Isolation des combles Connaissez vous le nouveau DTU 45.10

Isolation des combles : Connaissez vous le nouveau DTU 45.10 ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.1/5 - (29 votes)

Depuis plus de quatre ans, le DTU Soufflage 45.11 régit les procédures d’isolation des combles par soufflage. Cependant, un nouveau document technique unifié vient d’être publié, se concentrant cette fois sur l’isolation des combles à l’aide de rouleaux et de panneaux en laines minérales manufacturées, sous le nom de DTU 45.10.

Ce dernier document vise à clarifier les étapes à suivre pour l’isolation des combles, qu’ils soient aménagés ou perdus, tout en déterminant les matériaux isolants à utiliser pour ces travaux. Examinons plus en détail le contenu du DTU 45.10 dans la suite de cet article.

Bien comprendre le DTU 45.10

L’isolation thermique des combles est un aspect critique, que ce soit pour une construction ancienne ou neuve. Son importance réside dans son impact sur l’efficacité énergétique du bâtiment, le confort thermique et même la facture d’électricité. Une isolation adéquate peut également améliorer la durabilité de la structure et son isolation acoustique.

À lire 5 questions à se poser avant un devis d’isolation des combles

Le DTU 45.10, fruit d’une expertise accumulée au fil des années, vise à optimiser l’efficacité énergétique et l’isolation des combles. Il représente une référence technique pour les artisans et les propriétaires en établissant des règles claires et des normes précises concernant l’isolation des combles, garantissant ainsi la qualité et la cohérence des travaux.

Que dicte le DTU 45.10 ?

Ce document technique unifié se concentre principalement sur l’isolation des combles. Pour en saisir les exigences, examinons de plus près ses détails.

La partie isolation thermique

C’est le cœur même du DTU 45.10 puisque la fiche spécifie de manière rigoureuse les normes de performances thermiques qui devront obligatoirement être atteintes.

Ce n’est pas tout, il est également question des matériaux et des techniques à exploiter pour arriver à cette fin, en particulier l’utilisation des panneaux et des rouleaux en laine minérale pour la réalisation de l’isolation des combles.

À lire Maman débordée ? 10 astuces étonnantes pour nettoyer vite et bien

Un point essentiel à ne pas manquer, il s’agit bien de l’utilisation des membranes pare-vapeur de manière impérative dans toutes les poses de charpentes afin de la préserver et bloquer le passage des vapeurs à travers la structure. Ainsi, les artisans devront s’en servir pour  : 

  • les combles perdus
  • les combles aménagés
  • les planchers de faux combles

La partie isolation acoustique

Certes, le DTU 45.10 concerne de très près l’aspect chaleur et confort thermique, mais cela n’implique certainement pas la négligence de l’aspect acoustique.

Bien au contraire, ces références citent par cœur les différentes normes à appliquer dans le but de réduire les sources de bruits indésirables au niveau des combles afin de créer un environnement paisible.

En suivant ces différentes règles à la lettre ainsi que les multiples techniques mentionnées, il serait possible de réaliser des économies d’énergie considérables sur la facture d’énergie à longueur d’année.

À lire Guide pratique pour un diagnostic énergétique efficace

Partagez votre avis