Faut-il garder toutes les pièces chauffées en hiver

Faut-il garder toutes les pièces chauffées en hiver ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.6/5 - (26 votes)

Le froid s’est déjà installé, et avec lui se pose la question récurrente : comment économiser sur ma facture cet hiver ?

Le chauffage d’une maison ou d’un logement est une préoccupation à ne pas négliger. Cette année, pour réaliser des économies, l’idée d’éteindre le chauffage dans les pièces inoccupées émerge. Cependant,

Gérer le chauffage des pièces inutilisées 

Saviez-vous qu’éteindre le chauffage dans des pièces inutilisées peut entraîner une augmentation de vos factures de chauffage en raison d’une consommation d’énergie accrue ? De plus, éteindre les radiateurs pendant une courte absence n’est pas une solution optimale.

À lire Chauffage d’appoint : le SAM et le SAM Little les deux modèles phares de cette année

Pour expliquer, l’extinction et le rallumage des radiateurs provoquent une surchauffe du système de chauffage. La chaudière se met en marche, nécessitant une production d’énergie maximale pour réchauffer rapidement votre logement, entraînant ainsi une consommation énergétique considérable et des factures salées. Il est également déconseillé d’éteindre le chauffage au sol.

Un autre point à considérer est que l’extinction et le rallumage des radiateurs peuvent endommager votre équipement de chauffage. Lors de vos absences ou dans les pièces inoccupées, il est préférable de réduire la température de quelques degrés plutôt que d’éteindre complètement le chauffage.

Couper le chauffage dans des endroits inutilisés peut entraîner des problèmes d’humidité et la formation de moisissures.

Chauffer les pièces inoccupées, les principaux points à considérer

Certaines pièces de votre maison sont plus fréquentées que d’autres. Au lieu d’éteindre les chauffages dans ces pièces, envisagez de réduire la température.

À lire Chauffage au bois : comment le rendre moins polluant pour l’environnement ?

Pour déterminer quelles pièces doivent être chauffées moins que les autres, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  1. Occupation partielle ou totale des pièces
  2. Type de chauffage utilisé
  3. Isolation des pièces

Occupation partielle ou totale des pièces

Chaque pièce a ses particularités, certaines étant partiellement inoccupées, tandis que d’autres le sont totalement. C’est le cas, par exemple, de la buanderie, du garage, du dressing, etc. Il est crucial d’estimer ce critère pour ajuster la température en fonction de l’utilisation des pièces. La température dans une pièce partiellement inoccupée peut être réduite à 16 °C, et descendre à 14 °C dans une pièce complètement inoccupée.

Dans ces endroits, l’utilisation de thermostats intelligents peut être bénéfique. Ils vous permettront de programmer les plages horaires et les températures appropriées pour chaque lieu. Assurez-vous que les portes et les fenêtres de ces espaces soient bien fermées et isolées pour éviter les pertes de chaleur.

À lire 5 bonnes raisons pour adopter le chauffage solaire autonome !

Le type de chauffage utilisé

Les radiateurs électriques avec thermostat offrent une précision de contrôle de la température, contrairement aux chaudières à gaz ou à fioul. Ces dernières ne sont pas réactives pour réguler la température dans les différentes zones de votre logement. Les systèmes de chauffage central, fonctionnant par circulation d’eau chaude dans les radiateurs, sont également plus difficiles à réguler.

Isolation des pièces

Une isolation correcte est la clé pour réduire vos factures d’énergie et éviter les pertes de chaleur entre les espaces inoccupés et le reste de la maison. Utilisez des boudins de porte, de l’adhésif pour colmater les fenêtres et empêcher le froid de pénétrer. Vérifiez également la qualité de l’isolation des murs et de vos combles, ainsi que l’étanchéité à l’air de vos portes et fenêtres. Dans le pire des cas, envisagez des fenêtres à double ou triple vitrage pour une meilleure isolation.

Partagez votre avis