Dites au revoir aux bruits qui dérangent avec le carrelage à isolation phonique !

Dites au revoir aux bruits qui dérangent avec le carrelage à isolation phonique !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.4/5 - (21 votes)

Lors de la construction ou de la rénovation d’une maison, une attention particulière est généralement portée à l’isolation thermique du sol et des murs pour réduire les pertes de chaleur. Cependant, qu’en est-il de l’isolation phonique ? Avez-vous déjà envisagé d’insonoriser votre maison, peut-être en optant pour des carrelages à isolation phonique, par exemple ?

L’atténuation des sons est souvent négligée dans les projets de construction, ce qui constitue une erreur significative. Vivre dans un monde bruyant souligne l’importance d’avoir un chez-soi calme, en particulier si vous travaillez depuis votre domicile.

Comment fonctionnent les carrelages à isolation phonique ?

À lire Isolation : pas écologique, nocive pour la santé, inutile ? Ces questions que beaucoup se posent !

Ces carrelages représentent une véritable révolution dans le domaine du bâtiment. Ils agissent directement sur les bruits et les vibrations émis au sol, les atténuant considérablement.

Le principe de base est assez simple : les carrelages à isolation phonique capturent différents types de bruits entre les étages des maisons ou des bâtiments, les absorbent de manière optimale, puis transforment ces bruits en chaleur, dissipée dans l’air. Impressionnant, n’est-ce pas ?

Ainsi, plus le carrelage absorbe efficacement le bruit, meilleure est l’isolation thermique.

Pourquoi opter pour des carrelages à isolation phonique ?

Les avantages de ces carrelages ne sont plus à démontrer. Très prisés dans le domaine du bâtiment, ils offrent plusieurs avantages susceptibles de vous convaincre.

À lire Sur-isolation : est-ce une bonne idée de l’adopter ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

  • Garantissent le confort acoustique tant recherché,
  • Réduisent considérablement le bruit,
  • Sont résistants et durables,
  • Représentent un investissement à long terme,
  • Sont faciles à nettoyer et à entretenir,
  • Présentent une esthétique qui confère charme et style à l’espace.

Tous les carrelages à isolation phonique se valent-ils ?

Non, il existe différents types de carrelages isolants, différenciés notamment par :

  • L’indice de réduction du bruit du carrelage (IRB) et sa capacité à atténuer les bruits et vibrations,
  • Le type de bruit que vous souhaitez atténuer et son intensité,
  • La durabilité du carrelage,
  • Les modalités d’installation,
  • Le coût,
  • L’aspect esthétique recherché.

Assurez-vous cependant que l’isolant sous le carrelage soit assez résistant pour supporter le poids des carreaux ainsi que celui des meubles.

D’autres alternatives à la pose de carrelages à isolation phonique existent

Outre la pose de carreaux isolés, il est possible de trouver d’autres isolants acoustiques sur le marché, de différentes qualités et prix, à placer sous le carrelage ou d’autres revêtements de sol. Ces isolants, souvent vendus sous forme de plaques, de rouleaux ou en pot, offrent des options variées.

  • Les isolants de qualité normale

Les isolants de qualité standard, tels que les fibres de polyester et la mousse en polyéthylène, sont abordables mais offrent une isolation acoustique moins impressionnante.

À lire Plancher bois : 6 astuces pour une isolation thermique optimale !

  • Les isolants phoniques de bonne qualité

Si vous visez une meilleure qualité, des isolants en liège, en béton de chanvre ou en argile expansée sont disponibles, bien que plus coûteux, leur performance justifie largement le prix.

  • Les isolants phoniques de très bonne qualité

Pour ceux prêts à investir davantage, des isolants de très haute qualité comme la vermiculite ou la ouate de cellulose sont disponibles, bien que leur coût soit élevé.

Quel prix seriez-vous prêt à payer pour la tranquillité d’esprit, en disant adieu aux bruits dérangeants ?

Partagez votre avis