Comment avoir une maison verte et eco-friendly en 2024 ?

Comment avoir une maison verte et eco-friendly en 2024 ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.7/5 - (17 votes)

Alors que le prix de l’énergie en France connaît des augmentations sans précédent, il est grand temps de considérer des rénovations pour rendre sa maison moins énergivore, permettant ainsi des économies significatives sur les dépenses énergétiques.

De nos jours, de plus en plus de Français expriment le désir de s’orienter vers la construction ou la rénovation d’une maison à la fois verte, écologique et économique. Cette tendance s’explique non seulement par la hausse des prix du gaz et de l’électricité, mais également par le développement d’une conscience écologique et de la protection de l’environnement chez de nombreux individus.

Mais comment rendre sa maison verte et écologique, et quels sont les impératifs à respecter ?

À lire Fournisseur d’énergie : Pourquoi choisir OHM Energie ?

Qu’est-ce qui rend une maison verte et écologique ?

Une maison verte est définie comme une habitation ayant une faible empreinte carbone, consommant peu de ressources fossiles, et générant de l’énergie à partir de sources naturelles. De plus, elle est construite avec des matériaux respectueux de l’environnement et à faible consommation énergétique.

Caractéristiques d’une maison écologique

Trois critères fondamentaux doivent être respectés pour considérer une maison comme étant verte et écologique.

En premier lieu, elle doit être propre, ne générant aucune pollution, tant au niveau des matériaux de construction que des équipements utilisés à l’intérieur.

Ensuite, elle ne doit pas gaspiller d’énergie, que ce soit en chaleur ou en eau, et doit respecter scrupuleusement ces ressources.

À lire Et si vous optiez pour l’isolation sous vide lors de votre rénovation énergétique ?

Enfin, une maison écologique doit offrir un environnement de vie agréable, mettant en avant le confort des habitants avec un système de chauffage efficace et une bonne ventilation.

Types de maison verte et écologique 

L’écologie englobe divers aspects, permettant de classifier les maisons vertes en quatre catégories distinctes.

Maisons ou les bâtiments à basse consommation (BBC)

Ce genre de construction possède la particularité d’émettre peu de polluants. En effet, afin d’obtenir le label BBC, et selon la réglementation thermique RT2012, ces bâtiments doivent émettre un taux de CO2 inférieur à 12 kg CO2/m²/an.

Maisons écologiques

Les caractéristiques de ce genre de maisons sont pareilles que pour les BBC. Cependant, le taux de CO2 à ne pas dépasser est de 4 Kg CO2/m²/an. Selon la réglementation RE2020 qui délimite ces normes, il est pareillement interdit d’utiliser des chaudières à gaz, au fioul ou toute autre énergie fossile.         

À lire Le Goupillon : votre poêle à bois le réclame !

Maisons passives

Ce genre de maison est ce qu’on peut appeler une maison à consommation neutre. Cela signifie que même si la maison rejette du CO2, elle produit quand même de l’énergie utile pour sa consommation quotidienne.

Maisons positives

La maison positive représente un nouveau concept, intuitif et très en vogue en ce moment. Elles portent le label BEPOS. Ce genre de construction ressemble quelque peu aux maisons passives, du fait qu’elles produisent de manière autonome l’énergie nécessaire au fonctionnement des appareils électriques, ainsi que le chauffage de l’air et de l’eau.

Il est possible pour ce genre de maison de produire une quantité d’énergie supérieure à celle qui sera consommée. Cela est possible grâce à l’installation d’équipements précis, comme :

Rendre sa maison plus verte 

Généralement, il est plus simple de construire une maison verte et positive que de rénover une ancienne maison pour la rendre écologique. Cependant, des travaux de rénovations peuvent également contribuer à atteindre l’objectif zéro pollution et autoconsommation.

À lire Chauffage d’appoint : le SAM et le SAM Little les deux modèles phares de cette année

Les travaux de rénovation à envisager pour avoir une maison verte

Les travaux de rénovation à envisager incluent en priorité l’isolation thermique, la ventilation pour améliorer la qualité de l’air, l’installation de récupérateurs d’eau et de panneaux solaires sur le toit, ainsi que l’adoption de systèmes de chauffage moins polluants, comme le poêle à bois par exemple.

Partagez votre avis