Psoque : ce nuisible qui ressemble aux punaises de lit envahit votre maison

Psoque : ce nuisible qui ressemble aux punaises de lit envahit votre maison

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.1/5 - (32 votes)

Vous avez récemment repéré de petites taches noires dans votre maison, et votre première pensée est peut-être liée à l’humidité. Cependant, ne vous méprenez pas, car ces marques pourraient bien signaler la présence d’un invité indésirable : le psoque. Dans cet article, explorons ensemble les meilleures stratégies pour gérer efficacement une éventuelle invasion de ces nuisibles.

À quoi ressemblent ces poux des livres ?

Il est vrai que les petits insectes ne sont jamais les bienvenus à la maison, d’autant plus lorsqu’ils sont à peine visibles comme c’est le cas des poux des livres ou autrement nommés psoques. Ce sont de minuscules insectes mesurant environ 1 à 2 mm de long. Décrites comme des créatures au corps mou que l’on peut retrouver sous le papier peint, dans les livres et parmi d’anciens papiers conservés dans des conditions humides à l’extérieur.

Ces insectes sont parfois confondus avec les punaises de lit, bien que ces dernières soient ovales et mordent, contrairement aux psoques qui, eux, ne mordent pas et sont plus élancés. Ils ont tendance à se nourrir de champignons et de moisissure.

À lire Découvrez où les punaises de lit se dissimulent ! C’est inattendu !

Ils peuvent provenir d’une nouvelle construction, se faufiler dans les fissures d’une maison et repérer un environnement très humide, comme une salle de bain qui fuit, un garage moisi ou un sous-sol humide.

Comment se débarrasser du psoque ?

Tout d’abord, sachez qu’une infestation de psoques ne présente aucun danger pour l’Homme. En plus de ne pas mordre, ils ne causent pas de dégâts importants au niveau des habitations. Voici comment éliminer une telle infestation :

  • Éliminez leur source de nourriture en réduisant leur approvisionnement alimentaire et en vous débarrassant de tout ce qui est contaminé par ces insectes.
  • Nettoyez la moisissure en jetant les articles moisis et en nettoyant les taches à l’aide d’eau de javel, de borax ou de vinaigre. Priorisez les garde-manger, les salles de bains, les garages et les buanderies. Colmatez également les éventuelles fuites pour limiter la croissance des moisissures.
  • Utilisez des agents déshydratants tels que la terre de diatomée, l’aérogel de silice ou l’acide borique dans les zones non alimentaires ainsi que dans les fissures et crevasses. N’oubliez pas les zones éloignées des enfants et des animaux domestiques.
  • Envisagez l’utilisation de produits commerciaux en cas de situation légèrement hors de contrôle. Un spray anti-insecte ou un insecticide à base de pyrèthre, une substance présente dans certains chrysanthèmes, peut aider à réguler la prolifération des psoques.
  • Congélation ? Si vous possédez des objets que vous ne pouvez pas vous débarrasser, sachez que les psoques ne supportent pas les températures glaciales plus d’une heure. Placez donc vos articles dans un sac hermétiquement fermé et mettez-les au congélateur pendant une heure.

En complément de ces techniques, contrôlez l’humidité en ouvrant les fenêtres et en plaçant des ventilateurs ou des déshumidificateurs dans les pièces sujettes à problème. En une à trois semaines, une baisse drastique du taux d’humidité devrait vous débarrasser de cette infestation.

Si la situation devient incontrôlable ou si vous manquez de moyens matériels pour y faire face n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel pour vous débarrasser des psoques.

À lire Évitez les pièges : 8 astuces clés pour se blinder contre les fraudes en rénovation !

Partagez votre avis