Faut-il choisir l’enduit de façade en fonction de la région ?

Faut-il choisir l’enduit de façade en fonction de la région ?

L’enduit de façade est la touche finale du revêtement extérieur d’une maison. Démocratisés depuis plus de 30 ans, ils sont largement répandus aujourd’hui. Toutefois, son choix nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres. À quoi sert un enduit de façade ? Quel est l’impact de la région dans le choix de son enduit de façade ?

L’enduit de façade : à quoi ça sert ?

Les enduits de façade sont utilisés aussi bien pour les maisons neuves que pour les rénovations. Pour assurer un travail soigné, et comme on peut le voir sur le site https://urbel.fr, il est possible de solliciter l’expertise de professionnels qualifiés pour la pose des enduits de façades. Les spécialistes attribuent aux enduits de façade deux principales utilités.

Ce sont des matériaux permettant de protéger les murs extérieurs d’un bâti des intempéries. Ils garantissent l’intégrité des murs grâce à leurs propriétés imperméabilisantes. Il existe sur le marché une gamme variée d’enduits, dont le plus authentique est sans doute l’enduit ton pierre. Cette diversité laisse libre cours à la créativité des uns et des autres. Ainsi, les enduits peuvent également servir d’artifices de décoration qui donnent à l’édifice son apparence particulière.

Les types d’enduits de façade

Parmi les différences types d’enduits de façade disponibles sur le marché, vous avez :

Les enduits traditionnels

Ces crépis à l’instar de l’enduit à base de plâtre, l’enduit liant aérien, nécessitent 2 à 3 couches en fonction du mode de pose. Lorsque l’on a recours à une machine à projeter, 2 couches suffisent pour une application réussie.

Les enduits monocouches

Ces enduits sont posés en une unique couche. Ils sont fournis prêts à l’emploi, disposent de plusieurs composantes, et s’adaptent quasiment à tous les supports. Ce qui pourrait expliquer leur grand attrait sur le marché.

Les enduits spécifiques

Ils permettent surtout de répondre à des tâches spécifiques. Contrairement aux premières catégories, ce type de produit s’adapte au besoin de son utilisateur. En effet, les compositions des enduits spécifiques leur permettent de résoudre un problème particulier ou d’être utilisés pour une pièce précise.

Comment choisir un enduit de façade en fonction de la région ?

De manière générale, un enduit extérieur est évalué sur les critères suivants :

  • sa résistance mécanique,
  • sa perméabilité,
  • sa capillarité qui correspond à sa faculté d’absorption d’eau,
  • son mode d’emploi.

Toutefois, l’importance de l’un ou de l’autre de ses facteurs est intrinsèque aux conditions de chaque région. D’ordinaire, il est recommandé d’enduire les façades à température comprise entre 5 et 35 °C. Dans les régions chaudes, les supports sont secs et donc très absorbants. De plus, l’évaporation rapide de l’eau a tendance à poudrer l’enduit en surface, et à réduire sa résistance. Il est recommandé d’opter pour un enduit à forte rétention d’eau.

Dans une zone pluvieuse, il est conseillé de choisir un enduit à faible capillarité (classe C1 ou C2). Les crépis d’imperméabilisation ne doivent être appliqués que sur des surfaces verticales. En zone glaciale, le risque de pose du crépi est lié à la carbonatation. C’est un phénomène naturel qui blanchit l’enduit du fait du rallongement de la durée de séchage par le froid. À cet effet, il convient d’opter pour un enduit ayant parmi ces composantes des accélérateurs de séchage.

De manière générale, l’efficacité des crépis dépend de la région, et des conditions météorologiques. Cependant, le recours aux professionnels permet de pallier les risques d’inadéquation. L’expertise avérée du professionnel et son respect scrupuleux des techniques d’usage assurent, avec un taux de 100 %, l’embellissement et la résistance de votre façade.

Retour

Tous nos avantages et services en un clin d'oeil !