05 conseils pour bien réchauffer vos serres en hiver

05 conseils pour bien réchauffer vos serres en hiver

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.2/5 - (12 votes)

L’installation d’une serre est extrêmement utile, car elle permet de cultiver une variété de plantes selon vos préférences, que vous aspiriez à l’autosuffisance alimentaire ou simplement à l’entretien d’un jardin florissant. Une serre vise à recréer les conditions idéales de croissance des végétaux, offrant ainsi la possibilité de prolonger ou d’anticiper les saisons selon vos besoins. Cependant, elles sont souvent vulnérables aux températures hivernales. Pour protéger vos cultures, nous vous proposons une sélection d’astuces pour chauffer votre serre.

La méthode bio

Ces méthodes sont relativement simples à mettre en œuvre et peuvent être combinées pour obtenir des résultats optimaux.

Le composte 

Le compostage est une solution assez simple. Intégrez un bac en bois d’environ 60 cm dans votre serre et remplissez-le de matières compostables. Alternez entre couches de compost et feuilles mortes jusqu’à ce que le bac soit plein. Imbibez généreusement d’eau et tassez le tout. La décomposition du mélange peut atteindre les 70°C. Ce processus de chauffage biologique dure jusqu’à la fin du cycle de décomposition, généralement 15 jours ou plus, selon la taille du bac, et devra être répété.

À lire Connaissez-vous les autorisations nécessaires pour l’installation d’une serre dans votre jardin ?

Utiliser des pierres ou des galets en basalte

En disposant de grosses pierres le long de la serre, surtout du côté le plus ensoleillé, vous exploitez un phénomène naturel : l’absorption de la chaleur par les pierres pendant la journée et sa restitution dans la serre la nuit. Le principe est similaire pour les galets en basalte, mais ces derniers doivent être disposés près des plantes.

Utiliser la chaleur produite par un poulailler

Bien que l’idée puisse sembler inhabituelle, l’utilisation d’animaux pour chauffer une serre peut s’avérer efficace. Les poules ne doivent pas se déplacer librement dans la serre. L’idée est de coller le mur du poulailler à la serre avec une ouverture grillagée entre les deux. L’orientation de la serre vers le sud et du poulailler vers le nord assure une exposition optimale au soleil pendant la journée, transmettant sa chaleur au poulailler. La nuit, les poules restitueront la chaleur à travers les ouvertures grillagées.

Les grands moyens

Si vous vivez dans une région où les hivers sont rigoureux, il est recommandé d’opter pour des solutions plus efficaces.

Voiles d’hivernages 

Ce voile en polypropylène, similaire à du plastique, laisse passer la lumière tout en régulant la température et l’humidité. Facile à installer, il suffit de le fixer à l’intérieur de la serre avec des attaches. Disponibles en rouleaux ou pliés dans des sacs plastiques, ces voiles sont disponibles dans les jardineries et les grandes surfaces de bricolage.

À lire Adieu fourmis : La méthode surprenante pour les éliminer pour de bon !

Systèmes de chauffages sophistiqués

Tout comme pour une maison, des systèmes de chauffage spécialement conçus pour les serres existent. Les chauffages à pétrole sont pratiques car ils humidifient la serre en dégageant de la vapeur d’eau. Les chauffages électriques fonctionnent en aspirant l’air de la serre, le réchauffant et le redistribuant.

Partagez votre avis