Tondez vite votre pelouse avant la fin novembre pour pouvoir la faire durer

Tondez vite votre pelouse avant la fin novembre pour pouvoir la faire durer

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.9/5 - (10 votes)

Lorsque les températures chutent, de nombreux propriétaires envisagent de rapatrier leur mobilier de jardin à l’intérieur, tandis que d’autres dirigent leur attention vers leur pelouse. Contrairement à une idée répandue, la croissance de celle-ci ne cesse pas pendant les journées froides. Cependant, il est essentiel de déterminer la période idéale pour mettre fin à la tonte.

Quelques généralités sur la tonte de pelouse

Posséder une parcelle verdoyante est un plaisir pour tout jardinier. Tout au long de l’année, vous prenez soin non seulement de vos plantes extérieures et de vos arbustes, mais aussi de votre gazon. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Une tonte régulière pour un résultat impeccable tout au long de l’année.
  • Une tonte modérée pour un gazon bien entretenu et équilibré.
  • Une tonte raisonnée pour des considérations économiques.

Dans tous les cas, l’entretien du gazon suit un programme strict, comprenant plusieurs étapes pour garantir le résultat souhaité : une pelouse parfaite. Au printemps, l’herbe est coupée à environ un tiers de la hauteur chaque semaine, tandis qu’en été, la fréquence passe à deux ou trois semaines sans dépasser 10 cm pour conserver l’humidité en période de sécheresse.

À lire Ramonage de cheminée en hiver : votre assurance en dépend !

Pour l’automne, l’objectif est de revitaliser une dernière fois la parcelle avant l’hiver, permettant à votre gazon de survivre en période de végétation.

L’importance de la dernière coupe de l’année

La dernière coupe influence grandement la capacité de votre gazon à résister aux maladies pendant l’hiver et à reprendre vigueur au printemps suivant. Mais cela ne s’arrête pas là, puisque cela permet de s’assurer que la pelouse est tondue avant l’arrivée des pluies torrentielles, garantit que les herbes hautes ne s’affaissent pas sous la neige, créant ainsi un environnement propice à la prolifération de maladies. De plus, cela évite que votre gazon ne soit étouffé, facilitant ainsi sa récupération.

En plus de couper plus court que d’habitude, assurez-vous de ramasser tous les débris tels que les feuilles ou les brindilles avant l’hiver. La fin de novembre ou le début de décembre constitue une période idéale pour mettre fin aux tontes.

À lire Apiculture : aidez vos colonies d’abeilles à passer l’hiver sans ouvrir leurs ruches

Réussissez votre tonte à tous les coups avec ces conseils !

Attendez que l’herbe soit bien sèche avant de commencer la coupe. Évitez également les jours pluvieux et effectuez l’intervention lorsque la rosée matinale a disparu. Ramassez également les déchets de tonte pour éviter tout pourrissement en les laissant sur place. Mais l’élément le plus important est de faire attention aux bruits de voisinages qui sont passibles de peines. Ayant besoin d’outils qui produisent des nuisances sonores, la tonte de la pelouse ne doit pas se faire aux aurores, ni tard le soir. 

Une fois la tonte terminée, quelques efforts de préservation sont nécessaires : évitez de piétiner votre gazon pendant les périodes de gel ou de neige. Évitez également les déchets et favorisez plutôt une exposition à la lumière.

Surveillez les maladies durant l’hiver

La dernière tonte ne signifie pas que votre gazon est à l’abri des dangers. Inspectez régulièrement votre parcelle à la recherche de signes éventuels de maladies. Les plus courantes sont la maladie du fil rouge, la rouille, l’oïdium, les ronds de sorcière, la fusariose et l’helminthosporiose.

N’hésitez pas à aérer régulièrement par des travaux mécaniques, et un apport d’engrais est également judicieux pour fournir les nutriments nécessaires en azote et en acides phosphoriques, assurant ainsi la survie de vos herbes.

À lire Gardez les oiseaux dans votre jardin cet hiver dans ce nichoir avec des bouchons de liège recyclés !

Enfin, si vous voyez que l’entretien d’une pelouse vous demande trop d’effort, vous pouvez toujours la remplacer par du gravier de jardin. Le résultat est très esthétique sans nécessiter de l’entretien peu importe la saison.

Partagez votre avis