Poêle à pellets à quelles aides peut-on prétendre pour son installation en 2024

Poêle à pellets : à quelles aides peut-on prétendre pour son installation en 2024 ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.2/5 - (34 votes)

Disposer d’un poêle à pellets pour se chauffer durant l’hiver est une solution idéale. Les chauffages fonctionnant au fioul sont destinés à disparaître, et le marché des systèmes de chauffage est en pleine expansion.

Les poêles à pellets, économiques, consomment moins que d’autres types de chauffages.

Pour soutenir la transition énergétique, l’État propose des aides visant à encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation.

À lire MaPrimeAdapt’ : quels sont les bénéficiaires et pour quels travaux ?

Depuis le 1er janvier 2024, le dispositif MaPrimeRénov’ dispose d’un budget de 5 milliards d’euros. Se pose alors la question de l’éligibilité du poêle à pellets à ce dispositif. Explorons cette opportunité !

MaPrimeRénov’ et l’installation du poêle à granulés

MaPrimeRénov’ représente une aide à laquelle vous pouvez prétendre pour l’installation de votre poêle à pellets.

Grâce à cette subvention, une partie de vos travaux de rénovation peut être financée, incluant l’équipement du matériel de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables.

Le poêle à pellets, en utilisant une énergie renouvelable, justifie pleinement le recours à MaPrimeRénov’ pour son acquisition et son installation. Cependant, certaines conditions d’éligibilité sont à considérer :

À lire Fournisseur d’énergie : Pourquoi choisir OHM Energie ?

  • Vous devez être propriétaire ou locataire de l’habitation.
  • Les travaux doivent être exclusivement réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).
  • Le logement doit avoir été construit depuis au moins deux ans.

Le montant de MaPrimeRénov’ varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que vos revenus et la nature des travaux effectués.

Cette aide gouvernementale peut financer jusqu’à 30 % du coût total de votre poêle à pellets et des travaux, avec un plafond de 3 000 €.

La rénovation globale pour l’installation d’un poêle à pellets

La réalisation de travaux de rénovation complète de votre domicile vous ouvre la possibilité de bénéficier d’autres aides financières.

La rénovation globale englobe des travaux visant à améliorer la performance énergétique de votre logement. Les travaux éligibles à l’aide incluent :

À lire Et si vous optiez pour l’isolation sous vide lors de votre rénovation énergétique ?

  • L’isolation thermique.
  • Le remplacement des fenêtres.
  • L’installation de systèmes de chauffage fonctionnant grâce à des énergies renouvelables, comme le poêle à pellets et la pompe à chaleur (PAC).

En réalisant une rénovation globale, l’aide pour l’installation de votre poêle à pellets sera considérablement augmentée.

Les aides pour une rénovation globale

Parmi les aides de l’État soutenant les foyers lors d’une rénovation globale, on trouve :

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), un prêt sans intérêts pour financer vos travaux de rénovation et de transition énergétique.
  • MaPrimeRénov’ qui peut financer jusqu’à 90 % du coût total de vos travaux en fonction de vos revenus.
  • Les aides locales, des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique proposées par les collectivités territoriales. Pour en bénéficier, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Comment bénéficier des aides pour l’installation de votre poêle à pellets ?

Vous pouvez prétendre à l’une de ces aides dès le 1er janvier 2024 pour financer l’installation de votre poêle à pellets. Suivez ces étapes :

À lire Le Goupillon : votre poêle à bois le réclame !

  1. Renseignez-vous sur les conditions d’éligibilité et les dispositifs d’aide sur le site de MaPrimeRénov’
  2. Vérifiez que votre projet de rénovation globale et l’installation de votre poêle à pellets sont conformes aux critères éligibles, tels que le respect des performances énergétiques requises et la réalisation des travaux par un artisan professionnel RGE.
  3. Trouvez un professionnel RGE et demandez un devis détaillé des travaux.
  4. Faites une demande en ligne sur le site de MaPrimeRénov’ ou auprès des collectivités territoriales, accompagnée d’un devis.
  5. Patientez, et une fois votre demande acceptée, commencez vos travaux et bénéficiez de la prime, qui peut être versée ou déduite fiscalement.

En cas de doute, le professionnel RGE vous accompagnera dans votre projet et vous guidera pour bénéficier des aides de l’État pour l’installation de votre poêle à pellets.

Partagez votre avis