Vous avez une cheminée chez vous ? Voici comment éviter la catastrophe

Vous avez une cheminée chez vous ? Voici comment éviter la catastrophe

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.4/5 - (22 votes)

La douce chaleur émanant d’une flamme de poêle ou d’une cheminée est incomparable en cette période hivernale. Cependant, ce type d’installation peut présenter des risques si votre appareil est mal réglé ou si un combustible inapproprié est utilisé.

Découvrez comment prévenir d’éventuels dangers d’intoxication ou de feux de cheminée.

Quels dégâts peut causer un feu de cheminée ?

L’accumulation de suie dans les conduits de chauffage marque le début d’un incendie, car le danger réside souvent dans les parties non visibles des conduits de cheminée. Un incendie déclenché par un retour de flammes ou un feu longtemps passé inaperçu peut entraîner d’énormes dégâts, pouvant aller jusqu’à la destruction totale de vos biens.

À lire 5 étapes pour donner un coup de neuf à une ancienne cheminée

Les habitants se retrouvent souvent relogés, et une procédure complexe s’engage pour faire valoir leurs droits auprès des compagnies d’assurance.

Comment éviter la catastrophe ?

Bien que le scénario puisse sembler effrayant, il est important de souligner qu’il n’est pas inévitable. Voici quelques gestes pour prévenir un incendie dans votre appartement.

Ramonez votre cheminée au moins une fois par an

Un geste apparemment banal, mais qui peut vous épargner bien des tracas. Faites ramoner vos conduits d’évacuation par un expert qui utilisera une brosse métallique pour éliminer toutes les impuretés potentiellement dangereuses.

N’hésitez pas à demander un certificat de ramonage pour attester de cet entretien, car il est obligatoire pour prétendre à une assurance en cas d’incendie.

À lire Ces 4 accessoires incontournables conçus pour les cheminées et les poêles au bois vous protègent sans que vous le sachiez !

Privilégiez l’installation par un professionnel

Le raccord entre l’appareil de chauffage et les conduits d’évacuation doit être parfaitement exécuté, suivant les normes et précautions nécessaires. Seul un professionnel qualifié peut prendre en compte ces paramètres de manière adéquate.

Une installation mal réalisée peut comporter trop de coudes, augmentant ainsi les risques d’incendie en favorisant l’accumulation de suie.

Utilisez du bois sec

Un bois humide ou traité peut entraîner des accumulations de suie plus rapides et augmenter la production de fumées toxiques. Privilégiez donc le bois sec pour éviter tout risque de feu de cheminée.

Oxygénez votre maison et votre appareil

Assurez-vous que la pièce est suffisamment oxygénée lorsque vous allumez un feu pour éviter les risques d’intoxication au CO. Maintenez le clapet d’arrivée d’air de votre appareil ouvert (ou partiellement ouvert) pour éviter un feu au ralenti et réduire l’accumulation de suie dans les conduits.

À lire Ramonage de cheminée en hiver : votre assurance en dépend !

Depuis le 8 mars 2015, tous les logements doivent être équipés d’un ou plusieurs détecteurs d’incendie.

Désormais, vous disposez de toutes les informations nécessaires pour protéger votre maison d’un éventuel risque d’incendie. Vérifiez également l’état de votre extincteur pour vous assurer de son bon fonctionnement en cas d’urgence incendie.

Partagez votre avis