Coefficient thermique quels sont les trois à connaître

Coefficient thermique : quels sont les trois à connaître ?

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.5/5 - (21 votes)

L’isolation thermique est désormais un aspect indispensable dans la construction moderne, tout comme le coefficient thermique. Son objectif est de réduire les pertes d’énergie et d’améliorer son efficacité pour assurer un confort optimal dans vos foyers. Cependant, la diversité des isolants et de leurs coefficients complique le choix optimal, à moins d’avoir une bonne compréhension de leur importance. Aujourd’hui, nous allons explorer les trois principaux coefficients et déterminer leur impact sur le choix des matériaux.

Qu’est-ce qu’un coefficient thermique d’isolation ?

Le coefficient thernique d’isolation (lambda λ) définit la capacité d’un matériau à résister à la diffusion de chaleur. Ce coefficient est crucial pour choisir le matériau adéquat afin d’obtenir des résultats optimaux. En d’autres termes, plus le coefficient est bas, meilleure est la capacité du matériau à retenir la chaleur et à éviter les déperditions.

Les différents coefficients

Il existe trois types de coefficients : la conductivité thermique (λ), la résistance thermique (R) et la transmission thermique (U). Voici leur description détaillée :

À lire Quel est le meilleur choix de matériau pour vos fenêtres ?

Coefficient de conductivité thermique (λ)

Il s’agit du coefficient le plus connu et le plus utilisé, mesurant la capacité d’un matériau isolant à conduire la chaleur. Plus ce coefficient est bas, meilleure est l’isolation du matériau.

Coefficient de résistance thermique (R)

Contrairement au coefficient de conductivité, celui-ci mesure la capacité d’un matériau isolant à résister au flux de chaleur. Plus ce coefficient est élevé, meilleure est l’isolation thermique du matériau.

Coefficient de transmission thermique (U)

Ce coefficient mesure la quantité de chaleur qui traverse un matériau isolant. Plus il est bas, meilleure est l’isolation du matériau.

Il suffit de comprendre comment interpréter ces coefficients pour choisir le bon matériau.

À lire 05 matériaux qui vont rendre votre isolation thermique bien plus performante

Lequel des 3 coefficients thermiques prendre en compte ?

Chacun de ces coefficients est important pour choisir le bon isolant, mais l’un d’entre eux est souvent plus prépondérant selon l’utilisation. Voici les situations correspondant à chacun des coefficients :

Pour l’isolation des murs, le coefficient de résistance thermique (R) est le plus important, car il faut garantir que le matériau résiste à la chaleur.

Pour les fenêtres et les portes, le coefficient de transmission thermique (U) est crucial pour minimiser les pertes de chaleur.

Enfin, pour les zones nécessitant une isolation thermique fine, comme les tuyaux, le coefficient de conductivité (λ) est primordial pour une isolation thermique des plus efficaces. 

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

Chaque coefficient thermique est donc essentiel pour choisir le matériau isolant parfaitement adapté à vos besoins. Opter pour des matériaux dotés des meilleurs coefficients garantit le confort d’une maison chaleureuse avec une performance thermique optimale.

Partagez votre avis