Construisez un nichoir à rouge-gorge avant les premières gelées

Construisez un nichoir à rouge-gorge avant les premières gelées

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.3/5 - (16 votes)

Symbole incontesté des jardins, le rouge-gorge égaye nos espaces extérieurs et signe le retour imminent des journées ensoleillées. Sa présence est un véritable enchantement. Mais comment favoriser son séjour en construisant un nichoir à rouge-gorge adapté à ces charmants visiteurs, particulièrement pendant les journées plus fraîches ? Découvrez dans cet article des conseils pratiques pour attirer et accueillir ces petits compagnons à plumes dans votre jardin.

Les rouge-gorges méritent un nichoir bien à eux 

La plupart des oiseaux, y compris les rouges-gorges, dépendent des nichoirs pour se reproduire. Ces oiseaux ont une espérance de vie de 1 à 3 ans, et étant donné que tous les environnements ne fournissent pas un refuge idéal, la construction d’un abri devient une nécessité pour assurer leur sécurité hivernale et leur reproduction.

À lire Nichoir pour moineaux : comment bien l’installer pour les attirer dans votre jardin ?

Comment fabriquer un nichoir à rouge-gorge ?

La fabrication d’un abri pour ces magnifiques oiseaux est un projet relativement simple. Vous aurez besoin d’un marteau, d’une équerre, d’une scie, de clous et d’une planche de contre-plaqué (l’épaisseur influençant la chaleur du nichoir).

  • Commencez par dessiner votre plan (les dimensions courantes sont de 15×15 cm avec une partie avant de 15×7 cm, mais vous pouvez choisir la taille qui vous convient). Utilisez l’équerre pour obtenir des tracés droits avant de découper à la scie manuelle ou à la scie électrique. Prenez en compte l’épaisseur de la lame pour éviter des écarts indésirables pendant la construction. En cas de bords un peu épais, n’hésitez pas à poncer pour obtenir un résultat homogène.
  • Une fois toutes les parties découpées, poncez pour des coupes propres et raffinées (évitant ainsi les échardes potentiellement dangereuses pour les oiseaux). Fixez d’abord les côtés avec des clous de 20 mm, puis passez à la partie arrière de l’abri.
  • Installez ensuite le fond et le toit en les faisant dépasser légèrement par rapport au nichoir (après avoir poncé pour éviter les infiltrations d’eau). Appliquez de l’huile de lin pour protéger le bois des intempéries et de l’usure. Une fois votre nichoir prêt, où le placer ?

Mon nichoir est prêt, où le placer ?

Voilà, vous avez terminé la fabrication de votre nichoir dans votre jardin, mais vous vous interrogez sur l’endroit idéal pour attirer un rouge-gorge ? Voici ce que vous devez faire :

  • Placez-le sur un tronc d’arbre, en veillant à ce que sa hauteur ne dépasse pas 1,5 mètre.
  • Évitez de le positionner trop bas pour décourager les prédateurs.
  • Optez pour une zone ombragée, peu exposée au soleil. Une orientation à l’abri des bourrasques est préférable.
  • Inclinez légèrement le nichoir pour éviter les infiltrations de pluie.

Si vous envisagez de placer plusieurs nichoirs, assurez-vous de laisser suffisamment d’espace entre eux pour éviter tout problème, car ces oiseaux ont tendance à être combatifs et asociaux. Évitez de fixer votre abri sur des arbres avec des troncs humides pour ne pas compromettre la stabilité de l’abri.

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour attirer les rouges-gorges chez vous cet hiver. Allez-vous vous lancer dans la construction d’un nichoir ?

À lire Gardez les oiseaux dans votre jardin cet hiver dans ce nichoir avec des bouchons de liège recyclés !

Partagez votre avis