Est-ce vraiment une bonne idée de poser du Sarking sur votre toit ?

Est-ce vraiment une bonne idée de poser du Sarking sur votre toit ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.6/5 - (25 votes)

L’isolation constitue un défi majeur pour de nombreux propriétaires, car une maison bien isolée subit moins de pertes de chaleur, améliorant ainsi ses performances énergétiques.

Saviez-vous que l’isolation optimale du toit est cruciale à cet égard ? Une option moderne qui gagne en popularité ces dernières années est le “Sarking”. Dans cet article, nous explorerons cette technique, ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce que le Sarking ?

Deux approches sont couramment utilisées pour isoler les toits : l’isolation intérieure et l’isolation extérieure, également connue sous le nom de Sarking.

À lire Isolation : pas écologique, nocive pour la santé, inutile ? Ces questions que beaucoup se posent !

Cette méthode, d’origine anglo-saxonne, consiste à appliquer un isolant rigide, quelque peu dense, sur des chevrons ou des voliges, assurant ainsi une isolation continue.

Peut-on mettre une isolation par l’extérieur dans chaque maison ?

Le Sarking est particulièrement adapté aux toits en pente et aux charpentes traditionnelles. Cependant, qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou de rénovations, cette méthode peut être intégrée avec succès. Pour déterminer l’éligibilité de votre maison à ce type de travaux, consultez un professionnel qualifié.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette technique ?

L’isolation par l’extérieur des toitures est la nouvelle technique d’isolation à la mode, et ce n’est pas sans raison. Effectivement, cette méthode possède plusieurs atouts. Cependant, quelques points négatifs viennent s’immiscer entre ces avantages. On s’explique !

À lire Sur-isolation : est-ce une bonne idée de l’adopter ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

Le Sarking représente une isolation continue sur le toit, réduisant considérablement les ponts thermiques. Toute la surface de la charpente est recouverte par cet isolant, éliminant ainsi toute discontinuité dans l’isolation.

Cela améliore significativement les performances énergétiques, entraînant une réduction de la facture de consommation d’énergie.

Le Sarking renforce également l’étanchéité de la toiture, la protégeant en continu contre les menaces extérieures telles que les courants d’air et la pluie. Par conséquent, aucune accumulation d’eau ou d’humidité ne peut se former dans les combles ou votre maison en général.

De plus, l’isolation par l’extérieur permet d’atteindre les exigences de performances thermiques imposées par les réglementations en vigueur, grâce aux panneaux isolants utilisés, qui présentent un niveau de résistance thermique élevé.

À lire Plancher bois : 6 astuces pour une isolation thermique optimale !

Enfin, le Sarking optimise l’espace en étant placé à l’extérieur, vous permettant de profiter pleinement de vos combles en les aménageant comme espace de rangement ou comme pièce supplémentaire.

Les inconvénients du Sarking

Malgré ses nombreux avantages, quelques inconvénients doivent être pris en compte. Ceux-ci incluent principalement le poids de l’isolant rigide, le coût élevé des panneaux utilisés pour le Sarking, ainsi que la pose très technique de cette méthode.

Les aides financières de l’État relatives à la mise en place d’une isolation par l’extérieur

Il est vrai que la mise en place d’une isolation par l’extérieur d’un toit peut être assez coûteuse. Cependant, cette dépense peut facilement être rentabilisée grâce aux économies d’énergie qu’elle permet de réaliser.

De plus, plusieurs aides financières sont disponibles pour soutenir ce type de travaux.

À lire Isolation fenêtres et portes : le secret d’une maison confortable et économe

En premier lieu, vous pouvez bénéficier des aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

De plus, l’éco-prêt à taux zéro et l’aide « Ma Prime Rénov », dédiés aux rénovations énergétiques, sont également des options à explorer.

Enfin, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) constitue une autre possibilité de soutien financier.

Quoi qu’il en soit, opter pour une isolation par l’extérieur de votre toiture est un choix judicieux, d’autant plus lorsque vous réalisez que cette méthode peut vous faire économiser jusqu’à 38 % sur votre consommation énergétique.

À lire Isolation : pour quels matériaux opter en 2024 tout en profitant d’un bon rapport qualité/prix ?

Partagez votre avis