Transformez votre sol : comment colorer du béton avec ces 2 méthodes infaillibles !

Transformez votre sol : comment colorer du béton avec ces 2 méthodes infaillibles !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.9/5 - (32 votes)

Pour embellir votre extérieur, vous pouvez opter pour la coloration du béton. Cette technique vous permet de choisir parmi une large gamme de teintes, du plus clair au plus foncé, et de personnaliser votre décoration. Que votre béton soit ancien ou récent, vous pouvez lui donner du cachet en jouant avec les nuances et les textures. Dans cet article, nous vous expliquons comment le colorer.

Il existe deux méthodes différentes que vous pouvez adopter. Chacune présente des avantages et des inconvénients. La première consiste à incorporer des pigments dans le mélange du béton avant sa mise en œuvre. Si vous optez pour la seconde, vous devrez appliquer des durcisseurs colorés sur la surface du béton après son coulage. Pour plus de détails, poursuivez la lecture de cet article.

La coloration du béton dans la masse avec des pigments

La pigmentation dans la masse consiste à ajouter des colorants naturels ou synthétiques au mélange du béton. L’ensemble sera donc teinté de manière homogène. L’avantage de cette méthode est que la couleur reste intacte. Elle ne pourra ni s’user avec le temps ni s’écailler. Cependant, colorer le béton dans son intégralité n’est possible qu’avant sa mise en place. En effet, cette méthode ne peut malheureusement pas être appliquée sur un béton déjà coulé.

À lire Ne vous méprenez pas, mélanger du marc de café avec du béton est plus efficace !

Les teintes les plus souvent utilisées pour colorer le béton dans son intégralité avec cette technique sont principalement de tons terreux. On trouve ainsi des nuances de bruns, de rouges, de beiges et même des nuances de gris. Si vous cherchez à colorer votre béton avec des teintes douces et naturelles, la pigmentation dans la masse est la meilleure option pour vous. À l’inverse, les couleurs intenses et profondes ne sont pas obtenues par cette technique. Néanmoins, il est possible de commencer par une teinte plus claire dans le même ton, puis de finaliser avec un durcisseur coloré plus intense.

La coloration en surface avec des durcisseurs colorés

À l’opposé de la première méthode, la coloration en surface avec des durcisseurs se fait une fois que le béton est coulé. Elle est donc adaptée aux nouveaux bétons comme aux anciens. Cela dit, elle est fréquemment utilisée sur le béton estampé.

L’atout majeur de cette technique est sa résistance à l’usure. En effet, les durcisseurs colorés n’ont pas uniquement comme fonction d’ajouter une couleur intense à la surface de votre béton, mais aussi de le protéger. Ils sont plus imperméables à l’humidité et aux produits chimiques qu’un béton standard. Aussi, c’est la méthode la moins coûteuse, peu importe la pigmentation que vous désirez pour votre béton en extérieur.

À lire Esthétique, durabilité, prix : Les pavés auto-bloquants ont tout pour plaire !

Toutefois, cette méthode est moins appréciée pour sa complexité. En effet, la poudre a tendance à se propager dans l’air lors de son application, pouvant ainsi endommager des structures ou bien nuire à la santé des travailleurs en leur causant des problèmes respiratoires. 

Ces deux méthodes de coloration de béton sont pratiques et efficaces. Cependant, si vous n’avez pas encore coulé votre béton, vous pouvez opter pour la facilité de la pigmentation en masse. Dans le cas contraire, vous pouvez miser sur la deuxième technique qui vous permettra de choisir la teinte que vous voulez pour colorer votre béton.

Partagez votre avis