on se réfère au Coefficient de Performance ou COP pour connaître le rendement d’une PAC. Ce chiffre correspond à la quantité de chaleur produite par rapport à la consommation électrique du compresseur. Un PAC 4 COP, c’est un PAC qui produit 3 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh de consommation électrique. La performance augmente avec le COP.

Quels avantages à installer une PAC air/eau et combien ça coûte ?

La pac air-eau est capable de combiner la fonction de chauffage d’habitation et d’eau sanitaire, voire la climatisation. C’est une installation polyvalente qui vous permet d’économiser sur 3 appareils ! Elle présente aussi d’autres avantages :

  • Convient à tous les types de systèmes de chauffage
  • Une consommation d’énergie moindre comparée aux chaudières à gaz et chauffages électriques
  • Des économies jusqu’à 60 % sur la consommation énergétique et donc votre facture
  • Un rendement élevé avec une rentabilité sous 3 ans
  • Une longue durée de vie : 17 ans en moyenne
  • Propre et respectueuse de l’environnement

En revanche, pour mettre en place une PAC air/eau efficace, avec une performance optimale, il faut faire appel à un professionnel RGE (QualiPAC module « chauffage et ECS », Qualifelec PAC1 ou PAC2 Qualibat PAC). Comptez donc 10 000 € à 16 000 € pour l’achat de matériel et la main d’œuvre. Vous noterez que la pose de pompe à chaleur air-eau est éligible à différentes aides dont La Prime Énergie CEE et MaPrimeRénov’, l’écoprêt à taux zéro, la TVA à taux réduit à 5,5 %.

FAQ

PAC air-eau et Pac air-air : quelles différences ?

En réalité, l’« air » en premier s’avère être la source d’énergie principale utilisée par la pompe à chaleur, elles utilisent donc toutes deux l’énergie de l’air. L’« eau » et « air » qui suit fait référence à la source transférant les calories (sous forme de chaleur ou de fraicheur) au réseau du logement.

Est-ce que la pompe à chaleur air-eau fonctionne par grand froid ?

Oui. Même en dessous de -5 °C, presque tous les modèles intègrent un moteur électrique d’appoint leur permettant de continuer à fonctionner dans ces cas de figure. Une autre option est de coupler à une chaudière assurant un bon chauffage face à la baisse de performance de la PAC. On parle donc de mode bivalent ou de PAC hybride, très indiquée dans les régions trop froides.

Quels sont les avantages de la PAC air/eau ?

C’est un équipement polyvalent combinant chauffage, climatisation et eau chaude, utilisable été comme hiver. Il a un impact environnemental moindre puisqu’il consomme 3 fois moins qu’une chaudière électrique ou à gaz, par exemple, et il réduit jusqu’à 60 % la consommation énergétique d’un foyer.

Quels sont les inconvénients ?

Les performances de chauffage vont beaucoup dépendre du climat, le type de chauffage central utilisé et des variations de température. Il est nécessaire de réaliser une étude thermique obligatoire pour savoir si la PAC répond réellement aux besoins, quelles dimensions et performances sont les plus adaptés, etc. Ce type d’installation est également assez bruyant.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur air/eau ?

Elle peut durer jusqu’à 17 ans.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !