Combava comment cultiver et entretenir cet agrume frileux

Combava : comment cultiver et entretenir cet agrume frileux ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4/5 - (25 votes)

Les amateurs d’agrumes sont tous séduits par le combava. Ce petit arbre, aux fruits d’apparence de citrons verts boursouflés, ravit les cuisiniers avec ses feuilles et son zeste aromatiques, et il est très pratique à cultiver au jardin ou en pot. Cependant, ce petit arbre fruitier peu commun en France est assez frileux. Découvrez comment cultiver et prendre soin de cet agrume en hiver selon votre région pour le protéger du froid glacial.

Le combava : l’agrume qui apportera la touche charme chez vous

Le combava, également appelé Citrus hystrix, est un arbre qui atteint au maximum 3 m de haut.

Originaire d’Indonésie, cet agrume aux feuilles persistantes et bien verdoyantes se pare de petites fleurs odorantes au printemps.

À lire Ce liquide aux vertus insoupçonnées revigore vos plantations !

Ces dernières laissent place à des fruits verts bien ronds à la surface crevassée en automne.

Cet arbre au charme fou est un très bel ajout dans un jardin ou en intérieur.

Mais la question qui se pose souvent est de savoir où placer son combava pour lui offrir un environnement de développement idéal.

À lire Le terrarium est tendance ! Voici comment réussir votre réalisation en un clin d’oeil

Quel est l’emplacement idéal pour mon combava ?

Pour déterminer le meilleur emplacement pour votre agrume, vous devez d’abord décider si vous allez le planter en pot ou en pleine terre, selon le climat de votre région.

Dans les régions au climat doux

Si vous habitez dans le sud de la France, vous pouvez très bien planter votre combava en pleine terre.

Il bénéficiera d’un agréable ensoleillement toute l’année, tout en étant à l’abri des hivers doux.

Choisissez-lui un emplacement ensoleillé et à l’abri des vents froids.

À lire Remplissez votre jardin de plantes couvre-sol dès maintenant pour le bien de votre extérieur !

Pour protéger votre plante en hiver, vous pouvez opter pour l’application d’un paillis à son pied ou pour un voile d’hivernage lorsque les températures deviennent plus fraîches.

Dans les régions où les hivers sont rudes

Hormis dans le sud de la France, les autres régions connaissent des hivers assez froids.

Pour cette raison, planter son combava en pot est la meilleure option pour le protéger du froid en hiver.

Pendant sa période de repos hivernal, placez votre agrume dans une pièce dont la température ne dépasse pas les 10 °C.

À lire Quel arbre d’ombrage planter dans le poulailler ?

Pensez aussi à lui préparer un pot avec une terre riche, aérée et bien drainée.

Comment entretenir mon combava ?

Pour profiter des nombreux atouts culinaires de ce citronnier, vous devez bien l’entretenir, ce qui se fait en trois étapes.

L’arrosage : la clé de son bien-être

Le combava a besoin d’être arrosé régulièrement tout au long de l’année.

Pour déterminer la meilleure fréquence d’arrosage, observez la terre dans laquelle il est planté.

À lire À la recherche de quelques bonnes raisons pour fertiliser son gazon en hiver ? Nous répondons

Cette dernière ne doit jamais être sèche. Si vous le plantez en pot, veillez à ne jamais laisser l’eau stagner dans la soucoupe.

La taille : pour une meilleure croissance

Pour stimuler la croissance de votre plante, taillez-la à la fin du mois de novembre.

En effet, après la récolte des fruits, il est nécessaire d’ôter le bois mort et de dégager le centre du combava comme vous taillez votre citronnier, pour assurer une meilleure croissance.

Les maladies et parasites à surveiller de près !

Le combava est sensible aux attaques des insectes parasites comme les pucerons.

Il est donc nécessaire d’inspecter régulièrement votre agrume à la recherche des moindres signes d’infection.

Cet arbre fruitier peut également être victime de la maladie du dragon jaune, qui est d’origine bactérienne et causée par des insectes piqueurs.

Quelle est la meilleure période pour planter le combava ?

Pour cultiver le combava, plantez-le au printemps lorsque les températures se réchauffent et que le risque de gel est écarté.

Pour réussir votre culture, conservez les semis que vous avez réalisés dans une pièce chauffée, puis repiquez-les un par un dans de plus grands pots.

Partagez votre avis