Le cool roofing , une autre manière d'économiser 40 % sur votre facture d'énergie !

Le cool roofing , une autre manière d’économiser 40 % sur votre facture d’énergie !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.7/5 - (29 votes)

À l’heure où les factures d’énergie connaissent une hausse, toutes les solutions sont bonnes pour tenter d’économiser et ne plus dépenser des sommes exorbitantes en gaz et en électricité. Le cool roofing se présente comme une solution innovante ayant fait ses preuves, capable de vous permettre d’économiser jusqu’à 40 % sur votre facture annuelle. Découvrons davantage cette technologie.

Le cool roofing, qu’est-ce que ce nouveau concept ?

Le cool roofing, déjà bien connu dans les pays méditerranéens tels que la Grèce et les pays d’Afrique du Nord, consiste à peindre un toit en blanc dans le but de renvoyer la chaleur. Cette pratique réduit significativement les besoins en climatisation.

Selon le Health Island Group, le cool roofing s’est développé aux États-Unis dans les années 2000, permettant d’économiser 750 millions de dollars par an.

À lire Est-ce vraiment une bonne idée de poser du Sarking sur votre toit ?

Pour comprendre le fonctionnement du cool roofing, il faut savoir que, pour une toiture sombre équipée d’une membrane bitumeuse, les rayons du soleil sont largement absorbés par le toit, chauffant ainsi l’atmosphère et l’intérieur de la maison par réfléchissement. Dans ce cas, le toit peut atteindre une température de 60 à 70 °C.

cool roofing

En revanche, lorsque le toit est peint en blanc, les rayonnements du soleil sont en grande partie réfléchis vers l’air environnant et l’atmosphère. Les apports de chaleur dans le bâtiment sont minimes, maintenant le toit proche d’une température ambiante. Ainsi, un toit blanc avec une membrane bitumeuse aura une température de surface comprise entre 30 et 35 °C grâce à la thermo-réflexion. Cette technique ne surchauffe pas l’habitation en hiver.

Quels sont les quatre avantages du cool roofing ?

La technique du cool roofing se positionne comme l’une des meilleures solutions pour améliorer le confort des habitants.

Ses avantages sont nombreux :

À lire Comment créer une ouverture de toit tout en évitant les risques de l’endommager ?

  1. Réduction significative de la consommation d’énergie en été.
  2. Amélioration du confort des habitants.
  3. Lutte contre la surchauffe des toits, réduisant ainsi les îlots de chaleur.
  4. Éligibilité au critère du Certificat d’Économie d’Énergie (CEE).

Cependant, quelques points doivent être pris en compte.

Le cool roofing n’est pas encore utilisé sur les toitures des habitations particulières. Il concerne, pour l’instant, les bâtiments tertiaires à usage commercial, soumis aux dispositifs du CEE.

La peinture cool roof doit être entretenue régulièrement, car l’indice de réflectance solaire diminue avec le temps, nécessitant une nouvelle couche de peinture. Il est également essentiel de considérer les effets néfastes de la pollution atmosphérique sur la peinture.

À lire Comment transformer un toit en toit-terrasse ?

Si vous êtes propriétaire, renseignez-vous avant d’entamer les travaux de peinture, car certaines restrictions des plans locaux d’urbanisme peuvent interdire l’utilisation de peinture blanche.

Comment peindre son toit en blanc avec une peinture cool roof ?

Pour appliquer une peinture cool roof sur le toit d’un bâtiment professionnel, privilégiez l’utilisation d’une peinture réfléchissante blanche, la technique de cool roofing la plus répandue.

Cette peinture présente plusieurs caractéristiques. Elle est reflective et émissive, réémettant l’énergie absorbée dans l’environnement et l’atmosphère. De plus, elle possède un indice de réflectance solaire (SRI) indiquant sa capacité à réfléchir la chaleur.

Partagez votre avis