Votre poêle à bois ne chauffe pas ? Ces 5 gestes peuvent être fatals !

Votre poêle à bois ne chauffe pas ? Ces 5 gestes peuvent être fatals !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.7/5 - (13 votes)

Les poêles à bois sont une solution de chauffage excellente, appréciée pour leur aspect écologique et économique. Bien que de nombreuses personnes soient satisfaites de ce mode de chauffage, d’autres rencontrent un problème récurrent : le poêle à bois ne produit pas suffisamment de chaleur.

Quelles sont les principales raisons de ce problème et quelles solutions s’offrent à nous ?

Un mauvais tirage dans le conduit

Si votre poêle à bois ne chauffe pas, l’une des principales raisons est un mauvais tirage dans le conduit.

À lire Le Goupillon : votre poêle à bois le réclame !

En effet, lorsque la température extérieure diffère de celle de l’intérieur, le phénomène de tirage se produit.

Ce processus d’aspiration permet d’extraire les fumées par la cheminée et facilite ainsi la combustion du bois.

Donc, s’il y a un mauvais tirage, il y a par conséquent une mauvaise combustion qui empêche le poêle de produire de la chaleur.

La solution qui s’offre à vous est de vérifier s’il n’y a pas de bouchon ou d’obstruction dans le conduit de cheminée.

À lire Chauffage au bois : comment le rendre moins polluant pour l’environnement ?

Vous devez également vous assurer que la hauteur et le diamètre du conduit sont suffisants, ou bien installer un chapeau de cheminée anti-refoulement.

Un combustible de mauvaise qualité

Un bois trop humide est souvent la cause d’un poêle à bois qui ne chauffe pas.

En effet, lorsque le combustible présente un taux élevé d’humidité, la combustion dégage beaucoup de vapeur d’eau et de gaz polluants, ce qui entraîne une diminution de la production de chaleur.

Pour remédier à cela, vous devez choisir un bois séché pendant au moins 2 ans, qui présente un taux d’humidité inférieur à 20 %.

À lire Poêle à bois : ces 4 conseils que les pros n’aiment pas divulguer concernant son installation

Il est également recommandé d’éviter les mauvaises essences de bois et de privilégier les essences de bois durs comme le chêne ou le hêtre, qui amélioreront grandement l’efficacité et la rentabilité de votre poêle à bois.

Choisir un poêle à bois adapté à votre logement

La taille du poêle à bois est souvent la raison pour laquelle votre appareil ne chauffe pas suffisamment.

En effet, si vous choisissez un poêle de petite taille pour une grande surface à chauffer, vous constaterez systématiquement un manque de chaleur.

Vous devez également prendre en considération l’emplacement de votre appareil, qui peut parfois limiter la diffusion de chaleur.

À lire Grands distributeurs VS installateurs experts : qui est le mieux qualifié pour installer votre poêle à bois ?

Pour vous assurer de choisir un poêle adapté pour vous, il est important de bien étudier ces critères :

  • Miser sur la bonne puissance de l’appareil en prenant en considération que 1 kW couvre environ 10 mètres carrés de surface.
  • Privilégier un emplacement dans une pièce centrale près des escaliers pour faciliter la circulation de chaleur dans la maison.
  • Penser à installer un système de récupération de chaleur qui redistribuera l’air chaud partout dans la maison.

Un débit d’air supérieur à la norme dans le poêle

Lorsqu’il y a une grande quantité d’air à l’intérieur du poêle, on constate que la chaleur produite est très réduite.

Cette situation entraîne une combustion de bois rapide, ce qui diminue le temps de chauffe.

Pour résoudre ce problème dans les poêles à bois modernes, il vous suffit de régler le débit d’air à l’aide des commandes primaires et secondaires.

À lire Comment choisir entre le poêle à bois en fonte et celui en acier ? Dilemme !

Vous devez trouver le bon réglage qui vous permettra d’avoir une combustion efficace pour produire suffisamment de chaleur.

Entretien et maintenance du poêle à bois

Il ne faut surtout pas négliger l’entretien et la maintenance de votre poêle à bois, car un poêle mal entretenu ne fonctionne pas de manière optimale.

Pour entretenir correctement votre appareil, vous devez penser à effectuer les tâches suivantes :

  • Nettoyer fréquemment la vitre et le foyer du poêle.
  • Changer les joints si nécessaire.
  • Effectuer un ramonage au moins une fois par an.
  • Faire appel à un professionnel dès les premiers signes de dysfonctionnement.

Partagez votre avis