MaPrimeAdapt' quels sont les bénéficiaires et pour quels travaux

MaPrimeAdapt’ : quels sont les bénéficiaires et pour quels travaux ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.5/5 - (20 votes)

MaPrimeAdapt’, cette nouvelle aide entrée en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2024, remplace trois anciens dispositifs dédiés à l’adaptation des logements. Grâce à celle-ci, les personnes concernées pourront entreprendre divers travaux chez elles.

Cependant, MaPrimeAdapt’ n’a pas pour objectif d’améliorer l’efficacité énergétique, mais plutôt de rendre les logements plus accessibles aux personnes en situation de handicap, voire en perte d’autonomie.

Que faut-il savoir sur cette aide d’État qui rendra service à des milliers de personnes en France ?

À lire Poêle à pellets : à quelles aides peut-on prétendre pour son installation en 2024 ?

MaPrimeAdapt’, une nouvelle aide gouvernementale pour rénover votre maison

MaPrimeAdapt’ vise à promouvoir l’autonomie à domicile et à réduire les risques d’accidents et de chutes domestiques.

Chaque année, des milliers de personnes âgées et en situation de handicap sont victimes de chutes.

Un plan a été mis en place pour prévenir ces accidents, et MaPrimeAdapt’ en fait partie.

Elle remplace trois dispositifs cumulés depuis longtemps, à savoir :

À lire Quelles sont les normes pour la pose de carrelage extérieur ?

  • L’aide « Habiter Facile » qui est distribuée par l’Anah
  • Les aides de la CNAV pour l’adaptation de la maison aux personnes âgées
  • Le crédit d’impôt lié à divers types de travaux

Ainsi, MaPrimeAdapt’ vise à simplifier financièrement l’adaptation des logements aux besoins des personnes âgées ou en situation de handicap.

Qui est concerné par MaPrimeAdapt’ ? À qui s’adresse-t-elle ?

La liste des bénéficiaires est répartie en trois groupes, sous certaines conditions, sauf pour les personnes âgées de plus de 70 ans.

  1. Les personnes en situation de handicap
  2. Les personnes âgées de 60 à 69 ans
  3. Les personnes âgées de plus de 70 ans

Les personnes en situation de handicap 

Pour bénéficier de MaPrimeAdapt’, les personnes en situation de handicap doivent justifier d’un taux d’incapacité supérieur ou égal à 50%. De plus, elles doivent être éligibles à la PCH (prestation de compensation du handicap).

À lire Avant qu’il ne soit trop tard : le moment crucial pour nettoyer votre toit

Les personnes âgées de 60 à 69 ans

Ce groupe inclut les personnes âgées de 60 à 69 ans en perte d’autonomie précoce, avec un niveau de GIR de 1 à 6.

Les personnes âgées de plus de 70 ans 

Ce groupe bénéficie de MaPrimeAdapt’ sans condition de dépendance ou d’autonomie.

Il est important de noter que l’éligibilité à MaPrimeAdapt’ est réservée aux propriétaires occupants ou locataires de leur résidence principale. De plus, le revenu annuel ne doit pas dépasser 25 000 €.

À lire Comment trouver un expert du ramonage à Paris 1 ?

Quels types de travaux peut-on effectuer avec MaPrimeAdapt’ ?

L’objectif premier de cette aide est d’adapter le logement aux personnes en situation de handicap ainsi qu’aux personnes âgées.

Elle permet la réalisation de différents types de travaux d’adaptation du logement, notamment :

  • L’aménagement de la salle de bain et la surélévation des WC
  • L’installation de monte-escaliers et la construction de rampes d’escaliers
  • L’adaptation de la cuisine
  • L’installation de volets roulants
  • L’élargissement des portes d’entrée pour faciliter le passage d’un fauteuil roulant
  • L’aménagement de places de parking PMR
  • L’ajout d’éclairage à détection de mouvement

Pour bénéficier de MaPrimeAdapt’, vous pouvez déposer une demande sur la plateforme du site ou déposer votre dossier auprès de l’Anah.

Quel est le montant ?

Les travaux peuvent être financés à hauteur de 50 % pour les ménages à revenu modeste et à hauteur de 70 % pour les ménages à revenu très modeste.

À lire Votre trottoir toujours occupé ? Voici comment bloquer légalement le stationnement !

À noter que le plafond des travaux est fixé à 22 000 €, hors taxe.

Cette aide est cumulable avec les aides à la rénovation énergétique.

Partagez votre avis