Isolation du grenier : votre guide complet pour réussir vos travaux en 2024

Isolation du grenier : votre guide complet pour réussir vos travaux en 2024

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4/5 - (28 votes)

Pour relever les défis énergétiques actuels, l’isolation du grenier s’impose comme une solution excellente, permettant de réduire d’environ 30 % les pertes de chaleur.

Cette mesure bénéficie du soutien gouvernemental. Pour améliorer le confort thermique de votre maison et alléger vos factures, l’isolation du grenier est une option à considérer.

Dans cet article, nous explorerons les techniques d’isolation, les matériaux à privilégier, les aides financières disponibles, ainsi que le budget à anticiper pour ce projet.

À lire Isolation : pas écologique, nocive pour la santé, inutile ? Ces questions que beaucoup se posent !

Les techniques d’isolation selon le type du grenier

Afin de maximiser les avantages de l’isolation, il est essentiel de connaître les diverses techniques adaptées à chaque type de grenier. On distingue deux catégories : ceux aménageables et ceux non aménageables, également appelés combles perdus.

Ces derniers nécessitent une isolation au niveau du sol pour garantir une isolation réussie et homogène. Le soufflage de flocons est une option fortement recommandée.

En ce qui concerne les greniers aménageables, plusieurs solutions s’offrent à vous. Les techniques les plus utilisées, promettant des résultats notables, sont l’isolation par l’extérieur, par le plancher, ou sous rampants.

Le choix des isolants pour l’isolation du grenier

Pour réussir l’isolation du grenier tant sur le plan énergétique qu’écologique, il est crucial de porter une attention particulière au choix des isolants.

À lire Sur-isolation : est-ce une bonne idée de l’adopter ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Un large éventail de matériaux isolants s’offre à vous, chacun présentant des propriétés spécifiques et des variations de prix.

Les connaisseurs recommandent généralement les isolants biosourcés et sains tels que le chanvre, les fibres de bois, ou encore la ouate de cellulose.

Toutefois, si vous visez l’alliance entre prix abordable et efficacité, ne cherchez pas plus loin que la laine minérale.

Quel budget faut-il prévoir pour les travaux d’isolation du grenier ? 

Les coûts d’isolation, notamment pour le grenier, varient en fonction de plusieurs facteurs, tels que le type de grenier, le matériau isolant choisi, la surface à isoler, et le coût de la pose par un professionnel.

À lire Plancher bois : 6 astuces pour une isolation thermique optimale !

Cependant, vous pouvez bénéficier de différentes aides financières pour réduire le coût des travaux. Parmi elles, citons :

  • Ma Prime Rénov : cette aide remplace le crédit d’impôt et ne nécessite pas de conditions de ressources.
  • Eco-prêt à taux zéro : cette aide vous permet de financer vos travaux d’isolation sans avoir à payer d’intérêts.
  • CEE (Certificats d’économies d’énergie) : ces primes “coup de pouce isolation” simplifient le processus.
  • TVA réduite à 5.5% : cette aide financière rend votre investissement pour les travaux d’isolation de grenier sera plus attractif.
  • Aides locales et collectivités territoriales : disponibles dans certaines régions, elles permettent aux propriétaires d’améliorer leurs biens immobiliers.

Pour bénéficier de ces aides et garantir le succès des travaux, offrant le confort recherché et réduisant vos factures, il est crucial de faire appel à un artisan expert dans le domaine. Assurez-vous que celui-ci dispose de la mention RGE, signifiant qu’il est reconnu garant de l’environnement, et qu’il bénéficie d’une garantie décennale.

Partagez votre avis