Dégâts de toiture

Dégâts de toiture : que faire après une tempête ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.3/5 - (26 votes)

La tempête Ciarán a touché la France dans la nuit du mercredi 1 novembre et en cas de dommages à votre toiture après celle-ci, les conséquences peuvent être dévastatrices. Il est impératif d’agir rapidement pour éviter des problèmes plus graves. Dans cet article, vous trouverez les étapes cruciales à suivre pour remédier aux dommages causés par la tempête à votre toiture.

Comprendre la tempête Ciarán

La tempête Ciarán s’est rapprochée de la France à grande vitesse. Avec des vents violents estimés entre 100 et 140 km/h à l’intérieur des terres, 130 à 150 km/h sur le littoral, avec des pointes possibles jusqu’à 170 km/h localement. Au nombre des risques figurent les dommages causés aux habitations et aux infrastructures, ainsi que les coupures d’électricité. Des précautions ont été prises, mais les dégâts matériels ne peuvent pas toujours être évités et au premier franc, on retrouve les toitures.

Dégâts de toiture après tempête : les 4 étapes à suivre

Peu importe la tempête qui frappe, si votre toiture est endommagée, vous avez ces 4 étapes cruciales à suivre pour pouvoir remédier à votre problème.

À lire Vous n’avez pas encore installé une barrière à neige chez-vous ? Faites-le vite

Étape 1 : Prenez contact avec la compagnie d’assurance

Que vous soyez propriétaire ou locataire, la première étape consiste à prendre contact avec votre compagnie d’assurance. En cas de sinistre causé par la chute de tuiles, informez votre propriétaire si vous êtes locataire, puis signalez le dommage à votre assureur. N’oubliez pas de prendre des photos et des vidéos des dommages pour fournir les preuves nécessaires à votre assureur, facilitant ainsi le processus d’indemnisation.

Étape 2 : Faites appel à un couvreur professionnel

Après avoir contacté votre compagnie d’assurance, engagez immédiatement un couvreur professionnel pour réparer la partie endommagée de votre toit. Cela empêchera l’eau de s’infiltrer et préviendra des dégâts plus importants, fréquemment constatés après la chute des tuiles. Réparer les dommages par vous-même peut être dangereux si vous ne disposez pas du matériel ou de l’expérience nécessaires, surtout si la structure est affaiblie. Il est préférable de faire appel à un professionnel, et généralement, le coût de la couverture temporaire est couvert par votre assurance.

Étape 3 : Enlever les arbres tombés

Si de gros arbres ou de grosses branches sont tombés sur votre toit, faites appel à un professionnel de l’entretien du jardin pour les dégager. Ils ont l’équipement nécessaire pour enlever les branches qui obstruent votre toit. Ne tentez pas de le faire vous-même, car cela comporte des risques de blessures, notamment si les branches sont solidement coincées et difficiles d’accès.

Étape 4 : Réparation du toit et de la charpente

La réparation d’une toiture endommagée peut s’avérer complexe. Si vous devez remplacer des tuiles, procédez avec précaution, en particulier si cela nécessite l’utilisation de mortier, de mastic ou de crochets. Dans ce cas, faites appel à un couvreur professionnel. Si le revêtement de la toiture et l’isolation ont été touchés, suivez les instructions de votre assureur pour vous assurer que les réparations sont effectuées conformément aux normes, garantissant ainsi une étanchéité optimale.

À lire 4 assurances à prévoir pour des travaux de rénovation sans stress

En résumé, en cas de dommages à votre toiture après une tempête, il est essentiel d’agir rapidement. Contactez votre assureur, engagez un couvreur professionnel, faites enlever les arbres tombés par un professionnel, et assurez-vous que les réparations de la toiture sont effectuées dans les meilleures conditions.

Partagez votre avis