Plus besoin d'acheter un composteur ! Cher bricoleur, vous pouvez le faire !

Plus besoin d’acheter un composteur ! Cher bricoleur, vous pouvez le faire !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.9/5 - (28 votes)

Nous vivons à une époque où les déchets semblent prendre le dessus sur nous, et la quête de solutions à ce problème devient une priorité pour chacun.

Parmi les solutions les plus répandues actuellement, le compostage et le recyclage des déchets organiques et biodégradables figurent en tête de liste, offrant une alternative écologique. Dans cette perspective, la construction d’un composteur personnel s’avère être une excellente initiative.

Cette pratique présente tellement d’avantages qu’elle est devenue obligatoire en 2024 selon la loi.

À lire Idées-cadeaux bricolage : 7 outils et accessoires avec lesquels vous êtes sûr de marquer le coup à la Saint-Valentin!

Découvrez comment vous pouvez aisément créer votre propre composteur à l’aide de matériaux facilement accessibles dans les magasins de bricolage, contribuant ainsi à la protection de l’environnement par le recyclage des déchets.

Quels éléments seront nécessaires pour construire un composteur ?

La réalisation de votre propre composteur ne requiert pas une expertise poussée ni une grande habileté technique. En effet, il vous suffira de disposer du temps nécessaire et du matériel approprié.

Notez que le composteur que nous allons vous présenter est conçu à partir de palettes de bois, que vous pouvez facilement récupérer. Cela constitue une excellente façon de recycler des palettes. Pour la construction du composteur, vous aurez besoin de :

  • 4 palettes en bois,
  • une paire de gants pour travailler sans vous blesser,
  • une quantité de vis,
  • une visseuse,
  • 4 charnières,
  • 4 équerres pour maintenir les angles droits,
  • un rouleau de grillage,
  • une pince à découper,
  • une agrafeuse,
  • éventuellement, une scie-sauteuse.

Comment fabriquer votre propre composteur ?

Pas besoin d’être un expert pour concevoir un composteur domestique à partir de palettes en bois. Suivez simplement ces étapes, et tout se déroulera sans accroc.

À lire Prenez soin de votre compost d’intérieur ! Voici la solution pour éviter les mauvaises odeurs et les insectes

  1. Commencez par positionner trois palettes de manière à former un U.
  2. Ajustez ensuite ces dernières et fixez-les avec les équerres, vissées aux quatre angles, deux en haut et deux en bas de chaque côté du U.
  3. Placez un morceau de grillage au sol, au fond du composteur, pour éviter l’infiltration des rongeurs, en laissant suffisamment d’espace pour le passage des lombrics, qui contribueront au compostage (à la manière d’un lombricomposteur).
  4. La porte du composteur sera créée avec la quatrième palette de bois. Fixez deux charnières sur le côté, une en haut et une en bas, pour la maintenir avec l’une des palettes formant le U.
  5. Du côté opposé, installez un système de crochet, comme une vachette ou autre, permettant d’ouvrir et de fermer la caisse librement.
  6. Agrafez ensuite le rouleau de grillage à l’intérieur de la caisse, sur tout le pourtour, en veillant à ne pas bloquer l’entrée. Cela servira à retenir les déchets organiques et biodégradables à l’intérieur du composteur.
  7. Vous pouvez laisser le composteur sans couvercle, ou en installer un en posant simplement une palette par-dessus la caisse.
  8. Si vous préférez une finition plus soignée, découpez une planche de bois aux dimensions formées par les quatre palettes à l’aide d’une scie-sauteuse.
  9. Fixez ensuite deux charnières sur l’un des côtés pour pouvoir ouvrir et fermer le couvercle et y jeter les déchets au fur et à mesure.

Et voilà, votre composteur maison est prêt à être utilisé, sans demander de compétences particulières. Facile, n’est-ce pas ?

Où pouvez-vous placer votre composteur ?

Si vous avez un jardin, vous pouvez laisser votre composteur à l’air libre, dans un endroit mi-ombragé, plat et éloigné des déchets.

Si vous préférez ne pas le voir à chaque sortie dans le jardin, il est possible de le dissimuler derrière un mur ou un buisson. Toutefois, assurez-vous de choisir un emplacement facilement accessible en toute saison pour y déposer vos déchets.

Partagez votre avis