Le placo isolant, le petit nouveau de l'isolation thermique !

Le placo isolant, le petit nouveau de l’isolation thermique !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.4/5 - (37 votes)

Avoir une habitation correctement isolée, que ce soit au niveau thermique à l’intérieur ou à l’extérieur, revêt une importance capitale. En effet, il est souvent méconnu que près de 25 % de la chaleur d’une résidence s’échappe par le toit et les murs. C’est pourquoi la mise en place d’un isolant thermique approprié sur ces surfaces revêt une importance cruciale.

Cependant, il n’est pas toujours aisé de choisir le meilleur isolant, d’autant plus que de nouvelles méthodes ont émergé. L’une d’entre elles est l’isolation thermique par l’intérieur, faisant usage du placo isolant. Mais quelle est réellement son efficacité ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

La particularité du placo isolant par rapport à l’isolation classique

Avant d’examiner plus en détail les particularités et l’efficacité du placo isolant, il est essentiel de comprendre ce qu’il représente.

À lire Vous faites des travaux d’isolation thermique ? Voici les 5 erreurs à éviter !

Le placo isolant est une plaque de plâtre d’environ 250 × 120 cm, composée d’une partie extérieure en BA10 mesurant 10 mm d’épaisseur. Derrière cette plaque se trouve l’isolant thermique, éventuellement accompagné d’une autre couche de film ou de carton, facilitant l’application de la plaque de placo isolant sur le mur à isoler.

La distinction entre le placo isolant et l’isolation traditionnelle

Généralement, le placo traditionnel est un élément incontournable dans les travaux de construction, se présentant sous forme de plaques BA13. Cependant, cette méthode traditionnelle, impliquant plusieurs étapes complexes, s’avère fastidieuse et chronophage. C’est pourquoi de nombreux professionnels se tournent désormais vers le placo isolant moderne.

Les avantages et les inconvénients du placo isolant

Il est devenu un matériau très recherché, bénéficiant de nombreux avantages. Toutefois, il présente également quelques inconvénients notables.

À lire Laine isolante : quelle est l’épaisseur nécessaire pour isoler parfaitement votre habitation ?

Les avantages du placo isolant

Pour l’isolation des murs intérieurs, il se distingue comme l’un des matériaux les plus performants sur le marché, grâce à plusieurs caractéristiques, notamment :

  • Installation facile et rapide (une solution tout-en-un),
  • Capacité d’isolation significative (conductivité thermique de 0.035),
  • Coût abordable (entre 15 et 20 €/m²),
  • Esthétique extérieure après la pose,
  • Diversité des modèles disponibles,
  • Accessibilité pour tout bricoleur compétent.

Les inconvénients du placo isolant

Malgré ses nombreux avantages, le placo isolant présente quelques inconvénients à prendre en considération. Tout d’abord, la plaque est relativement lourde, pesant environ 34 kg, nécessitant au moins deux personnes pour l’installation.

De plus, le choix du matériau isolant et de son épaisseur est limité, se limitant à trois types : la laine de roche, le polyuréthane, et le polystyrène expansé.

Enfin, il est crucial de noter que les performances requises pour bénéficier d’aides gouvernementales ou de primes énergétiques ne sont pas toujours atteintes avec ce type d’isolation thermique.

À lire Joint d’isolation de fenêtres : c’est peut-être la source de votre problème

Les différentes versions de placo isolant

Tout comme l’isolation thermique traditionnelle, le placo isolant se décline en plusieurs versions. Outre la version standard, adaptée généralement pour les chambres ou les pièces à vivre, d’autres modèles sont disponibles.

Par exemple, pour une salle de bain, il est recommandé d’opter pour un placo hydrofuge, reconnaissable à la couleur verte ou bleue du carton. Pour isoler une cuisine ou une cheminée, privilégiez les plaques de plâtre ignifugées, reconnaissables à leur couleur rose. Enfin, pour une isolation phonique, optez pour des plaques composées de matériaux denses, comme la cristalline de gypse, permettant de réduire de moitié la transmission du bruit, une caractéristique non négligeable.

Partagez votre avis