Refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien Chers bricoleurs, c'est possible !

Refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien ? Chers bricoleurs, c’est possible !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.6/5 - (14 votes)

Bien que le carrelage de votre maison ait été installé de manière professionnelle, viendra un jour où vous devrez le rejointoyer pour de nouveaux joints.

Exposé à l’eau et à toutes sortes de contraintes quotidiennes, ce dernier finit par se fissurer, s’effriter et accumuler des saletés, même s’il a été parfaitement scellé.

Outre l’aspect et la couleur repoussants, le vieux coulis peut entraîner des problèmes plus graves. L’infiltration d’eau dans les fissures peut causer des dégâts importants, nécessitant des réparations financièrement conséquentes et parfois des travaux de plus grande envergure.

À lire Carrelage fissuré : notre guide pour le réparer facilement et efficacement

La bonne nouvelle est que vous n’avez besoin d’aucune compétence particulière ni d’outils coûteux pour réaliser ce projet. Voici donc comment procéder !

Choisissez votre coulis

Avant de commencer, sachez que le type de coulis est crucial. Les plus courants sont le ciment et l’époxy. Le coulis cimenté combine du sable, du ciment et un additif qui retient l’eau. Plus facile à travailler que l’époxy, il doit être scellé pour résister à l’eau.

Les différences entre les coulis de ciment avec et sans sable sont à la fois esthétiques et pratiques. La variété poncée a un aspect sableux, idéal pour les zones à fort trafic. Le sans sable est préférable pour les joints étroits, mais peut se fissurer dans les joints plus larges.

En ce qui concerne l’époxy, moins poreux et composé de résines époxy, il résiste mieux aux taches que les types à base de ciment. Cependant, il est plus difficile à manipuler.

À lire 5 étapes pour percer le carrelage sans l’endommager

Rassemblez vos outils

Une fois votre choix de coulis fait, rassemblez le matériel et outillage nécessaire pour le rejointoyage.

Couteaux utilitaires, outils manuels ou électriques pour enlever le vieux coulis, aspirateur, masque anti-poussière, protection oculaire, vieille brosse à dents, truelle, taloche, flotteur à coulis, éponge à coulis et chiffon humide et sec seront indispensables.

Comment rejointoyer des carreaux sans enlever le vieux coulis ?

Refaire vos joints de carrelage nécessite une séquence de tâches précises :

Préparez les joints

Commencez par éliminer tout le coulis détaché, friable et sale, en évitant d’endommager accidentellement les carreaux. Utilisez des outils électriques avec précaution, accompagnés d’un couteau utilitaire dans les coins difficiles. Assurez-vous de retirer suffisamment de coulis pour une adhérence optimale du nouveau.

À lire Dites au revoir aux bruits qui dérangent avec le carrelage à isolation phonique !

Nettoyer le site

Aspirez la poussière avec l’aspirateur et lavez la zone de travail.

Mélangez votre coulis

Préparez le coulis en mélangeant le sec avec de l’eau selon les instructions. La consistance optimale est celle d’un beurre de cacahuète.

Appliquez le coulis sur le carrelage

Utilisez une truelle en plastique pour appliquer le coulis frais sur le coulis existant, en veillant à ce qu’il pénètre dans les espaces du carrelage. Appliquez suffisamment pour remplir les joints.

Appliquez le coulis dans les joints

Utilisez le flotteur à coulis pour presser uniformément le coulis dans les joints, en le déplaçant à un angle de 45 degrés.

À lire Nouvelle année, nouveau carrelage pour votre cuisine !

Retirez l’excès de coulis

Passez sur la surface avec la taloche à un angle de 80 degrés. Attendez 15 minutes, puis essuyez délicatement avec une éponge ou un chiffon humide, en lissant les éventuelles irrégularités. Rincez à chaque utilisation.

Après une demi-heure, repassez avec un chiffon sec pour polir la surface et éliminer la poussière. Vous pouvez ensuite nettoyer vos outils de travail.

Partagez votre avis