L'enduit isolant : l’arme secrète pour un foyer économe en énergie !

L’enduit isolant : l’arme secrète pour un foyer économe en énergie !

Afficher la table des matières Masquer la table des matières
4.1/5 - (14 votes)

Vous souhaitez isoler thermiquement les murs de votre demeure ? L’enduit isolant est une solution à privilégier, permettant d’optimiser l’isolation de votre intérieur si celle-ci s’avère insuffisante. Quels sont les types d’enduits isolants et quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Connaissez-vous l’enduit isolant ?

L’enduit isolant permet des économies substantielles sur votre facture d’énergie en réduisant votre consommation d’énergie, tout en préservant la durée de vie de votre chaudière. Mais en quoi consiste ce matériau isolant ?

Il s’agit d’un mortier, un mélange de sable et de ciment, associé à un liant et à un matériau isolant, appliqué directement sur les murs de votre maison. Son rôle principal est d’optimiser l’isolation thermique et acoustique de votre intérieur.

À lire Quel est le meilleur choix de matériau pour vos fenêtres ?

enduit-isolant

Une isolation par l’extérieur traditionnelle utilise rarement ce produit. Mais c’est sans compter sur les alternatives écologiques qui ont fait leur apparition sur le marché. Ces derniers sont à base de chaux et de chanvre, ou d’aérogel de silice.

Les types d’enduits isolants

Les enduits isolants extérieurs sont nombreux : 

  • la peinture isolante 
  • le crépi isolant à base de polystyrène
  • l’enduit chanvre et chaux
  • le torchis
  • le crépi chaux et liège 
  • l’enduit isolant à base d’aérogel de silice

La peinture isolante 

À l’origine conçue par la NASA pour l’isolation des navettes spatiales, cette option performante permet de gagner jusqu’à 4 °C dans votre habitation, réduisant efficacement les ponts thermiques.

À lire 05 matériaux qui vont rendre votre isolation thermique bien plus performante

Le crépi isolant à base de polystyrène

Ce mortier contient des billes de polystyrène, mais nécessite l’application de couches multiples pour obtenir un effet optimal.

L’enduit chanvre et chaux

Offrant une résistance aux intempéries, aux insectes, et à l’usure due aux années, cet enduit régule également l’humidité et sert d’isolant acoustique. Il convient particulièrement aux maisons de style traditionnel pour préserver leur charme initial.

Le torchis

Malgré son caractère ancestral, le torchis reste un excellent enduit isolant composé de terre et de paille, adapté à tous types de bâtiments.

Le crépi chaux et liège 

L’écorce de chêne-liège est reconnue pour son excellent pouvoir isolant thermique, résistant au feu et aux conditions climatiques variées. L’enduit isolant à base de liège et de chaux présente un bon coefficient de conductivité thermique.

À lire Isolation thermique : il y aurait pire que l’amiante !

L’enduit isolant à base d’aérogel de silice

Possédant une efficacité comparable à celle de la laine de roche, cet enduit est moins répandu en raison de sa complexité d’application et de son stade de développement.

Avantages et inconvénients de l’enduit isolant 

Les enduits isolants apportent de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients à considérer.

Avantages

  • Votre façade conserve son apparence.
  • Les ponts thermiques sont éliminés.
  • Ces enduits sont souvent fabriqués à partir de matériaux écologiques.
  • Ils régulent l’humidité, prévenant ainsi la formation de moisissures sur les murs extérieurs de la construction.

Inconvénients

  • Les artisans proposent peu fréquemment ce type de produit.
  • Il ne peut pas servir comme unique méthode d’isolation principale.
  • Le coût peut parfois être élevé en fonction du type d’enduit utilisé et du professionnel engagé.

Il est essentiel de prendre en compte tous ces aspects avant de décider d’appliquer un enduit isolant. En ce qui concerne le coût de l’application, il varie généralement de 60 à 100 € par m², dépendant du professionnel choisi et du type d’enduit utilisé.

Partagez votre avis