Ne ruinez pas votre poêle à bois ! Voici comment l'entretenir parfaitement

Ne ruinez pas votre poêle à bois ! Voici comment l’entretenir parfaitement

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
5/5 - (14 votes)

Avec l’hiver qui fait son grand retour, il est important de préparer nos appareils de chauffage convenablement pour en tirer le meilleur parti. Voici donc un guide pour prendre soin de votre poêle à bois.

Comment prendre soin de son poêle ?

Étant une pièce d’ingénierie qui connait une hausse fulgurante en termes d’utilisation, voici comment en prendre soin :

  • Nettoyer le verre: la plupart des poêles modernes possèdent un système de lavage d’air qui permet de garder la vitre propre. En effet, un évent au haut de la vitre permet d’empêcher aux gaz du poêle la création d’une couche de saleté. À défaut d’avoir ce système, nettoyez votre verre avec un produit spécialisé (généralement ceux que l’on utilise pour les cuisinières) ou simplement avec du papier journal imbibé de vinaigre de malt. N’utilisez pas de produits abrasifs qui peuvent causer des dommages permanents.
  • Vérifier la rouille : bien sûr, c’est un problème que l’on ne rencontre pas dans les modèles récents, mais cela mérite néanmoins d’être souligné. Si vous repérez de la rouille, il est préférable d’agir avant que la situation n’empire, il suffit de vous en débarrasser en frottant avec de la laine métallique, puis en appliquant de la peinture protectrice.
  • Vérifier le déflecteur/plaque à aiguille : beaucoup de saletés s’accumulent dans cette zone. Cela rend votre poêle non seulement moins efficace, mais plus dangereux. Car après tout, vous utilisez des matériaux inflammables.
  • Vérifier les joints de corde : si vous constatez que votre poêle est équipée d’une corde à feu, cette dernière peut s’user avec le temps et rendre inefficace votre poêle. Vous pouvez faire une vérification rapide en plaçant un papier dans la porte, s’il peut être retiré facilement alors il y a lieu de remplacer la corde.
  • Prolongez l’ouverture de la porte : si vous ne comptez pas utiliser votre appareil durant l’été ou s’il est simplement inutilisé durant une longue période. Cela permet la circulation de l’air à travers le système arrêtant ainsi la corrosion.

Optimisez la durée de vie de votre poêle à bois

Lors d’un entretien régulier, quelques astuces peuvent booster la longévité de votre appareil :

À lire Poêle à bois : qu’en est-il de son efficacité lors de températures extérieure extrêmes ?

  • Le ramonage des conduits de fumée : c’est une intervention qui doit être faite au moins une fois par an pour éviter tout accident. Cette tâche doit être réalisée par un professionnel.
  • Une inspection de fond en comble : toujours par un professionnel, les clapets, registres ou accordéons doivent être vérifiés afin d’assurer le bon fonctionnement de votre poêle à bois.
  • Utilisez un bois sec : afin d’améliorer le rendement tout en réduisant les dépôts de suie.
  • Respectez les consignes d’usage : n’utilisez pas de matériaux inadaptés qui pourraient nuire à votre appareil et entrainer des frais de réparation en plus.
  • Investissez dans des outils de qualité : si votre budget le permet, des outils et des produits d’entretien de qualité peuvent vous garantir un nettoyage sans risques pour votre appareil.

L’entretien d’un poêle est une opération rigoureuse, mais qui vous apportera la chaleur nécessaire afin de passer tranquillement les jours les plus rudes de l’hiver.

Partagez votre avis