Voici comment aider les rouges-gorges à passer l'hiver dans votre jardin

Voici comment aider les rouges-gorges à passer l’hiver dans votre jardin

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.9/5 - (31 votes)

L’oiseau rouge-gorge est fréquemment observé dans les jardins et les parcs tout au long de l’année, mais il fait face à un défi de taille pendant les mois d’hiver. Avec des conditions climatiques difficiles et des sources de nourriture limitées, ces petits oiseaux ont besoin de notre aide pour survivre à cette saison. Découvrons dans cet article les meilleurs moyens de les soutenir.

Les rouges-gorges : leur incroyable méthode de survie en hiver

Peu d’oiseaux parviennent à survivre pendant la saison hivernale, mais les rouges-gorges font partie de ceux qui le font plutôt aisément. Ces petits volatiles possèdent une méthode de survie que vous ne connaissez probablement pas !

Pour commencer, l’une des principales raisons pour lesquelles ils s’adaptent en hiver malgré le mauvais temps et les intempéries est leur excellente vision. Étant une espèce de sous-bois, les rouge-gorges parviennent à voir parfaitement même par temps sombre, car ils sont habitués à l’obscurité.

À lire Gardez les oiseaux dans votre jardin cet hiver dans ce nichoir avec des bouchons de liège recyclés !

Cependant, la vision dans la pénombre n’est pas le seul secret de survie des rouge-gorges en hiver. Leur arme de défense secrète contre le froid, la pluie et la neige, c’est le gonflement. Vous avez certainement remarqué que ces oiseaux ont un plumage bien épais en hiver, dû à leur gonflement pour limiter les pertes de chaleur.

Comment aider les rouges-gorges à traverser l’hiver ?

En plus de leur adaptabilité grâce à ces défenses naturelles mises en place en hiver, ces oiseaux ont besoin d’une nourriture riche en énergie pour maintenir une température corporelle pendant les périodes de froid.

Ils doivent consommer des aliments riches en graisses et en protéines, tels que les vers de farine, le suif et les graines de tournesol. De plus, les rouge-gorges ont besoin d’une source d’eau pour boire et se baigner, ce qui peut être difficile en hiver, car tout est gelé.

À lire Construisez un nichoir à rouge-gorge avant les premières gelées

Enfin, ces oiseaux ont besoin d’un abri contre les intempéries qui leur permette de se percher, de nidifier et de les protéger du vent et du froid.

Offrez des fruits de votre jardin aux rouges-gorges

Pendant l’hiver, les ressources sont limitées dans la nature pour ces petits oiseaux. Vous pouvez donc leur donner un coup de pouce en leur fournissant quelques graines. N’hésitez pas à les placer dans une mangeoire à oiseaux fabriqué de vos mains.

rouge-gorge hiver

Une autre idée géniale est de mettre à leur disposition des boules de graisse qui les réchaufferont en même temps. Un autre repas consistant pour eux : les vers ! Vous pouvez les nourrir avec, ils se régaleront. Enfin, pourquoi ne pas leur faire goûter quelques fruits des bois de votre jardin, comme des framboises ou des groseilles.

Fabriquez-leur un nichoir dans le jardin

Pour protéger les rouge-gorges lorsque la météo n’est pas clémente, rien de mieux que de leur fournir un abri. Construire un nichoir dans votre jardin est une excellente idée qui leur permettra d’y faire leur nid et d’y pondre leurs œufs.

À lire Éliminez les poissons d’argent en un clin d’œil : découvrez comment !

Bien qu’il y ait de nombreux nichoirs disponibles dans le commerce, vous pouvez également en fabriquer un vous-même en vous basant sur les nombreux plans disponibles sur Internet. Pour cela, munissez-vous du matériel suivant :

  • Une planche de bois aux dimensions du plan.
  • Un marteau.
  • Des petits clous.
  • Une scie.

Le nichoir doit être suffisamment spacieux pour que le rouge-gorge s’y sente à l’aise, mais aussi facile à nettoyer.

Pour réaliser un nichoir pour rouge-gorges avec un toit protégeant contre les intempéries, suivez ces étapes :

  1. Coupez la planche en bois selon les dimensions du plan, en veillant à obtenir 6 panneaux pour chaque face du nichoir.
  2. Assemblez les 6 panneaux, comprenant une base, un dos, un toit, deux côtés et une face.
  3. Terminez en clouant les plaques de bois entre elles, et votre nichoir sera prêt !

Une fois terminé, placez le nichoir à une hauteur d’environ 1,5 mètre, sur un tronc et non sur une branche, exposé sud-est pour une protection optimale.

À lire Cette bestiole cachée dans vos bûches pourrait mettre votre maison en danger !

Partagez votre avis