Qu'est-ce que la certification ACERMI

Qu’est-ce que la certification ACERMI ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.1/5 - (19 votes)

Les isolants thermiques jouent un rôle crucial lors du lancement de travaux. En hiver, ils conservent la chaleur, tandis qu’en été, ils offrent un effet inverse. Pour vous guider parmi les divers types d’isolants, l’ACERMI assure le contrôle et l’évaluation de la qualité des produits, certifiant ainsi les plus performants.

Mais qu’est-ce que l’ACERMI ? Comment les fabricants peuvent-ils obtenir cette certification et à quoi sert-elle ? Nous répondrons à ces interrogations dans les lignes qui suivent.

La certification ACERMI : définition

L’organisme ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants), fondé en 1984, évalue les produits isolants et octroie des certificats ACERMI, garantissant ainsi la qualité et la performance technique des isolants des fabricants auprès de leurs clients.

À lire 05 matériaux qui vont rendre votre isolation thermique bien plus performante

Comment obtenir le certificat ACERMI ?

Pour certifier leurs produits isolants et bénéficier du droit d’utiliser le label ACERMI sur leurs emballages, les fabricants doivent suivre plusieurs étapes :

  • Assurer la qualité des produits en respectant les exigences du référentiel de certification (référentiel général et celui des produits concernés).
  • Constituer un dossier de certification en indiquant les performances qu’ils souhaitent labelliser.
  • Pendant la phase d’admission, l’organisme effectue les contrôles prévus dans le référentiel : audit de la ligne de production, prélèvement de produits et essais dans le laboratoire du certificateur.
  • Une fois la phase d’admission achevée, l’organisme consulte le comité et délivre le certificat.
  • L’organisation effectue ensuite des contrôles techniques réguliers (phase de surveillance).
  • En fonction des audits et des suivis de contrôle, l’ACERMI décide du maintien ou non du label sur les produits.

Les matériaux isolants certifiés ACERMI

Pour réduire les échanges thermiques dans votre maison ou bâtiment, divers types de matériaux ont été élaborés et sont répertoriés en 4 groupes d’isolants thermiques :

Isolants organiques

Ces catégories regroupent des matériaux isolants à cellules fermes, tels que :

  • Polystyrène expansé
  • Polystyrène extrudé
  • Polyuréthanne ou polyisocyanurate
  • Mousse phénolique

Isolants d’origine minérale

Ces catégories regroupent des matériaux isolants à cellules fermées, tels que :

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

  • Polystyrène expansé
  • Polystyrène extrudé
  • Polyuréthane ou polyisocyanurate
  • Mousse phénolique

Isolants d’origine végétale ou animale 

Composer de matière d’origine végétale ou animale, on retrouve :

  • Cellulose
  • Chanvre
  • Lin
  • Coton
  • Fibres issues du recyclage
  • Fibres de bois
  • Laine de bois
  • Laine de mouton
  • Plumes
  • Liège expansé
  • Paille, etc

Produits réfléchissants 

Constitue les produits simple couche ou multicouches constitués de matériaux de différentes natures (films réfléchissants, ouate, laine, mousse…).

Le classement ISOLE : définition et explications

Ce classement constitue un profil d’usage qui permet de mieux appréhender les critères de classification de la certification ACERMI, regroupant toutes les caractéristiques des normes européennes des matériaux isolants depuis 2003. Le classement des produits est défini en fonction de leur :

  • I : Dureté et compression du matériau isolant, selon les 5 niveaux de I1 à I5.
  • S : Stabilité et mouvement différentiel, définis selon 5 niveaux allant de S1 à S5.
  • O : Comportement à l’eau avec 3 niveaux de O1 à O3.
  • L : Propriétés mécaniques et résistance, classées selon 4 niveaux allant de L1 à L4.
  • E : Perméance à la vapeur d’eau ou étanchéité du matériau isolant, définie par 5 niveaux de E1 à E5.

Les aides de l’État 

L’État a mis en place des aides financières pour accompagner les travaux d’isolation, sachant que la certification ACERMI n’est pas obligatoire pour en bénéficier. Les produits certifiés sont éligibles aux aides suivantes :

À lire Coefficient thermique : quels sont les trois à connaître ?

  • Eco-PTZ (prêt pour la rénovation d’un logement).
  • MaPrimeRénov’ (pour les ménages modestes).
  • Aide Coup de Pouce Isolation (dans certaines conditions, permet de payer les dépenses pour les travaux d’isolation).
  • TVA à taux réduit (TVA de 5.5 % pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique).
  • Aide Action Logement (aide pour la rénovation énergétique et l’isolation).
  • MaPrimeRénov’Sérénité (pour des travaux de rénovation énergétique).

En conclusion, la certification ACERMI demeure un indicateur crucial dans le choix des matériaux de rénovation, permettant d’évaluer les performances et la qualité des produits isolants.

Partagez votre avis