MaPrimeRénov' 2024 nouveau format, nouvelles directives ...

MaPrimeRénov’ 2024 : nouveau format, nouvelles directives …

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.1/5 - (10 votes)

Les changements de MaPrimeRénov’, prévus pour 2024, ont pris effet ce 1er janvier 2024. Ce tournant concernant les aides énergétiques est attendu depuis longtemps par la plupart des foyers français. Un des grands changements concerne son nouveau format.

Qui est concerné ? Quel est le montant alloué ? Restez avec nous, on vous dit tout.

Un nouveau format pour MaPrimeRénov’ ?

Un renforcement de l’aide énergétique MaPrimeRénov’ est attendu durant l’année.

À lire Ponceuse pour travaux : notre comparatif pour 2024 !

Au programme, une augmentation des aides concernant les dispositifs de refroidissement et plusieurs installations énergétiques.

On note toutefois un nouveau départ avec le format revisité de MaPrimeRénov’.

Cette dernière se distinguera désormais sous forme de deux aides : MaPrimeRénov’ Efficacité ainsi que MaPrimeRénov’ Performance.

L’objectif, quant à lui, ne change pas : une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que la diminution des passoires thermiques sur le marché immobilier.

À lire La nouvelle réforme de MaPrimeRénov’ pénalise-t-elle les ménages ayant déjà installé un nouveau chauffage avant 2024 ?

Les nouvelles directives pour MaPrimeRénov’ 2024

Le premier format, MaPrimeRénov’ Efficacité, s’adresse aux travaux monogestes.

Cela inclut la pose et l’installation d’équipements de chauffage écologiques tels que les pompes à chaleur air/eau, les inserts de cheminée, les poêles à bois et à pellets, ainsi que l’installation de chauffe-eaux solaires.

MaPrimeRénov’ Efficacité couvre également la pose et l’installation de ventilateurs, ainsi que les protections solaires des parois vitrées.

Tout cela contribue à la lutte contre les “bouilloires thermiques”, un terme utilisé pour décrire les logements souffrant de chaleur en été.

À lire MaPrimeRénov’ : le nouveau format ne plait pas à tout le monde

L’obtention de cette aide se fait par le passage obligatoire d’un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) avant d’entamer les travaux.

Un autre critère de sélection est que le logement doit dater de plus de quinze ans.

La seconde aide, MaPrimeRénov’ Performance, concerne les travaux de grande envergure.

À lire Prix du pellet : quelle tendance pour la fin janvier 2024 ?

Pour en bénéficier, ces derniers feront l’objet de subventions sous condition : le gain de deux classes sur le DPE.

En résumé, le propriétaire devra effectuer deux changements dans la maison pour accéder à cette aide énergétique.

À noter que cette dernière est ouverte à tous les foyers soucieux de réaliser des travaux énergétiques, sans conditions de ressources.

Un accompagnateur Rénov accompagnera les propriétaires dans leur souhait de transition énergétique et de bénéficier de cette aide disponible.

À lire Bricolage Parkside : notre sélection sur le catalogue Lidl du 25 janvier au 08 février 2024

Quel est le montant alloué à MaPrimeRénov’ pour 2024 ?

Bonne nouvelle pour les futurs bénéficiaires de MaPrimeRénov’ en 2024. L’aide de l’État mettra l’accent sur les nouveaux systèmes de chauffage fonctionnant sans carbone.

À titre d’exemple :

L’installation d’une PAC air/eau verra une augmentation de 1 000 € pour tous les foyers en 2024. L’installation d’une PAC géothermique connaîtra, quant à elle, une augmentation de 2 000 €.

Concernant les grands travaux, le montant du format MaPrimeRénov’ Performance sera calculé en pourcentage en prenant en compte le coût des travaux.

Sachez que cette dernière couvre jusqu’à 90 % du montant total des travaux pour les foyers modestes.

L’aide peut atteindre 70 000 € hors taxes.

Trois conditions pour bénéficier de l’aide en 2024

L’Anah met à disposition des ménages souhaitant réaliser les travaux deux guides.

Le premier est destiné aux dossiers déposés à la date butoir du 1ᵉʳ janvier 2024. Le second est destiné aux foyers ayant déposé leurs dossiers avant le 1ᵉʳ janvier.

Ces guides guideront les futurs bénéficiaires de ces aides pas à pas.

Les conditions d’éligibilité pour 2024 sont :

être propriétaire occupant ou bailleur ; être ouvert aux syndicats de copropriétaires concernant l’aide pour les copropriétaires ; être ouvert à tous les niveaux de ressources (revenu modeste, intermédiaire et supérieur).

Pour information, plus de 300 millions d’euros supplémentaires ont été débloqués pour cette année.

Partagez votre avis