Comment bien tailler votre jardin en hiver ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
Rate this post

Le potager : à couper ou non ?

 En automne, vous pouvez couper les tiges d’asperges qui continuent à se développer après la récolte. Il est important de ne pas couper cette plante trop tôt, car elle constitue une source de nutriments pour les griffes. Coupez la plante à environ 10 cm du sol, et répandez du compost pour nourrir la plante.

Vous pouvez également laisser la poire et la blette dans le sol après avoir retiré les feuilles endommagées.

Comment et que tailler dans le jardin en hiver ?

Les plantes grimpantes

Un peu envahissantes, certaines plantes grimpantes comme le lierre, le chèvrefeuille, la vigne vierge et même l’hydrangea petiolaris peuvent être coupées en novembre pour ralentir leur croissance.

À lire Adieu fourmis : La méthode surprenante pour les éliminer pour de bon !

Les étapes à suivre :

  • Couper les branches qui dépassent de leur support à l’aide d’un sécateur.
  • Enlevez les tiges malades ou mourantes pour qu’elles affleurent le sol.
  • Ne laissez pas les plantes à pointes ou vrilles fortes comme la vigne vierge et le lierre s’accrocher aux tuiles, car elles pourraient les faire tomber. Coupez un mètre du toit. Répétez l’opération au début de l’été si nécessaire.

Plantes vivaces

Une variété de plantes sont coupées à la fin de l’automne. Par exemple, les plantes vivaces qui ont fleuri abondamment tout au long de la belle saison automnale comme les coreopsis Rudbeckias, les géraniums vivaces auberets et même les asters.

Les étapes à suivre :

  • Couper les tiges jaunies ou défleuries jusqu’au niveau du sol en utilisant un sécateur aiguisé et désinfecté.
  • Enlevez tout le feuillage desséché.
  • Placez les déchets d’élagage sur le tas de compost s’ils sont exempts de maladies.

 Soyez prudent, car il est conseillé d’attendre le dernier jour de l’hiver pour tailler certaines plantes vivaces (alchémille ou euphorbe), les népétas, et l’alchémille…).

 Les plantes bulbeuses

Les bulbes et tubercules d’été ont pu accumuler leurs réserves pendant cette période. Le feuillage fané est la preuve qu’un rangement sera apprécié !

Les étapes à suivre :

  • Débarrassez-vous de tout le feuillage séché des bulbes qui sont robustes au niveau du sol, c’est-à-dire ceux qui restent en terre malgré les gelées.
  • À l’aide d’une bêche, retirez délicatement les tubercules des cannas, des dahlias et des bégonias tubéreux qui sont des plantes qui gèlent pour les aider à passer l’hiver à l’ombre.
  • Coupez le feuillage fané à 10 cm du collet, puis brossez le sol autour des bulbes et stockez-les dans des caisses en bois, ou dans des boîtes remplies de sciure de bois, dans un endroit chaud et sec, à l’abri du gel, pour les garder au chaud et au sec pendant l’hiver.

 

À lire Transformez votre petit jardin de 10m2 : 10 secrets bluffants révélés !

 Arbustes

 En cette période, alors que les plantes commencent à entrer dans leur phase de repos végétatif, vous pouvez faire de petites tailles sur vos plantes.

Les étapes à suivre :

  • Enlever les fleurs mortes et les fruits restants sur les arbres afin que votre arbre ne produise pas de fruits qui n’arriveront pas à maturité.
  • Retirez le bois mort ou endommagé afin d’empêcher le développement de maladies pendant les mois d’hiver.
  • Coupez les branches qui posent problème, comme celles qui bloquent une entrée ou qui sont les plus fragiles qui ne porteront pas de fruits ou de fleurs, les branches plus âgées pour laisser l’air circuler dans la plante et lui permettre d’avoir la lumière dont elle a besoin.

Certaines espèces (comme le grenadier et le gattilier …) sont taillées à l’automne, mais uniquement dans les zones à climat très doux proches de la côte atlantique au sein de la zone des orangers de Corse.

Attention, pour les plantes à écorce ornementale, il est recommandé d’attendre la fin de l’hiver pour tailler. Cette taille consiste à couper, à l’aide d’un sécateur ou d’un lopper toutes les tiges à 5 ou 10 centimètres de hauteur par rapport au sol.

À lire Stockez votre bois ainsi après l’hiver et vous serez surpris par l’efficacité !

A voir aussi :

Que devez-vous couper dans votre jardin cet hiver ?

Que doit-on couper dans le jardin en hiver